Isolation et coffrage de conduits de fumée

Isolation et coffrage de conduits de fumée

avatar - Lepreschone
Bricoleur
Message(s) : 63
le 01/08/2012 à 13h54
Bonjour,

J'aimerais savoir comment procéder pour l'habillage/isolation de mes conduits de cheminée/poêle (voir photos/désolé pour le bazar sur les photos Honte). Le mur sera isolé puis sans doute lambrissé.
Il y a trois conduits mais seul le conduit de gauche est utilisé comme conduit de poêle. Il est possible que dans le futur, le conduit du milieu serve également de conduit de fumée.

J'aimerais bien faire un coffrage qui cacherait les trois conduits : coffrage équipé d'un extracteur d'air, avec grille d'intraction au niveau du faitage pour récupérer la chaleur sous faitage (et récupérer en même temps la chaleur du conduit) et grille d'extraction au point le plus bas du conduit, 4m50 plus bas.
Qu'en pensez-vous ? La solution la plus simple aurait été un ventilateur de plafond, mais c'est difficilement possible sous mon faitage.

Images jointes :

100_4314.JPG 100_4315.JPG
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Hors ligne Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42027
le 01/08/2012 à 14h02
bonjour

une autre idée plus simple mettre les lambris partout à hauteur du conduit

dans ce cas vous avez un mur plat et l'isolant se trouve derrière de l'épaisseur de la demi brique

une petite réparation au mortier est à prévoir là où les briques sont détachées

édition

vous pouvez détailler le recyclage de l'air chaud avec assez de détails svp

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Lepreschone
Bricoleur
Message(s) : 63
le 01/08/2012 à 19h48
Bonjour,

Je ne peux décemment pas coller le lambris aux conduits, bois et chaleur ne sont pas de bons amis !
Sauriez-vous me dire la distance nécessaire entre lambris et conduits ? pour que je voie si c'est faisable.

Sinon, que conseillez-vous pour l'isolation du mur si je la fais seul ou à deux... je pensais à des panneaux compacts de LDV/LDR, plantés dans l'un des systèmes de rails et suspentes qu'offre la gamme plactostil. Les panneaux ont l'air plus pratiques que les rouleaux, et le pare-vapeur peut être posé plus proprement.

Ci-joint un schéma du principe dont je parlais. Pas de commentaires sur mes talents de dessinateur ! Rigole
C'est un système que j'ai déjà vu sur des conduits de poêles, mais là en plus, je récupère l'air sous faîtage, là ou la chaleur se stocke.
Au niveau de l'extracteur d'air, je pense qu'un 300m3/h conviendrait...
Un avis ?
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Lepreschone
Bricoleur
Message(s) : 63
le 01/08/2012 à 19h48
Voici le fichier

Images jointes :

schéma air chaud.jpg
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42027
le 01/08/2012 à 20h10
bonjour

pour isoler le conduit utiliser du placo rose prévu pour résister à la chaleur

je ne suis pas trop certain que ce recyclage en vaille la chandelle, mais pourquoi pas

attendons d'autres avis

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par tarne

avatar - tarne
Architecte
Message(s) : 1159
le 06/08/2012 à 10h11
Bonjour

La ventilation projetée ne parait pas rentable:
- récupérer les calories de la toiture est une vue de l'esprit; en hiver. Il n'y a que des frigories à récupérer.

- les calories perdues par le conduit béton sont réduites. Surtout si le boisseau est tubé comme cela devrait être le cas. Au mieux, les quelques 1.8 m2 de conduit "utiles" ne peuvent dégager qu'une centaine de W.

- le ventilateur prévu est inutilement puissant. Les 300 m3/h prévus amèneront de l'air plus chaud de 1.2° si le gain est bien de 100W....plus les calories dégagées par le ventilateur lui-même.

Désolé de devoir vous mettre en garde.
A+
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Lepreschone
Bricoleur
Message(s) : 63
le 07/08/2012 à 13h30
Bonjour,

Merci de vos réponses.
Ce n'est pas tant les calories de la toiture que je veux récupérer, mais la chaleur du RDC (40m² avec poêle à bois) et de cette grande pièce (40m²) qui devrait monter naturellement.
En toute logique, le point le plus chaud de la maison sera juste sous le faîtage, vu que la chaleur va monter à l'étage puis le long des pentes du toit, enfin j'imagine...
Sinon, le boisseau n'est pas tubé. Au RDC, le boisseau est bien chaud quand le poêle marche. A l'étage, moins, mais il est tiède quand même. Le gain au niveau du boisseau ne sera pas très important sans doute, mais comme celui-ci monte jusqu'au faitage, ça me parait être un bon endroit pour faire mon système et gagner quelques calories de plus.

Pour le ventilateur, je n'y ai pas trop réfléchi...peut-être que moins puissant suffirait, effectivement. L'idée était de créer un flux d'air suffisant pour que la chaleur puisse se diffuser.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par tarne

avatar - tarne
Architecte
Message(s) : 1159
le 08/08/2012 à 09h11
Bonjour

Après vos dernières explications, on comprend mieux l'intérêt de la ventilation: essentiellement ramener au niveau du sol les calories perdues au plafond. C'est même très intéressant.
Pour le ventilateur, il faudra trouver un compromis entre
- débit trop faible: l'air chaud ramené du plafond va y remonter immédiatement en débouchant dans une ambiance "froide"
- débit trop fort : risque de gêne due au courant d'air.
Mais, à priori, il faudrait que le débit représente 4 à 5 fois le volume du local pour espérer un bon brassage.
Pour la prise d'air au sommet et la gaine de transfert ne pas lésiner sur les dimensions. La vitesse de l'air dans ces 2 points ne doit pas dépasser 1 à 1.5 m/s.

A+
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Lepreschone
Bricoleur
Message(s) : 63
le 10/08/2012 à 23h51
Bonsoir,

Ravi de savoir que je ne suis pas complètement fou Clin d\'oeil et merci des infos.
J'ai calculé (tant bien que mal) le volume de cette pièce (biscornue), j'arrive à 95 m3, soit un extracteur de 400 à 500 m3, avec consommation de 50 à 150 watts selon les modèles (apparemment).

Pour la prise d'air, ce sera une grille classique de 150mm.
Sinon, je pensais simplement utiliser les quelques centimètres de coffrage placo comme conduit...pensez-vous qu'il soit nécessaire de "tuber" de l'entrée à la sortie ?
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par tarne

avatar - tarne
Architecte
Message(s) : 1159
le 11/08/2012 à 09h04
Bonjour

Il vaudrait mieux éviter de dépasser une vitesse de l'air de 1.5 m/s (pertes de charge, bruit)
Ce qui représente, pour 400 m3h,une surface de 7 dm2.
Une grille de 150x150 mm ne représente que 2.25 dm2 ce qui est peu.Mieux vaut une grille en métal déployé ou en grillage.
La section sera plus facile à obtenir sur le conduit.
Il n'est pas nécessaire de tuber (trop de pertes de charge)
Penser à un filtre pour éviter la diffusion des poussières.
A+
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Lepreschone
Bricoleur
Message(s) : 63
le 11/08/2012 à 12h31
Ok impeccable, merci ! Top !
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

L’automne arrive, qu’allez-vous faire dans votre jardin ?

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : onet

Visiteurs non identifiés : 33