plafond autoportant isolé phoniquement

plafond autoportant isolé phoniquement

Hors ligne Par lj1982

avatar - lj1982
Architecte
Message(s) : 1080
le 08/06/2015 à 17h05
Bonjour,
J'ai pour projet de faire réaliser l'isolation phonique d'une salle de musique par un plaquiste.

Pour le plafond, je souhaitais dans l'idéal 15 mm de vide / 40 mm de laine de roche / BA 25 mm Duo Tech.

Or mon plaquiste affirme qu'il n'est pas possible de réaliser un plafond suspendu car mon plafond actuel est du hourdi + parpaing => impossible de percer des hourdi et pas possible d'accrocher les sustentes aux parpaings.
Est-ce exact ? De plus je pense que les suspentes seraient trop longue, même réglée au minimum.
Voici le produit auquel je pensais :
suspente acoustix

Mon plaquiste me propose de réaliser un plafond suspendu. Après recherche je pense que ça ressemble à ça :
tuto plafond autoportant

Au final, cela m'ennuie pour 2 raisons :
- d'après le tuto, la pièce de doit pas faire plus de 3,50 de long. Hors, la mienne fait 4m40 en tout (4m20 entre placo). De plus mon BA25 duo tech est plus lourd que du BA13 phonique. Est-ce que ça va fonctionner malgré tout ? Ce mode de pose aurait été validé techniquement par un fournisseur.
- il utilise du coup des rails de 70mm doublés. Du coup, je perd quelques cm de hauteur de plafond. La laine de roche prévue reste du 40 mm ce qui n'est pas très logique.

Au final, je me demandais si une pose avec ce produit ne serait pas plus appropriée:
cavalier antivibratile
cavalier

En revanche, je ne comprend pas pourquoi ce produit s'utilise avec des profilés de type 60/27 : comment est fixée la laine de roche ? Elle ne s'insère pas dans le rails comme pour les cloisons ?
Et surtout, je n'ai que 27 mm entre le plafond et le placo et non 60mm comme prévu initialement.

Merci d'avance pour tout conseil.

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Hors ligne Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42030
le 08/06/2015 à 20h54
coucou

vous avez déjà bien étudié le sujet, moi je travaillerais plus simplement, mais cela ne nous conviendra sans doute pas, pas plus qu'à votre plaquiste

donc on est bien dans un système boite dans la boite

moi je ferais la chose suivante :

poser des muralières en bois périphériques avec des chevilles mollys
mettre des voliges de 18 cm x 2,5 dont une face est rabotée tous les 30 cm ou 40 cm pour des plaques de 120 cm, à doubler au raccord (ne pas toucher le plafond)

mettre votre isolant dans l'épaisseur
puis votre duo tech

une autre formule que j'ai pratiqué c'est de mettre un placo ordinaire, 8 mm de liège et un autre placo en couche croisée (mais on ne sait pas comparé les 2 méthodes)

je sais cela ne cadre pas avec votre projet initial mais je le suggère à tout hasard

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par lj1982

avatar - lj1982
Architecte
Message(s) : 1080
le 08/06/2015 à 21h14
Bonjour,
j'ai déjà tout le matériel de livré (duo tech + laine de roche) donc je ne pense pas trop modifier mes plans.

Pour les muralières, et les voliges, on parle bien du plafond ? Je ne pense pas avoir tout compris quoiqu'il en soit .
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42030
le 08/06/2015 à 21h19
coucou

c'est sur que je parle du plafond

c'est bien le sujet de la question

vous avez vos rails ? et tout vos supports anti vibratile

le lien pour le plafond auto portant ne fonctionne pas

c'est pas compliqué, vous remplacez les ferrailles par du bois, j'en ai fait des dizaines des plafonds comme cela

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par lj1982

avatar - lj1982
Architecte
Message(s) : 1080
le 08/06/2015 à 22h36
plafond autoportant

Et le principe c'est quoi ? Le bois isole contrairement au métal ?

L'idée se tient en tout cas. Mais j'ai déjà les rails et un plaquiste, du coup c'est un peu délicat.

C'est coutant d'utiliser du bois comme ça ? C'est uniquement pour isolation phonique ?
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42030
le 09/06/2015 à 04h58
coucou

avant l'existence des rails, on faisait généralement des plafonds en clouant lamelles de bois aux solives
ensuite on appliquait une couche d'enduit (à base de sable jaune, de chaux vive éteinte, de plâtre avec des poils ou des cheveux) puis on achevait avec une mince couche de plâtre

lorsque la mode des faux plafond s'est installée (dans le but généralement de diminuer le volume des pièces pour faire des économies de chauffage) on avait le choix de casser ce plafonnage, de fixer des tasseaux aux solives et de fixer ensuite sur ces tasseaux des planches qui allaient permettre de fixer le nouveau plafond ( en lambris (de n'importe quelle nature ) ou plus tard en placo, parfois aussi dans un but d'isolation phonique on mettait des gros panneaux en fibres peu dense.

