Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
MESSAGE A L'ORIGINE DE LA DISCUSSION
le 07/03/2009 à 17h44

l’enfer acoustique : défault de structure placo

Bonjour à tous,
j'écris ce message comme une sorte de bouteille à la mer car je suis au bout du rouleau et ne sais plus qui croire ni à qui m'adresser.
Je vous épargne les détails relationnel avec mon voisin du dessus et vais essayer d'être précis, désolé pour les approximations de vocabulaire.

Le problème: un bruit infernal quand les voisins du dessus marchent à certains endroits très localisés.

Au dessus: plancher bois.
Chez moi: faux plafond avec isolant qui filtre très bien les bruits d'air.
Vous allez me dire: va voir ton voisin. C'est fait mais j'ai de plus en plus de doutes sur mon propre plafond. J'ai l'intime conviction que c'est mon ossature qui claque et provoque un bruit qui se propage et s'amplifie dans les murs.
J'ai une petite trappe pour accéder à la VMC. Lorsque j'y passe la tête, j'entends les voix et pas (bruits lourds) de mes voisins et quelques petits bruits, plutot secs c'est génant mais pas infernale.
Dès que je redescend, les pas sont un peu atténués, les voix ne sont plus audibles mais ces petits bruits raisonnent et sont super amplifiés.
D'ou viennent ces bruits? C'est la question Triste
Ces "claquements" se produisent essentiellement au dessus des petits pièces (jamais au dessus des grandes), je me dis que sur ces zones, ils ont plus de chance de marche pile poil au niveau d'une suspente/d'un mur.

Je vous joins une photo de l'ossature, ça vaut mieux que de longs discours.

La surface rose et blanche vibre légèrement lorsque les voisins marchent, elle est probablement légèrement solidaire du plancher du dessus. J'ai l'impression que les rails propagent et amplifient le phénomène et ça en devient invivable, on commence à devenir fous.

De ce que vous voyez: est ce que cette ossature vous semble correcte? Pensez vous qu'un artisan pourrait améliorer la fixation des rails sur les suspentes? Faudrait les rendre plus solidaires ou moins? Y a t'il des systèmes permettant d'atténuer le problème? Vous semble t'il peu probable que cette ossature soit la cause des bruits?

D'avance ma femme et moi vous remercions énormément.

Images jointes:

citer répondre

Liste des réponses

le 07/03/2009 à 22h10
Enfer accoustique
D'après ta photo, tu es en train de faire le cloisonnement intérieur dans ton appart ou est-ce une photo prise au dessus du faux plafond ???? En tous cas, je ne vois pas les suspentes dont tu parles???? Peux-tu préciser, merci.
citer répondre
le 08/03/2009 à 08h20
Pour info
Bonjour,

Ce lien indique quelques conseils et démarches utiles:
http://www.bruit.fr/FR/info/00

Cordialement
citer répondre
Distributeur enduits minéraux,sols coulés colorés,enduits spéciaux ambiance humide.
Adjuvants,produits techniques d'étanchéité,de cuvelage,de nettoyage et de traitement de surface.
le 08/03/2009 à 09h34
pas de suspente ?
bonjour,
oui la photo a été prise au dessus du faux plafond, j'ai acheté l'appartement fini.
Je n'ai jamais eu de voisins en 2 ans, et ils ont emménagé récemment.
Donc pas de suspente selon toi. Ca veut dire qu'il y a un gros soucis de conception?
citer répondre
le 08/03/2009 à 11h54
plenum
bjr
donc u confirme que cette photo nous montre le plenum (espace entre plancher et le faux plafond)
celui qui a fabriqué ce faux plafond a utiliser des profils de cloison, (M48 et S48) de plus l'assemblage a été uniquement par poinconnemt (suffisant en cloison mais pas en plafond)

on ne voit pas le faux plafond ni quel rail il ont utilisé!!!
souvant on met des rail pour plafond (F530) qui se clips sur des suspentes il y a plusieurs longueurs et un modéle qui se monte sur une tige fileté(plour les plenum de grande hauteur) ou pour ne pas se fixer au plafond on met des profils de dimension adapté qui viennent se fixer sur les murs peripheriques
on peut aussi utiliser des montant M48 pour faire les plafond mais en general on utilse cette solution que pour les pièce de petites dimensions
un catalogue qui est trés explicite

