Isolation + humidité

Isolation + humidité

Hors ligne Par El Ramon

avatar - El Ramon
Ouvrier
Message(s) : 132
le 05/09/2014 à 10h59
Bonjour,

Nous venons d'acheter une maison ancienne (avant 1900), en pierre, avec des murs de 65cm d'épaisseur. Elle est censée avoir été rénovée, notamment au niveau isolation.

En réalité ce n'est pas le cas et le prégymax "vendu", s'est avéré être, en réalité du simple BA13 posé sur profilé (uniquement horizontaux !), directement fixé au mur.

J'ai donc tout cassé.

L'aération était assurée par 2 aérateurs (sdb/cuisine) et quelques grilles en plastique dans le placo (donc entre les murs et le placo).

Je suis en train de voir pour poser une VMC

La maison :
110m² sur étage (étage sous rampants).

En bas :
- 1 sdb.
- 1 grand pièce en L cuisine/salle à manger/salon (mais considérons 2 pièces distinctes puisque les 2 barres du L sont de même longueur et qu'il a fallut ouvrir un mur pour les rejoindre).
- 1 cage d'escalier/sellier.

En haut :
- 1 couloir "mezzanine" sur la cage d'escalier/sellier.
- 4 chambres.
- 1 bureau.

Le chauffage (pas encore essayé) est assuré par un poêle à bois (salon) et par des radiateurs rayonnant.


Ma (mes !) question :

- J'envisage d'isoler tout le rez de chaussée (dans un premier temps) ainsi :
Mur > vide d'air > structure métallique avec panneau de chanvre/lin (45mm) > BA13
Est-ce une bonne approche ? Quel largeur le vide d'air ?


- Par endroit j'ai des remontées d'humidité dans les murs à l'intéreieur, pas de gouttelette, mais on sent quand même l'humidité en posant la main.
Que faire ?


- La maison est rectangulaire et il y a un mur porteur qui la traverse.
Dois-je aussi isoler ce mur ? Et le plafond ?



Merci de votre aide.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Hors ligne Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42027
le 05/09/2014 à 12h21
El Ramon a écrit :


- Par endroit j'ai des remontées d'humidité dans les murs à l'intéreieur, pas de gouttelette, mais on sent quand même l'humidité en posant la main.
Que faire ?




coucou

ne rien faire avant d'avoir réglé ce premier problème

vous avez des photos?

de l'extérieur de la maison aussi

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par El Ramon

avatar - El Ramon
Ouvrier
Message(s) : 132
le 05/09/2014 à 21h12
Je prendrais des photos demain matin, une fois l'intégralité du placo retiré.

Sinon, pour info, à la maison j'ai ça. Ca peut aider ?

J'ai bien compris qu'il faut d'abord solutionner le problème de l'humidité avant de continuer. Cependant, auriez-vous une réponse à mes autres questions ? Est-ce que mon approche est la bonne ?

Merci !
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42027
le 05/09/2014 à 21h43
coucou

cet appareil permet de trouver les points froids pour améliorer l'isolation

là où c'est humide, c'est forcément plus froid mais en aucun cas cela ne peut servir de détecteur d'humidité

une question à la fois, sinon on mélange tout

ne pas confondre vitesse et précipitation

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par El Ramon

avatar - El Ramon
Ouvrier
Message(s) : 132
le 06/09/2014 à 13h46
Alors, quelques photos :

- Celle où l'on voit les toilettes, c'est dans la salle de bain. Sous la main, tout l'enduit (je ne sais pas ce que c'est exactement) du bas, épais de quelques mm s'effrite, en dessous ça semble sain, on ne sent plus d'humidité et le mur est très dur. A mi-hauteur, c'est humide mais solide. Au dessus de la trace de l'ancien rail c'est sec.

- Celle avec le câble électrique qui pend c'est dans l'entrée. Toute la moitié basse du mur est humide au toucher.