ensuite ou parallèlement s'est développé dans le domaine des bureaux de faux plafond suspendus, recouverts de grandes dalles perforées supportées par une armature légère en alu, c'est l'origine des suspentes réglable

revenons à nos plafonds, la fixation de tasseaux aux solives n'étaient pas forcément chose aisée (j'en ai fait quelques uns des plafond ainsi, pour des pièces de grandes surfaces ) mais pour des locaux de taille plus réduites comme celui que vous crée pour le moment, on pouvait faire des plafonds auto portant

le principe est simple, on fixe des planches sur les 4 murs et on place des traverses dans le sens le plus court à un espacement déterminé par la nature du faux plafond ( moi j'espaçais pour le PVC à 30 cm , pour les lambris bois à 40 cm et pareil pour les MDF
La hauteur des planches est fonction de la largeur de la pièce, au plus celle ci est large au plus les planches le seront aussi afin de ne pas cintrer

l'avantage du système, c'est qu'il permettait de descendre un plafond et d'isoler simultanément, soit en déroulant de la fibre de verre ou de roche au dessus des planches, ou de la fixer entre les plancher (ou la combinaison des deux) car il n'existait pas à l'époque des épaisseurs comme aujourd'hui.

lorsque l'on a commencer avec les placo, les rails n'existaient pas, et si on n'utilisait pas un bois sec de bonne qualité, il arrivait que les placos se fendent suite au travail du bois. D'où la création des rails en galvanisé que l'on utilise aujourd'hui

donc ce que je vous suggérais, c'était de revenir à la création d'une structure en bois autoportante, qui vous permettait d'isoler et de vous passer de tous ces accessoires coûteux (même si pour vous le coût n'a pas trop l'air de vous déranger) la hauteur des planches évitant l'affaissement du plafond

votre lien ne fonctionne toujours pas

naturellement, c'est délicat, mais vous avez la possibilité de vous faire rembourser les rails, ou des les utiliser pour un autre travail (j'ai facile a dire)

le plaquiste, qu'il pose sur des rails ou sur du bois c'est pareil (mais si c'est un jeune qui n'a jamais connu cela effectivement, il sera désorienté)

je ne peux pas vous dire si cela isolera plus du bruit que la structure métallique mais c'est possible

le tout est de prendre des bois larges assez, épais assez et de faire dresser une face (celle sur laquelle le placo ou autre viendra se fixer) et de mettre des étrésillons pour éviter que les bois ne travaillent



Images jointes :

plafond.jpg

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par lj1982

avatar - lj1982
Architecte
Message(s) : 1080
le 09/06/2015 à 10h04
Merci pour l'explication.

par contre, j'ai l'impression de revenir sur le même problème qu'avec les rails : les planches doivent être suffisamment larges pour le pas fléchir sous le poids du placo. A combien estimeriez vous la largeur nécessaire pour 4m20 de long et mon placo BA25 ?

Le but étant de tomber autour de 4 à 6 cm de large.

Pour la video sur les plafonds autoportant, tapez "plafond autoportant" sur google et c'est la première vidéo, un tuto de chez casto.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42030
le 09/06/2015 à 10h19
coucou

vu le poids doublé de vos placos, je partirai sur de planches de 180 x 25/23 ou proche suivant les scieries

mieux vaut vous adressez à une scierie, le choix est plus vaste et vous faites dresser (raboter) une face bien demander dresser

à la jonction de deux plaques, soit vous mettez deux planches soit une plus épaisse

si vos plaques font 120 un espacement de 40 devrait convenir

chez nous en Belgique, nous avons facilement accès à des grossistes en bois, on y trouve du bois par longueur de 30 cm donc nous avons peu de perte (2,70 m 3 m 3,30 m etc) c'est pas comme ici (du moins dans ma région

c'est pourquoi je vous recommande la scierie

jetez un oeil sur les charges admissibles pour un plancher, vous verrez cela ne craint rien au niveau de la charge

VOIR plancher léger ne vous inquiétez pas pour la différence ils recommandent du 200 x 63 mais ce n'est pas nécessaire pour un plafond

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par lj1982

avatar - lj1982
Architecte
Message(s) : 1080
le 09/06/2015 à 12h49
Mais 180 mm, c'est la hauteur sous-plafond perdu si j'ai bien compris ?
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42030
le 09/06/2015 à 13h05
coucou

oui, je n'avais pas fais attention au 15 mm de vide dans la première question

cela rabaisserait le plafond d'une vingtaine de cm

avec les rails 11 cm seulement (vous pouvez incorporer la laine de roche en panneaux rigides dans les montants utilisés comme rail

avec des fourrures et des fixation anti vibratiles vous pourriez encore gagner un peu

ma proposition ne conviendra pas dans ce cas, désolé

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par lj1982

avatar - lj1982
Architecte
Message(s) : 1080
le 09/06/2015 à 15h08
En effet, mon plafond est déjà très bas de base (2m22) et je souhaite donc perdre un minimum de place, tout en désolidarisant le plafond de son support.

