Conseils rénovation maison ancienne pierre naturelle #1

Conseils rénovation maison ancienne pierre naturelle #1

Hors ligne Par Marcoooo

avatar - Marcoooo
Apprenti bricoleur
Message(s) : 14
le 05/04/2019 à 14h18
Bonjour le forum,
je vous suis depuis quelques mois de façon très assidue car je suis un bricoleur sans expérience dans le bâtiment et je suis en train de rénover une maison de 45 m2 en pierre naturelle sur deux niveaux. Au RdC: cuisine, salon, WC sous escalier; à l’étage (combles aménagées): chambre, SdB. Je précise que je désire rénover de la façon la plus durable et écologique possible.

Etat à l'arrivée dans les lieux:
1. Chaudière à condensation neuve et système de chauffage fonctionnel
2. Electricité hors norme
3. Murs en pierre naturelle complètement couverts avec enduit plâtre ou panneaux polystyrène+placo
4. Cheminées/conduits inutilisables dans salon et cuisine
5. Plancher salon (chape sur lit de sable) avec parquet chêne en bon état
6. Plancher cuisine/WC (toujours chape sur lit de sable) avec tomette cassée et en mauvais état
7. Plancher chambre (dalle agglo sur solives) avec parquet résineux en mauvais état
8. Plancher SdB (toujours dalle agglo sur solives) avec carrelage cassé
9. Sous-toit isolé avec de la laine de verre en mauvais état
10. Sanitaires et cuisine en mauvais état

Ce qui je compte de faire (les chiffres correspondent):
1. Garder la chaudière et refaire le système de chauffage plus EFS-ECS (un plombier a été contacté)
2. Refaire l’installation électrique
3. Tous les murs en pierre apparente après rejointoiement avec mortier à la chaux
4. Garder l'habillage de cheminée dans le salon, ajouter un insert fermé et installer un conduit en acier jusqu'au toit et deux conduits air chaude pour chambre et SdB
5. Poncer et vitrifier le plancher
6. Refaire la chape sur lit de sable et coller du carrelage 30x60
7. Poser dalles OSB sur bande résiliente sur solives traitées xylo, puis primaire d'accrochage, puis ragréage, puis sous-couche phono, puis parquet flottant chêne. Coté plafond RdC, solives apparentes, isolant fibre de bois et placo entre solives
8. Poser dalles OSB sur bande résiliente sur solives traitées xylo, puis primaire d'accrochage, puis ragréage, puis colle flex, puis membrane de désolidarisation, puis colle flex, puis carrelage 30x60. Coté plafond RdC, plafond auto-portant avec panneaux placo
9. Isoler avec panneaux fibre de bois, puis plafond auto-portant avec panneaux placo
10. Remplacer sanitaires et cuisine

Ce que j'ai déjà fait (en bref toute la dépose):
- Déposé système de chauffage et installation électrique
- Déposé enduit plâtre et panneaux polystyrène+placo. Libéré les murs en pierre et creusé les joints
- Déposé les deux conduits de cheminée et préparé la place pour l'insert
- Déposé complémentent le plancher bois de l’étage. Je me retrouve avec les solives à vue (que j'ai déjà poncé) de section 195x63 mm, entraxe 30-35 cm et portée 250-350 cm

En général, qu'en pensez-vous des solutions que je viens de vous présenter?

Enfin il est arrivé le moment de commencer à "faire". J’avoue que je suis au même temps excité et préoccupé pour la peur de faire de mauvaises choix. En lisant à droite et à gauche je me suis convaincu de commencer par la pose des dalles OSB du plancher bois de façon à pouvoir travailler aisément même à l’étage.

Dans ce sens j'ai deux conseils à vous demander:
1. Avec quel mortier rapide pourrais-je sceller des solives sur les murs périmétraux en pierre?
2. Est la méthode du ragréage la plus efficace et durable pour rattraper le niveau des solives (écart max 4 cm)?

En espérant d'avoir été clair et de lire vos réponses, je vous souhaite bon bricolage!!