- Celles avec le placo. Il s'agit du placo qui va sur ce même mur et que j'ai rabattu sur le côté. On voit très bien que le placo est imbibé, il s'effrite complètement. Avec 2 doigts il réagit comme un biscuit sec qui a pris l'humidité (belle image n'est-ce pas ?). On voit également de la moisissure. Ce placo était recouvert de toile à peindre. On ne s'est rendu-compte de cette humidité que ce matin en retirant la toile, le placo avait des tâches sombres.
J'oubliais, cette plaque de placo est sur me mur porteur qui traverse la maison. Elle se trouve donc au beau milieu de la maison...

- La photo d'angle, c'est la première trace d'humidité que nous avons repérée. je n'ai pas encore enlevé tout le placo, mais je suppose que ça monte aussi à mi-hauteur. Ce qui est noir ressemble à du terreau...

- La dernière photo est prise en bas d'un mur extérieur. J'ai gratté un peu pour voir, la terre est noire et très humide. Le mur ne s'effrite pas, au contraire il semble très dur. Toute la maison à été repeinte d'un blanc franc très récemment; sûrement pour la vente...

de ce que j'en ai lu, ça ressemble bien à de l'humidité remontant du sol par capillarité.

Voilà voilà, n'hésite pas à demander d'autres infos.

J'ai utilisé le détecteur thermique en mode "alerte de moisissure" sur du placo avant de l'enlever. Je dois dire que les indications affichées colle avec la réalité. Idem au niveau du sol carrelé (aux alentours de l'angle en photo) et les valeurs sont nettement plus mauvaises qu'ailleurs dans la même pièce. Je vais donc jeter un œil à l'étage voir ce qu'il en est.

Images jointes :

IMG_6550.JPG IMG_6549.JPG IMG_6548.JPG IMG_6547.JPG IMG_6546.JPG
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42027
le 06/09/2014 à 14h43
coucou

vous avez des photos de l'extérieur de la maison

avez vous des caves ? si oui dans quel état sont elles ?

avez vous un drain autour de la maison ?

y a t'il des trottoirs tout autour de la maison ?

pour les placo intérieurs et les plafonnages, il faudra de toute manière tout enlever pour repartir sur de bases saines, inutile de se poser des questions à ce sujet


Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par El Ramon

avatar - El Ramon
Ouvrier
Message(s) : 132
le 06/09/2014 à 14h50
- Voici une photo de la façade orientée nord/ouest.

- Non pas de caves.

- Pas de drain à ma connaissance et les anciens proprio qui avaient acheté en 2004 ne m'en ont pas du tout parlé.

- Un trottoir sur la façade sud/est (je n'ai pas encore enlevé de placo sur ce mur)

- Oui, nous avons commencé à virer tout le placo du rdc, cloison intérieure incluse. Les plafond sont en torchis ou plâtre suivant la pièce, le tout entre poutre.

Images jointes :

IMG_6189.JPG
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42027
le 06/09/2014 à 20h11
coucou

la présence de gravier tout autour de la maison permet à l'eau de rentrer facilement et d'atteindre les fondations

et le soubassement peint en blanc, présente t'il des fissures dissimulées sous la peinture (cela se voit car la peinture creuse)

une des solutions consisterait de poser des drains tout au tour de la maison

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par El Ramon

avatar - El Ramon
Ouvrier
Message(s) : 132
le 06/09/2014 à 21h00
Si je suis le raisonnement et que j'extrapole un peu (et que je patauge certainement; moi et le gros oeuvre ça fait 2) :
1 - Virer le gravier.
2 - Creuser un peu pour découvrir, en partie, les soubassements (en profiter pour nettoyer je suppose).
3 - Il y a peut-être quelque chose à envisager pour protéger les soubassements. (?)
4 - Poser un drain tout autour des soubassements (ou du point 3).

Qu'en penses-tu ?
Le hic, c'est comment évacuer ce drain ? Nous sommes sur fosse toutes-eaux avec un tertre d'épandage, il n'y a pas de tout à l'égout disponible et le terrain est aussi plat que possible... Quel autre solution me reste t'il ? Puisard ?



Pour ce qui est des fissures, je regarderais de plus près demain, mais pour le moment, il n'y a rien qui m'ai sauté aux yeux (sauf une fissure sur le haut, dans l'angle de la façade sur-est).