Concernant la fixation des rails au plafond avec les cavaliers antivibratile, est-ce que ça parait réalisable dans une structure hourdi + parpaings ?

Et concernant les suspentes antivibratiles, est-ce réellement impossible à fixer sur ce type de structure ? Dans tout les cas, je suppose que ces suspentes font plus de 2 cm, donc je pense en effet que cela n'ira pas.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42030
le 09/06/2015 à 15h14
coucou

dans cas pourquoi de pas faire un auto portant avec des montants doublé et plus rapproché, un montant tous les 30 cm ce qui ferait 5 fixations par plaque

cela devrait tenir le coup sans aucun autre accessoires


Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par lj1982

avatar - lj1982
Architecte
Message(s) : 1080
le 09/06/2015 à 15h29
Concernant l'intervalle entre rail, c'est peut-etre ce qui est prévu concernant le BA25. D'ailleurs, les plaques font 90 de large et non 1m20, donc ça change déjà la donne.
par contre, le plaquiste dit qu'il ne peut pas descendre en dessous des rails de 70.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42030
le 09/06/2015 à 15h37
coucou

70 est en effet le minimum pour une portée de plus de 4 m

en dessous ce serait du 45 et cela risquerait de plier, même avec des montants doubles

90 cm cela fait donc 4 vis sur la largeur avec 30 cm d'écartement


Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Denis Placo®
Contremaître
Message(s) : 428
le 09/06/2015 à 19h25
Bonjour lj1982,
Avant tout chose, avez-vous fait réaliser une étude acoustique par un bureau d’étude spécialisé qui validera l’isolation acoustique en tenant compte des contraintes de votre chantier ?
Par ailleurs, l’émission sonore emprunte plusieurs chemins pour se propager, ce qui revient au final à déterminer à la fois les configurations des murs, plafonds et ouvrants qui permettront de respecter les règles en vigueur concernant les nuisances sonores.

L’idéal est de réaliser un montage appelé « boite dans la boite », solution constamment proposée par les bureaux d’étude acoustique lorsqu’il s’agit de traiter des locaux avec des émissions sonores importantes tels que les studios d’enregistrement ou salles de musique.

Cependant, les ossatures et le parement sont déjà livrés, et d’après les informations que vous communiquées, vous envisagez deux principes constructifs :
- Plafond suspendu
o S’il est exact qu’il n’est pas permis de percer des hourdis, des plafonds suspendus peuvent être raccrochés aux planchers hourdis à condition d’utiliser des suspentes adaptées au support (pour info suspentes H + tiges filetées Ø 6 mm + suspente Antivibratil + Suspente Stil MD).
- Plafond Autoportant
Il est impératif lorsqu’on parle d’un plafond autoportant que les murs sur lesquels il est fixé, soient porteurs. De plus, la portée maximale d’un plafond autoportant avec les montants M 70 doublés dépendra du fabricant. Par exemple, avec les ossatures Placoplatre®, lorsque le plafond est réalisé avec des montants Stil® M70 doublés, disposés au maximum tous les 0,40 m, la portée maximale entre appuis sera égale à 3,50 m. Ce qui ne correspond pas à votre configuration.cf lien lien page 93 (numérotation papier)
o

Par conséquent, vous risquez contraint d’utiliser la configuration « plafond suspendu acoustique ».
Espérant avoir contribué à vous aider.
Bien cordialement.

Denis Conseiller technique Placo®
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par lj1982

avatar - lj1982
Architecte
Message(s) : 1080
le 10/06/2015 à 11h22
Bonjour et merci de vos conseils avisés
je n'ai pas trouvé de bureau d'étude acoustique pret à se déplacer pour ma modeste pièce de 20 m2.

Je réalise en effet un montage boite dans la boite : vide + laine de roche + BA25 duo tech en désolidarisant les rails des parois parpaings avec du resilient. Pour le sol, je pose seulement un résilient car ma hauteur de plafond limitées à 2m22 ne permet pas de plancher flottant.

- Concernant le plafond suspendu tel que vous le décrivez, le plafond sera rabaissé de combien au minimum ? Il faut absolument que je ne dépasse pas 10 à 12 cm.

- concernant mon plafond flottant, j'avais compris qu'il serait fixé aux parois/rails placo, mais j'ai bien un mur porteur d'un côté et un mur parpaing de l'autre (non porteur d'après le maçon qui m'a fait une ouverture dedans).
Dans mon cas, une étude technique aurait été réalisé auprès du fournisseur de placo. J'espère que ça a été fait sérieusement. Est-ce qu'il est possible de disposer les montants à moins de 40 cm les uns des autres ?

- enfin, que pensez-vous des cavaliers vibratiles acoustix cités dans mon premier message ? Puis-je les fixer dans les parpaings ? Et enfin il fonctionne avec des rails des 27 mm si j'ai bien compris , d'après vous,; est-ce possible de les regler pour obtenir un espace de 60 mm afin de caler ma laine de roche ?

Merci d'avance
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Comment lutter contre le réchauffement climatique ?

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 38