mélange chaux aerienne + tuf volcanique

mélange chaux aerienne + tuf volcanique

Hors ligne Par Tomé

avatar - Tomé
Petit nouveau
Message(s) : 4
le 03/12/2014 à 14h32
Bonjour,

Je souhaiterais couler dans des coffrages, des blocs pour faire des marches en extérieur dans un département avec des hivers très rudes.
Pour l'instant je dispose d'une très grande quantité de tuf volcanique (photo) que je voudrais piler et mon idée est de le mélanger à de la chaux aérienne pour faire un genre de béton romain et ensuite de les laisser sécher tout l'hiver à l'abri et à bonne température avant de les poser au printemps. j'ai aussi récupéré du grillage à enduit que je compte mettre au milieu de chaque marche.
Mais étant assez amateur j'ai besoin de conseils avisés pour mener cette opération à bien.
Déjà quelles sont les proportions chaux/tuff/eau adéquats?
Est-ce que je peux me passer de sable ?
On m'a donné plein de conseils divers de choses à mélanger soit pour la dureté, soit pour réduire le temps de séchage: chaux hydraulique, ciment pron, pierre ponce en poudre, poudre de marbre... bref je suis un peu confus.... je suis ouvert à tout commentaire
merci
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Hors ligne Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42027
le 03/12/2014 à 14h43
coucou

je trouve que c'est une idée curieuse de vouloir faire des marches extérieures avec des matériaux tendres, donc sujet à l'usure

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tuf_volcanique

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Tomé

avatar - Tomé
Petit nouveau
Message(s) : 4
le 03/12/2014 à 17h49
Alors déjà j'ai une quantité énorme de tuf gratuit et j'aime la teinte. Et aussi le béton romain a base de chaux aérienne (pour peu qu'on la laisse sécher suffisamment longtemps) et de tuf - qui a des propriétés pouzzolaniques - était très utilisé a l’époque et certains ouvrages résistent depuis 2000 ans , on peut pas en dire autant pour du béton classique. Des carottages dedans on même permis de voir qu'au cœur la chaux y était encore vivante, d'où mon envie d'utiliser de la chaux éteinte/aérienne. Je n'ai pas vraiment de doute sur la solidité... si c'est bien dosé et bien fait, et c'est là ou je manque d'infos. D'ailleurs pour ajouter de l'huile sur le feu, on vient juste de me dire que effectivement mon tuf pouvait remplacer du sable calcaire mais qu'il fallait quand même ajouter du sable siliceux... mais je connais toujours pas les proportions idéales...

Une citation parmi tant d'autres:
"Selon la tradition, les Grecs - aux alentours du IVème siècle avant J.C. - découvrirent que certaines terres d'origine volcanique, mélangées à la chaux éteinte, formaient des mortiers qui pouvaient durcir même dans des conditions de forte humidité et aller jusqu'à résister à l'eau. Les Romains apportèrent leur pierre à l'édifice, en découvrant que les tufs napolitains, près de Pouzzoles, provoquaient une réaction hydraulique très efficace et appelèrent "Pouzzolane" le mortier composé de ce matériau."
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42027
le 03/12/2014 à 18h42
coucou

vous avez parfaitement raison, pour des oeuvres architecturales

pour des marches d'escaliers je suis plus sceptique

maintenant conernant les quantités, je parlerais en volume c'est plus simple

je crois que les règles d'application pour le béton peuvent être rapportées ici aussi

le sable siliceux devrait correspondre au sable de rivière (bien que les vrais sables siliceux utiisés en verrerie proviennent de certaines carrières

suivant la taille des granulats que vous allez écraser

je dirais : 3 volumes de granulats, 1,5 volume de sable de rivière et 1,5 volume de chaux
pour augmenter la cohésion et durcir l'ensemble tout en le rendant plus aisé à mettre en place et à l'hydrofuger,, une dose d'imperméabilisant ou du sikalatex

cette dernière ajoute est facultative, c'est comme vous le sentez

si vos granulats sont très fins vous pouvez réduire le sable en conséquence

c'est ce que je ferais pour commencer, je n'ai jamais fait ce type de béton, je dois bien le reconnaître (par contre l'autre j'en ai quelque tonnes à mon actif)



Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Tomé

avatar - Tomé
Petit nouveau
Message(s) : 4
le 04/12/2014 à 13h25
Merci...
Je vais faire quelques essais avec divers mélanges et voir ce que ça donne... pour essayer de faire quelque chose de solide et avec un joli rendu...
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42027
le 04/12/2014 à 15h36
coucou

pour testé la solidité par ex, il faut attendre minimum 28 jours

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

L’automne arrive, qu’allez-vous faire dans votre jardin ?

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : Nicolas76910

Visiteurs non identifiés : 201