Sinon, nous avons avancé cet après-midi :

Dépose d'une nouvelle partie du placo, toute la façade nord/ouest est humide. (mais visiblement c'est plus ou moins pareil tout autour de la maison - j'en saurais plus demain puisque je dois finir de descendre le placo).

Par endroit il y avait superposition de plusieurs couches (placo, sur ancien placo, sur platre notamment). Nous avons tout retiré puis à l'aide d'un petit marteau nous avons "sondé" les murs et retiré au burin tout ce qui sonnait creux et/ou avait l'air suspect ou humide. Nous n'avons par contre trouvé aucun "éclatement", juste de l'humidité sous les enduit qui sautait facilement et des vieux placo tout mou (dans l'entrée, il y avait d'empilé : mur/platre/vieux placo vissé directement dans le mur/placo plus récent collé au MAP sur le précédent/placo encore plus récent vissé sur le précédent !).

Au final, nous n'avons pas touché au mur en lui-même qui, une fois l'enduit/platre retiré n'était plus humide; par contre il y avait beaucoup de platre ou d'enduit, que nous avons pour ainsi dire entièrement retiré sur 1 mètre de hauteur.

Pour le moment, nous avons donc des murs à nu, qui - enfin ! - semblent sain (ou du moins secs).


Ensuite ?


J'envisageais donc : Mur > nu ou avec un enduit au chanvre ou autre ? > vide d'air (2/3 cm ?) > ossature métallique avec panneau de chanvre/lin (45mm) > rien, pare-vapeur ou frein vapeur ? > BA13.
Sachant que j'envisage la pose d'une VMC simple/double-flux (je creuse encore).





ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42027
le 07/09/2014 à 05h56
coucou

il nous reste a déterminer le mieux possible et sans être sur place, ce n'est pas simple, ce qui est à l'origine de cette humidité

de prime abord 2 possibilités principales qui peuvent se cumuler, si on exclu une fuite d'eau

soit à l'intérieur il y a un manque évidant de circulation d'air et les murs subissent une telle condensation que tous les plâtrages se dégradent

soit l'humidité vient de l'extérieur, ou par les soubassements ou par une fissure et le chemin s'étant crée à chaque pluies il suffit que l'eau draine dans les murs

le problème n'est donc pas récent et la peinture fraîche masque peut être quelque chose

mpour le drain : il faut virer les graviers, (récupérables bien sur)
creuser une tranchée jusqu'au pied des fondations
gratter et laisser sécher les murs
appliquer un enduit de fondation contre celle ci, goudron ou autre plus écologique
appliquer un Delta MS mis dans le bon sens
mettre un drain sur un lit de pierres au fond de la tranchée
recouvrir celui ci de pierres
et reboucher

orienter les eaux vers un puisard si vous n'avez pas d'autres choix
et évacuer l'eau de ce puisard à l'aide d'une pompe vide cave

ne rien entreprendre comme finition intérieure avant d'avoir terminé les travaux extérieurs

ces murs intérieurs sont en pierres ou en briques ?

ils sont secs dites vous, il faut s'en assurer en attendant un peu , ce moment de la saison est celui où normalement l'eau est la plus basse dans le sol, donc les effets de capillarité se font moins sentir

appliquez d'une manière ou d'une autre des morceaux de papier cul contre les bas de murs dénudés
ce papier est très absorbant et après quelques heures, jours, il devrait conserver de manière indélébile la preuve ou non qu'il y ait de traces d'humidité

notez que l'on peut aussi injecter à la base des murs des résines évitant les remontées ascensionnelles d'eau dans les murs

surtout ne pas appliquez un produit en surface qui ne résoudrait pas le problème mais isolerait l'eau dans le mur, un produit de ce type convient pour un cave, pas ailleurs



Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par El Ramon

avatar - El Ramon
Ouvrier
Message(s) : 132
le 07/09/2014 à 09h16
Pour l'exterieur de la maison, la solution me semble claire et "facile" à mettre en oeuvre, mais elle ne pourra se faire que dans le temps (disons sous une poignée de mois).

L'ennui c'est pour l'interieur. Dans l'idéal , je comprends bien l'intérêt d'attendre mais la réalité est tout autre chose.