Marco

Images jointes :

IMG_20190302_182341.jpg IMG_20190317_153935.jpg
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Hors ligne Par KRAMER

avatar - KRAMER
Chef de chantier
Message(s) : 627
le 06/04/2019 à 05h49
Bonjour

Isole tous les murs extérieur, les moellons apparents c' est joli mais ça bouffe le chauffage, laisse apparents les murs intérieur .
Aujourd' hui c' est isolation max et entretien mini .

Si placo rch attention à l' humidité, du placo vert .
Sol rch dalle béton .

Avant de faire le sol et les murs il faut passer les gaines electrique et les tuyaux .

Si les murs sont apparents il va il y avoir des saignées parfois importantes .

Parquet flottant beurk .

Pourquoi un mortier " rapide " du mortier normal suffit .

Pour le ragréage attention au plancher qui bouge et qui peut faire fendre le ragréage, il existe aussi du ragréage avec des billes pour alléger et faire de l' épaisseur où il y a 4 cm et finir avec un ragréage normal .
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Marcoooo

avatar - Marcoooo
Apprenti bricoleur
Message(s) : 14
le 07/04/2019 à 01h16
Merci Kramer, je réponds à tes remarques

Isole tous les murs extérieur.. laisse apparents les murs intérieur
---> en pierre j ai que des murs perimetraux, le quartier est en plus classé , pas droit d isoler par l ext, et par l int.. ça ne laisse pas respirer la pierre. J ai pensé pour le moment de rejointoyer, y passer un hiver et si trop froid/energivore, enduit chaux-chanvre 3-4 cm

Si placo rch attention à l' humidité, du placo vert .
---> ok

Sol rch dalle béton .
---> je pensais plutôt chape légère sur lit de sable (en gardant du coup le lit de sable existant). C'est une solution bien ?

Avant de faire le sol et les murs il faut passer les gaines electrique et les tuyaux . Si les murs sont apparents il va il y avoir des saignées parfois importantes
---> ok, tu me donnes un super tuyau là Sourire)

Parquet flottant beurk .
---> !??!?

Pourquoi un mortier " rapide " du mortier normal suffit
---> en fait pour faire de la place au conduit de cheminée (dans un coin de mur) suis obligé à couper un solive (la dernière). Elle va s'appuyer sur une autre solive qui sort de 10 cm du mur latéral, perpendiculairement à la solive coupée. Le mortier rapide est pour cette petite solive perpendiculaire, qui doit être scellée pour me permettre d'avancer (espérant d'avoir été clair)

Pour le ragréage attention au plancher qui bouge et qui peut faire fendre le ragréage, il existe aussi du ragréage avec des billes pour alléger et faire de l' épaisseur où il y a 4 cm et finir avec un ragréage normal
---> Autre tuyau, je me renseigne. Pour info j'ai acheté du fibré que je peux bien sur retourner

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par bricodi

avatar - bricodi
Promoteur
Message(s) : 4376
le 07/04/2019 à 04h54
bonjour,

Vous avez une maison de petite taille 45 m2. Elle est isolée en polystyrène placo, donc avec une isolation qui n'est pas neutre.

Vous voulez enlever tout ça pour avoir de la pierre apparente, pour faire chouette comme dans les émissions de télé.

Il faut se rendre compte que vous allez la transformer en "épave thermique"... ce n'est pas ainsi qu'on va sauver la planète.

Il faut s'accrocher lorsqu'on lite ça.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par KRAMER

avatar - KRAMER
Chef de chantier
Message(s) : 627
le 07/04/2019 à 05h51
Bonjour

Je pensais bien isoler par l' interieur .

Je n' aime pas le parquet flottant c' est du faux plancher, un vrai plancher en " bois d' arbre " c' est autre chose .