http://www.placo.fr/bpb_fr/Interactif/index.html



citer répondre
le 08/03/2009 à 15h17
Pas de suspentes.......
Voilà "apat", "tête de chat" t'a tout dit, rien de plus à rajouter, très mauvaise conception en effet!!!
citer répondre
le 08/03/2009 à 15h58
il faut tout casser ?
Merci pour vos réponses, oui il s'agit du plenum.
Pour le faux plafond, des rails "horizontaux" sont fixés sur les verticaux, le placo est fixé sur cette trame.

Donc si je comprends un peu, la mauvaise conception est trop rigide et les vibrations provenant du dessus se propagent partout (rails, murs) jusqu'à provoquer des claquements.

Pour concaldo et tetedechat
Les murs étant fixés sur les rails verticaux, la question qui tue: comment rectifier le tir?
Faut il tout casser et tout refaire ou est il possible d'ouvrir le plafond dans chaque pièce pour apporter une modif?

Est ce un motif pour attaquer l'artisan en justice? Le gros soucis étant que n'ayant pas eu de voisins jusqu'à maintenant, la malfaçon n'est constatable qu'aujourd'hui Triste

PS: si un artisan de la région de lille cerne le problème, je suis près à faire appel à ses services, je n'ai pas le choix.

Là j'ai les grosses boules, si je n'ai aucun recourt et qu'il faut tout refaire,c'est la cata Triste
citer répondre
le 08/03/2009 à 19h12
il faut tout casser ?
Logiquement, l'artisan aurait dû faire en première étape le plafond suspendu par tige filetée et rails comme le précise "tête de chat" et ensuite seulement distribuer les cloisons? Les bruits ne seraient pas redescendus dans les cloisons qui en plus doivent faire caisse de résonnance...
Maintenant pour reprendre ça sans casser, pas évident, je ne me suis jamais retrouvé confronté à ce cas précis, je vais y réfléchir et te dirai.
Pour le moment, désolé de ne pas pouvoir te dire plus......... Honte
citer répondre
le 08/03/2009 à 20h06
nouvelle photo si ça peut aider
C'est très gentil merci.

Une précision que j'ai oublié, il y a 2 hauteurs de faux plafond: 3,5m pour les grandes pièces (80% de la surface) et les petites pièces sont à 2,5m, la hauteur du plancher au dessus est à 3,90m.

Je vais aller voir mon voisin pour faire un maximum de tests. Sur la nouvelle photo jointe, sur l'arriere plan, avec un peu de chance seules les surfaces couplées aux solives (? désolé si c'est pas ça, je suis vraiment nul) provoquent les soucis.

Images jointes:

citer répondre
le 08/03/2009 à 20h26
Solives..........
Ce ne sont effectivement pas des solives mais un caisson placo d'habillage (à l'intérieur surement une poutre béton ou un IPN).
A toi de localiser la pièce qui est au dessus et voir le revêtement de sol chez ton voisin, peut-être un parquet flottant SANS sous-couche isophonique............??
citer répondre
le 08/03/2009 à 20h35
revetement voisin du dessus
Qu'a t'il comme revêtement de sol?
on ne peut plus simple: RIEN, il a gardé le plancher d'origine, n'a même pas cru bon de le démonter pour ajouter du feutre ou isolant, rien de rien, il l'a juste vernis et hop basta.

Penses tu que s'il avait mis une chappe, ou un minimum d'isolation, cela aurait empêché ma structure rail/placo de claquer dans tous les sens sous la pression des pas?

Lorsque j'avais fait les tests l'année dernière, pour être honnête, rien ne claque chez lui, on entends rien.

