Type et quantité de radiateurs

Type et quantité de radiateurs

avatar - bricolo-pecheur
Apprenti bricoleur
Message(s) : 15
le 21/11/2016 à 14h42
Bonjour à tous !

Je suis en train de renouveler doucement mon "parc" de radiateurs (j'ai d'anciens convecteurs pour le moment, le tout cumulé à une isolation qui laisse à désirer, bonjour les factures et surtout les factures de régul qui tombent à la fin de l'année !).

J'ai déjà refait l'isolation de l'étage (3 chambres de + ou - 10 M²) avec l'ajour de radiateurs à inertie (marque Delonghi, j'en ai entendu du bien et du mal de cette marque, pour le moment RAS).

Maintenant je voudrais m'attaquer au coeur de la maison (non contrairement à ce que dit une certaine marque de cuisine, ce n'est pas le cas) : je parle du salon.

Mon salon est "rectangulaire" avec 2 portes fenêtres qui donnent sur une véranda, mal isolée elle aussi (!!).

Les prochains travaux sont la mise en place d'un galandage (et donc par la même occasion isoler avec placo + isolant les côtés donnant sur l'extérieur.

Mon chauffage est constitué pour le moment de 2 convecteurs de 1800W, le salon fait à peu près 55M².

D'après vous, que devrais-je mettre comme chauffage électrique ? Radiateur inertie déjà je pense, mais niveau puissance ? Un seul au "centre" de la pièce de 2000W par exemple ou plutôt 2 de 1000W ? Je ne m'y connais pas assez pour faire le choix...

Merci par avance les amis !!!
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

avatar - bricolo-pecheur
Apprenti bricoleur
Message(s) : 15
le 21/11/2016 à 14h43
Précision : Je pensais me rabattre sur des radiateurs de marque Sauter, type Madison je n'en vois que de bons retours, même si je préfèrerais inertie sèche... mais quant à la puissance ? Au modèle ? etc...
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Confusioux
Contremaître
Message(s) : 213
le 21/11/2016 à 17h03
Bonjour

L’efficacité des radiateurs « à inertie » sèche ou « mouillée » est sujette à discussion. En effet, les quelques kilos de matière ou de liquide censées stocker des calories ne sont pas suffisants pour garantir une inertie dépassant une heure… Les appareils qui comportent quelques dizaines de kg de briques sont (ou étaient) seuls à mériter cette qualification.
Ceci dit, je n’ai aucun espoir de vous convaincre.
Il reste que la chaleur sera mieu répartie si vous posez 2 appareils de 1000W qu’un seul de 2000W.
Mais vous vous doutiez déjà.

A+
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - bricolo-pecheur
Apprenti bricoleur
Message(s) : 15
le 22/11/2016 à 09h16
Bonjour et merci pour votre réponse.

En revanche dernière précision : pour une surface d'environ 55M², 2 radiateurs de 1000W suffisent ? Ou devrais-je partir sur du 2 x 1500W ?
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Confusioux
Contremaître
Message(s) : 213
le 22/11/2016 à 10h27
Bonjour

Pour répondre, il faudrait connaitre les dimensions et la nature des parois (plancher, plafond, murs extérieurs..)Tout ce qu'on peut dire, c'est, qu'après avoir isolé les murs extérieurs, par un isolant de 6 cm par exemple, vos déperditions vont diminuer de 4 à 500 W. (si le mur extérieur fait bien 25 m2). Vous allez également gagner grace à l'isolation de l'étage. Vos radiateurs actuels totalisent 3600W . Poser deux appareils de 1500W parait donc suffisant.

A+
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par bricodi

avatar - bricodi
Promoteur
Message(s) : 4376
le 22/11/2016 à 12h33
bonjour, Il faut compter 100 watts/m2 ou 40 watts /m3, donc pour 55 m2 il faut 5500 watts en gros... et vous n'avez que 3600 watts (2 x 1800), vous ne pouvez que vous cailler.

Pour cette grande pièce, si vous voulez vous chauffer sans vous ruiner, installez une PAC AIR/AIR (en gros clim reversible inverter, ça vous consommera en moyenne 3 fois moins que les radiateurs, Vous prenez une qui restitue à peu près 5000 watts et ça devrait fonctionner. Et même en laissant les portes intérieures ouvertes ça vous chauffera presque toute la maison.
Avec environ 3000 euros, vous devez y arriver. Peu de main d'oeuvre, ça se fait sur un jour. On peut préparer le travail pour que l'installateur (indispensable) n'ait qu'un minimum à faire.
Le sol du séjour est en rez-de-chaussée me semble -t-il ? n'est-il pas froid (sans isolation dessous la chape) et avec du carrelage ? Il faudrait au minimum du parquet flottant ou un vrai plancher sur lambourdes avec styrodur de même épaisseur entre les lambourdes. Et là vous n'avez plus cette paroi froide.
Si vous remplacez les ouvertures, faites tenir le seuil plus haut.

Pour la véranda, c'est surtout fait pour profiter du soleil.