Pour les murs, si tu optes pour une isolation, qui serait mieux de faire maintenant, surtout avec un chauffage central, tout les tuyaux seront trop court pour mettre de l' isolation, tu y arriveras à un moment donné, je suis en Charente Maritime, les maisons en pierre comme tu as, je connais .
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Marcoooo

avatar - Marcoooo
Apprenti bricoleur
Message(s) : 14
le 08/04/2019 à 13h45
Hello, merci pour vos conseils concernant isolation et parquet que je vais tenir en compte.

Je voudrais revenir aux deux question que j'ai posé dans mon premier message c'est-à-dire:

1. Avec quel mortier rapide pourrais-je sceller des solives sur les murs périmétraux en pierre?
2. Est la méthode du ragréage la plus efficace et durable pour rattraper le niveau des solives (écart max 4 cm)?

Concernant la première question, ce dernier week-end j'ai fait un essai avec un mortier à base de chaux hydro (1 volume, plus rapide que l’aérienne) et sable 0/4 (3 volumes, à réduire éventuellement à 2,5). Ce devrait être un mortier de base pour tout travail de maçonnerie, du coup je l'ai utilisé aussi pour remplir des trous dans les murs en pierre. J'ai mouillé le mur le jour d'avant, le jour même et les pierres que j'ai utilisé pour combler. Ce soir j'irai voir si tout cela a bien fonctionné.

Concernant le rattrapage du niveau, deux question corrélées:
3. Que vous en pensez de ça? Solives -> Bande résiliente -> Panneaux OSB -> Ragréage fibré allégé
4. Ayant déjà acheté 8 sacs (200 kg) de ragréage fibré, par quel moyen/produit je peux le "alléger"?

Merci!!
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par KRAMER

avatar - KRAMER
Chef de chantier
Message(s) : 627
le 09/04/2019 à 06h35
Bonjour

Avec les murs en pierres il faut que de la chaux, si il faut la durcir plus, on peut mettre du ciment blanc avec .

Pour le ragréage il faut mélanger des petites billes de polystyrène . Il n' y a pas 36 méthodes pour rattraper un plancher, ragréage, tout refaire droit, mettre des cales ou tasseaux ou le laisser en pente .
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Marcoooo

avatar - Marcoooo
Apprenti bricoleur
Message(s) : 14
le 09/04/2019 à 23h15
Enfin je suis passé voir le jour d’après et il me semblait presque sec! Aujourd'hui j'ai essayé avec un mélange 1 chaux - 2,5 sable et il semblait durcir encore plus rapidement.

Kramer, pouvez vous être plus précis par rapport au ragréage? Il s'agit bien de mélanger les billes de poly au ragréage fibré déjà acheté ou choisir un autre produit? J'ai du mal à trouver sur internet un exemple de mélange billes de poly + ragréage fibré...

Une autre question s'ajoute:
5. Pour l'application du mortier chaux-sable je me suis équipé avec sacs à poche et seringue. Les deux méthodes ne marchent pas à cause du fait que le mortier, trop pâteux, a du mal à sortir. Il faudrait donc le rendre plus crémeux. Voici ma question: pour un mortier 1-3 (chaux-sable), quelle est la quantité maximale en eau admissible? Dans ce sens, y a t il une différence entre chaux aérienne et hydro?

Marco

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par KRAMER

avatar - KRAMER
Chef de chantier
Message(s) : 627
le 10/04/2019 à 05h30
Bonjour

Pour le ragréage, je l' ai utilisé dans une salle de bain, j' avais un décalage assez important entre 5 a 10 cm sur un plancher au 1 étage donc pas de poids ni d' écoulement, si je me souvient parce que cela fait un moment, c" était du ragréage que j ai mélangé avec des billes de polystyrène sur le conseil de marchand de matériaux, il y avait beaucoup de bille, je ne me souvient pas de la proportion, j' ai carrelé par dessus, cela n' a jamais bougé avec une baignoire dessus .

Le dosage de la chaux, c' est plus de l' expérience, plusieurs choses viennent en compte, la chaux, le sable plus ou moins humide et surtout ce que l' on veut en faire, plus il y a de chaux plus ça colle, si c' est trop épais met de l' eau si trop liquide met de la chaux et du sable, les proportions données, sont comme la cuisson du riz en 4 minutes .