Dans ma tête je me dis que si j'entâme des procédures a son égard et qu'au bout de l'expertise contradictoire on soulève que le problème majeur est la conception de mon ossature, j'aurai perdu les frais d'avocats, maintenant si tu penses que je me trompe, alors moi je dis banco.

citer répondre
le 08/03/2009 à 20h48
Défault de structure placo
Il est possible qu'a cet endroit précis le plancher de ton voisin ait un défault et que lorsqu'il marche dessus il claque et cela entraine des vibrations dans ton ossature.......
Ce qui pourrait être envisager serait de désolidariser le rail de ce caisson en racourcissant les montant verticaux d'une bonne dizaine de cm en les recoiffant avec le même rail que celui qui est fixé sur le caisson. Ton ossature ne serait plus solidaire de ce "point noir" et plus de risque de transmission des vibrations. Ta cloison ne risque pas être affaiblit, elle reste coincée entre les plafonds et l'ossature finale reste malgré tout rigide. Mais auras tu accés pour effectuer ce travail???????????
Pourtant ce serait la solution la plus simple pour éviter tracas et proces........
Bon courage!!
citer répondre
le 08/03/2009 à 21h07
Propagation phonique
goncaldo a écrit: :
Ce ne sont effectivement pas des solives mais un caisson placo d'habillage (à l'intérieur surement une poutre béton ou un IPN).
A toi de localiser la pièce qui est au dessus et voir le revêtement de sol chez ton voisin, peut-être un parquet flottant SANS sous-couche isophonique............??


Bonjour,

Il semblerait donc qu'on en revienne au lien initial que je vous ai communiqué:
http://www.bruit.fr/FR/info/00
Les bruits de comportement:

Bien que très sensible, le bruit de voisinage est une problématique de nuisance qui bénéficie d'une règlementation très complète, et dont les voies de règlement sont bien codifiées. D'autant que dans bien des cas, dialogue et médiation suffisent à éviter le recours au contentieux et à rétablir de saines relations de voisinage. Avant de rentrer plus dans le détail, quelques précisions d'ordre terminologique s'imposent.

Qu'entend-on par bruit de voisinage ?
Dans les textes officiels, la notion de bruit de voisinage dépasse la signification courante se limitant aux bruits produits par les “voisins”, et englobe les bruits de comportement, les bruits provenant des activités professionnelles non classées pour la protection de l'environnement, les activités de loisirs dont le fonctionnement normal est peu bruyant et les bruits provenant des chantiers. Dans cette section "Que faire en cas de voisin bruyant ?", ne sont traités que les bruits de comportement.

Qu'entend-on par bruit de comportement ?
Les bruits de comportement, également appelés bruits domestiques, correspondent principalement aux bruits inutiles ou agressifs de la vie quotidienne, provoqués, directement ou non, par les comportements désinvoltes de personnes. La réglementation considère ces bruits comme gênants dès lors que ces bruits durent longtemps, sont de très forte intensité sonore ou se répètent fréquemment. Les bruits de comportement peuvent être répartis en trois catégories distinctes en fonction de leur provenance :

* les bruits des personnes humaines
(Voir menu Bruit des personnes en haut de cette page),


Reste à présent à mettre en œuvre les matériaux adaptés dans les règles (ref tetedechat:http://www.placo.fr/bpb_fr/Interactif/index.html ) tant pour éviter cette nuisance pour vous même et que pour que votre voisin prenne aussi des dispositions sur le plan des matériaux de propagation phonique concernant ses sols.
Une rencontre amiable est souvent concluante et prolonge des rapports de bons voisinage.
Cordialement.

citer répondre
Distributeur enduits minéraux,sols coulés colorés,enduits spéciaux ambiance humide.
Adjuvants,produits techniques d'étanchéité,de cuvelage,de nettoyage et de traitement de surface.
le 09/03/2009 à 09h14
solution
goncaldo a écrit: :

Ce qui pourrait être envisager serait de désolidariser le rail de ce caisson en racourcissant les montant verticaux d'une bonne dizaine de cm en les recoiffant avec le même rail que celui qui est fixé sur le caisson. Ton ossature ne serait plus solidaire de ce "point noir" et plus de risque de transmission des vibrations. Ta cloison ne risque pas être affaiblit, elle reste coincée entre les plafonds et l'ossature finale reste malgré tout rigide. Mais auras tu accés pour effectuer ce travail???????????
Pourtant ce serait la solution la plus simple pour éviter tracas et proces........
Bon courage!!