La maison (du moins le RdC, cuisine, SdB/WC, salon) doit être prête au 1er octobre. Je sais, c'est court, mais c'est un impératif non dérogeable. Ma femme étant assistante maternelle, elle doit proposer un accueil décent (et sécurisé) sous peine d'une suspension de son agrément. Il ne nous est pas possible de faire autrement...

Je cherche donc un compromis entre la correction parfaite du problème (autrement que par le masquage, sans honte, appliqué avant nous) et la réalité qui fait que je dois avancer. Je me doute bien que tout ce qui peut être fait dans ces conditions sera perfectible, mais je n'ai pas le choix...


ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Marc Isover
Contremaître
Message(s) : 404
le 16/09/2014 à 14h55
Holà El Ramon Clin d\'oeil
La première chose dans votre cas est effectivement de traiter l’humidité des murs avant d’entreprendre toute opération d’isolation. Pour ce faire, vous pouvez réduire l’arrivée des eaux de ruissellement par la pose d’un drainage périphérique. Voilà un exemple de ce qui peut être mis en oeuvre : Il faut utiliser du drain bâtiment et non du drain agricole. A l’occasion de cette opération, vous pouvez aussi envisager de poser des isolants drainants de type Perimate DI-A pour isoler les soubassements.
L’idéal dans ce type de chantier serait d’attendre le séchage des murs avant isolation mais compte-tenu du délai de réalisation impératif au 1er octobre, il va falloir procéder à la réalisation de l’isolation en ménageant une lame d’air entre le mur et l’isolant. Et surtout sans qu’elle soit ventilée, pas même sur l’intérieur … sinon, ce n’est pas de l’isolation Clin d\'oeil
Du point de vue réglementation, la RTE (Réglementation Thermique pour les bâtiments existants) exige, dès lors que des travaux de rénovation sont entrepris, la mise en œuvre d’une isolation d’au minimum R = 2.3 m².K/W en murs or avec 45mm de l’isolant que vous envisagez, vous obtenez de l’ordre de R=1.05 m2.K/W qu’en RT 2012 c’est une résistance de l’ordre de R= 4 m2.K/W qui est indiquée pour un bâtiment à basse consommation. Même si vous ne visez pas R= 4, votre intérêt est de viser une isolation à performance R élevée, tant pour votre confort que pour les économies d’énergie qu’elle permet.
Côté réalisation, comme vous ne pouvez attendre, une lame d’air non ventilée de l’ordre de 2-3cm entre le mur et l’isolant est nécessaire pour permettre au mur de gérer seul son hygrométrie (DTU 20.1). La mise en œuvre d’un système d’isolation des murs tel Optima permet de poser l’isolant de façon continue et apporte un gain de l’ordre de 45 % par rapport à une pose intercalée entre montants métalliques qui génère un pont thermique à chaque montant. Pour ménager la lame d’air, il faut prévoir la pose d’une ossature verticale supplémentaire directement fixée contre le mur support à l’aide de ½ connectors (4 pour une hauteur de mur à 2.50m) et tous les 0.40m sur la longueur de la paroi. La fourrure horizontale posée à 1.35m du sol pour recevoir les appuis Optima est alors fixée sur cette ossature complémentaire. Le choix de l’isolant pourra être fait en fonction du rapport coût/efficacité (résistance thermique visée) ainsi que de son classement au feu (une laine de verre nue est classée incombustible contrairement à un isolant végétal).
Du point de vue de l’étanchéité à l’air des parois, l’ajout d’une membrane pare vapeur et d’étanchéité à l’air de type hygro-régulante serait un plus (membrane Vario Xtra par exemple).
Quant au choix d’une ventilation double flux, il ne sera pas rentable sans une parfaite étanchéité à l’air or en rénovation, c’est plus compliqué car cela nécessite de traiter toutes les sources d’air parasites… lui préférer dans ce cas une solution de type hygro-réglable.
Bon courage pour ce projet Sourire et faites nous signe si besoin de plus d’info !

Marc, conseiller technique Isover
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

L’automne arrive, qu’allez-vous faire dans votre jardin ?

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : les3c19 , christian13 , legosanstrique , Armando89 , FIFI 40

Visiteurs non identifiés : 253