Pour les murs : les joints, 2 solutions une taloche, une truelle on remplit le joint qui a été au préalable gratté et lavé, si le joint est trop mince il ne va pas tenir, le remplir grossierement il y a de la perte on peut mettre un plastique au sol pour récupérer ne pas fignoler les joints que l' on veut plus ou moins déborder sur les pierres, ne pas en faire de trop ne me demende pas la surface cela dépends de la vitesse d' exécution et du temps, laisser sécher un peu mais pas trop, une brosse métalique pour enlever le surplus des pierre avec l' esthétique voulu, une balayette pour finaliser, si on veut retirer la laitance des pierres il faut pulvériser un produit acide .

2eme méthode on loue un compresseur de chantier avec un sablon, attention la plus par des sablons servent à faire les enduits des maisons pas au joint, il faut un sablon " le même " mais avec un rajout d' une tige pour que ça aille dans le joint et pas partout ensuite c' est la même méthode l' avantage est bien quant on n' a des murs creux, on peut les remplir, il vaut mieux être deux parce que l' on va plus vite . On peut aussi utiliser des sacs d' enduits tout prêt .
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par KRAMER

avatar - KRAMER
Chef de chantier
Message(s) : 627
le 10/04/2019 à 05h44
Ci joint différence des sablons la plaque remplace l' autre devant avec un seul trou et une tige au lieu de trois .

Images jointes :

sablons joint.PNG
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par KRAMER

avatar - KRAMER
Chef de chantier
Message(s) : 627
le 10/04/2019 à 05h44
il m' en a pris qu' un

Images jointes :

sablon enduit.PNG
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Marcoooo

avatar - Marcoooo
Apprenti bricoleur
Message(s) : 14
le 11/04/2019 à 00h01
Merci Kramer pour vos précieux conseils Clin d\'oeil

Pour le ragréage fibré allégé je vais demander au marchand du magasin où j'ai acheté.

Concernant la quantité d'eau du mortier, je vais suivre ce qui est indiqué sur le sac en restant sur la quantité maximale admissible, mais sera-t-elle suffisante pour rendre le mortier liquide au point de me permettre de l'appliquer avec un sac à poche ou une seringue ou un sablon (comme conseillé)?
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par KRAMER

avatar - KRAMER
Chef de chantier
Message(s) : 627
le 11/04/2019 à 06h02
Bonjour

La quantité d' eau se fait par rapport à ce que tu fait, pour une poche à douille " suivant la douille " ce ne sera pas la même chose qu' avec une taloche et une truelle pourtant le travail est le même . Cela s' appelle l' expérience .

J' ai pas suivis pour la vitrification !!! Confus
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Marcoooo

avatar - Marcoooo
Apprenti bricoleur
Message(s) : 14
le 11/04/2019 à 23h46
Ce n'est pas clair!! Quand on dit "la quantité d' eau se fait par rapport à ce que tu fait", est-ce que je peux dépasser la quantité d'eau maximale notée sur le sac ou pas? Autrement dit, est-ce que je peux ajuster la consistance en pleine liberté?

La question est peut-être bête pour la plupart d'entre vous, mais n'ayant pas d’expérience...
Merci!
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par KRAMER

avatar - KRAMER
Chef de chantier
Message(s) : 627
le 12/04/2019 à 05h53
Bonjour

Tu met la quantité d' eau que tu veux, ce sera plus ou moins liquide, si tu fais un enduit à la main ce ne sera pas la consistance qu' avec une machine ou une poche à douille, ne cherche pas compliqué .

En le faisant tu vas t' apercevoir si c' est trop liquide ou trop sec, le produit ne va pas s' abimer si tu met trop d' eau, ce sera de la soupe, tu rajoutes de la chaux et du sable et c' est bon .
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Pour l’éclairage, vous êtes plutôt…

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : poiluu , Goodluckk , NoNos2307

Visiteurs non identifiés : 259