Bonjour goncaldo,
je n'arrive pas a comprendre Triste
J'ai joint la même photo avec des repères:
- A1 rail horizontal fixé sur plafond
- B1 rail vertical fixés sur A1
- A2 rail horizontal fixé sur caisson habillage poutre
- B2 rail vertical fixé sur A2
- rappel le placo du faux plafond est fixé sur des rails (appelons les C) qui sont eux mêmes fixés sur B1 et B2

Le but serait de partir uniquement des rails A2, en évitant de se poser sur A1?

Est ce que j'aurai accès? Et bien il faudrait démonter le placo du plafond pour faire un accès dans chacune des petites pièces mais ça me semble jouable. Toutes ces petites pièces se touchent, il y en a 3, elles représentent en tout 15m², c'est une petite surface qui génère la grande majorité des claquements.

Si je pouvais m'en sortir pour 3000€ grand maximum ce serait l'idéal.

Réponse à Gilles,
merci pour les références. Le dossier (témoignages) est prêt pour ouvrir une procédure. Qui est la victime? Moi que ce soit à cause de mon voisin ou de l'artisan qui a planté sa conception.
Maintenant, est-ce que je prends sur moi et place mon énergie pour résoudre ou atténuer le problème par moi même en un ou 2 mois ou est ce que je me lance dans une procédure très longue et subis cet enfer (je répète c'est le cas) pendant tout ce temps? Ma femme étant enceinte, je n'ai pas envie qu'elle subisse trop longtemps.
Une fois ces claquements infernaux résolus, le reste est supportable (même si pas acceptable). J'aurais tout le loisir de me lancer dans une procédure longue via ma protection juridique pour réduire au maximum les nuisances du moment que je peux continuer à vivre plus sereinement.

Je me répète mais "merci", j'ai l'impression qu'il existe des solutions et ça me déstresse.

Images jointes:

citer répondre
le 09/03/2009 à 10h06
bruits
Salut.
Afin d'être plus clair, les rails horizontaux s'appellent bien des rails et les rails verticaux s'appellent des montants Clin d\'oeil

Pour moi, la construction des murs ne me semble bonne.
Il vient fixer ses rails au sol et au plafond, puis il fixe ses montants dessus.
Ce qui peut poser problème c'est la fixation de son faux plafond. Normalement, on ne fixe pas le faux plafond sur les murs en placo, il aurait du faire descendre des suspentes accrochées à un point fixe du dessus (solives, bastaing, etc...) Après, ce n'est pas forcément la cause.

Est ce que l'étage du dessus est un comble aménagé ? si oui, il faudrait vérifier que la construction est prévue pour être aménagée et que ce n'est pas le sol du voisin du dessus qui aurait tendance à trop fléchir.

Sinon, un bruit de claquement ou tremblement de rail, çà peut être simplement un montant qui est mal fixé.
Voir sur première photo, il y a un montant d'un retour du mur qui n'est pas serti sur un côté, peut être le reste est comme cela et çà vibre ?
citer répondre
le 09/03/2009 à 14h14
Solution
En fait, ce qu'il faut éviter c'est que tes cloisons soient au contact des zones sensibles donc couper tes montants B1 & B2 d'une bonne dizaine de cm et de revenir y fixer tes rails A1 & A2.
Autrement si ton accés est assez facile (une fois ton plafond démonté) tu peux tout simplement finir de mettre du placo en haut de tes cloisons (jusqu'au plafond rose), dans de plénum, tu éviteras ainsi toutes vibrations et cela ne te coutera pas très cher.
citer répondre
bouton_charte bouton_faq

A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Côté jardin, vous êtes plutôt :
  • Jardin à la française
  • Jardin à l’anglaise
  • Jardin à la japonaise
  • Je n'ai pas de jardin
Membres en ligne
Membres :

-

Visiteurs non identifiés : 49
keyboard_arrow_up