Chaleur douce / inertie seche

Chaleur douce / inertie seche

Hors ligne Par vallec

avatar - vallec
Petit nouveau
Message(s) : 2
le 17/02/2010 à 08h40
Bonjour à tous,
Je faisais une recherche concernant le chauffage electrique sur le site de LM, et je me pose une question :

Quelle difference entre chauffage à "inertie seche" et chauffage à "chaleur douce" ???

merci pour vos reponses.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Hors ligne Par bricodi

avatar - bricodi
Promoteur
Message(s) : 4364
le 17/02/2010 à 08h58
bonjour : Ah !!! ces appellations, pour noyer le poisson....
Tous ces radiateurs ont une résistance qui chauffe soit un liquide (fluide caloporteur) soit un solide : stéatite, fonte, brique aussi et j'en passe....

Il faut quand même savoir qu'il n'y a que la résistance qui produit la chaleur, et que même si un petit stockage (inertie) est intéressant, aucun matériaux n'a le pouvoir de multiplier la chaleur produite par la résistance, sinon ce serait un miracle.

Si on prend un catalogue et qu'on compare les dimensions d'un 1000 watts dans les différents modèles, on se rend compte que certains sont très petits, donc peu de surface pour diffuser la chaleur, ce qui est à mon avis un gros inconvénients.

Ceux qui, pour une même puissance ont les plus grandes dimensions sont ceux à fluide et aussi avec coeur de chauffe en fonte.

Mais des tests ont été effectués, et la conso est la même dans des conditions identiques d'utilisation.

Ceux qui gardent la chaleur plus longtemps ont mis plus de temps à chauffer, et s'ils gardent plus la chaleur, c'est parce qu'ils la dissipent moins, et il ne faut pas qu'il la gardent trop puisqu'ils doivent chauffer la pièce.

Donc, gros blabla, ils sont intéressant et bien plus agréables que de convecteurs, donc on pousse un peu moins le thermostat.

Inertie sèche comme s'il y avait de l'inertie humide ???? c'est du n'importe quoi.

Même avec des radiateurs à fluide, ce n'est pas plus humide qu'avec les autres. Quelle salade....
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par vallec

avatar - vallec
Petit nouveau
Message(s) : 2
le 17/02/2010 à 09h08
Merci bricodi, tu confirmes ce qu'il me semblait.
Basiquement ça reste de l'inertie, sans etre caloporteur ( fluide )
merci pour ta confirmation.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par kvalier

avatar - kvalier
Contremaître
Message(s) : 476
le 18/02/2010 à 00h42
inertie sèche veux dire qu'il n'y a pas de liquide a l'opposer des inerties a fluide caloporteur rien a voir avec l'humidité ambiante
tout est une question de confort et la qualité du produit n'est pas quantifié par la quantité de calorie qu'il restitue mais dans sa façon de le restituer .
N'oublions pas que toute l'énergie restitué n'est pas diffusé uniquement par convection mais aussi par rayonnement et donc peut avoir un lien sur la consommation (sans être mirobolant) suivant la configuration de vos pièces et des points d'implantation des radiateurs

cordialement
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

L’automne arrive, qu’allez-vous faire dans votre jardin ?

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : les3c19 , M5nr

Visiteurs non identifiés : 213