Ce qui serait pas mal ce serait un poêle pour surchauffer un peu la maison et le maintient en température serait plus facile.
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Confusioux
Contremaître
Message(s) : 213
le 22/11/2016 à 15h37
Bonjour

La remarque de Bricodi est basée une estimation "à la louche" sans valeur technique.
Si vous chauffiez correctement avec 3800W et que vous améliorez l'isolation dans les conditions indiquées, je confirme mon chiffre.

A+
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par bricodi

avatar - bricodi
Promoteur
Message(s) : 4376
le 22/11/2016 à 18h46
bonsoir, même dans une maison de 15 ans, avec 3600 watts pour 55 m2 ce serait insuffisant lorsqu'il fait vraiment froid. Rappelons qu'on calcule la puissance pour pouvoir chauffer, même lorsqu'il fait - 20° Et à moins de se trouver sur la côte d'Azur, ça ne peut pas suffire.

"véranda mal isolée ELLE AUSSI", ce qui suppose que la maison n'a pas une isolation dernier cri, alors, il ne va pas chauffer avec deux chandelles non plus...

Et que ce soit madisson, charleston, galapagos, ou sirtaki ou zumba, il n'y a pas de miracle. Aucun radiateur d'une puissance de 1000 watts ne donne 1500 watts de chaleur, malheureusement.

Seule la PAC AIR/AIR peut faire faire de sérieuses économies. Et on peut garder les radiateurs actuels au cas où.
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Confusioux
Contremaître
Message(s) : 213
le 22/11/2016 à 20h45
Bonjour

On calcule la puissance pour pouvoir chauffer à 19° durant la température minimum de base de la région. En l'occurence -7° pour Bricolo Pécheur. Cette température n'est atteinte que quelques heures par an. On est donc loin des -20°.
Le salon était chauffé correctement avec 3600W avant l'amélioration de l'isolation.

Ceci dit, la pose d'une PAC air-air ne peut évidemment apporter que des améliorations et des économies.

A+
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par pat385

avatar - pat385
Contremaître
Message(s) : 211
le 24/11/2016 à 11h13
bonjour ,comme il a été dit par confusioux une puissance se calcule pas avec 40watts/m3 et pourquoi pas 50 !!!!! on prend la température extérieure donnée par méteo france de votre département et on calcule chaque éléments de la pièce (coefficient U du mur extérieur,sol, plafond, vitrage, renouvellement d'air, et orientation) et la vous aurez une puissance convenable ,une petite remarque une puissance déperditions n'est jamais calculée en m3 mais en m2 ;autre remarque sur une pac le coefficient de performance de 3 est calculé pour tous les fabricants pour une température extérieure de +7°a+
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - bricolo-pecheur
Apprenti bricoleur
Message(s) : 15
le 24/11/2016 à 11h18
Merci pour vos conseils.

Une pompe air air serait donc un bon choix, mais le cout reste élevé pour l'installation.

Après il est certain que les économies se feront vite ressentir (je suis actuellement a 270 euros d'EDF par mois, donc une grande partie est consacrée au chauffage...).

Il faudrait que je fasse faire un devis pour la pose d'un pac air-air pour me rendre compte.
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 24/11/2016 à 13h07
bonjour, pat 385 a dit :une petite remarque une puissance déperditions n'est jamais calculée en m3 mais en m2 ,
il est vrai que nous chauffons des m2 et non des m3 , c'est logique , un volume est toujours en m2 Ca tourne pas rond là-dedans
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par les3c19

avatar - les3c19
Modérateur
Message(s) : 18457
le 24/11/2016 à 17h23
bricou a écrit :

bonjour, pat 385 a dit :une petite remarque une puissance déperditions n'est jamais calculée en m3 mais en m2 ,
il est vrai que nous chauffons des m2 et non des m3 , c'est logique , un volume est toujours en m2 Ca tourne pas rond là-dedans


salut
et ben comme connerie de dite, elle est bonne celle ci.
Il semble que tu n'as pas compris les multiples avertissements que l'on t' a envoyés, j'averti les administrateurs.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par pat385

avatar - pat385
Contremaître
Message(s) : 211
le 27/11/2016 à 14h24
bonjour chauffer et faire le calcul des déperditions sont deux choses différentes ,on chauffe un volume mais les déperditions sont calculées sur chaque éléments de la pièce en m2 , a chacun son métier un petit exemple :les déperditions d'une pièce de 5lgx3largx2,5 de hauteur avec 1 mur extérieur de 5 m les déperditions du mur seront de 5mx2,50m=12,50m2 x (20°-10°)=30° x par le coefficient U= 0.50du mur extérieur le résultat sera de 187,5 watts/h,et de même pour le vitrage le sol plafond ect c'est tout ce que je voulais dire ,un volume idem ( marseille ou strasbourg) les déperditions ou puissances ne seront pas les mêmes ,il faut faire attention car les fabricants de poêles granulés, fuel ,bois , cheminées vous donnent une puissances en watts/h et volume a chauffer en m3 a+
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Pour l’éclairage, vous êtes plutôt…

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 40