Entrées d'air hygroréglable

Entrées d’air hygroréglable

Hors ligne Par daromy

avatar - daromy
Bricoleur chanceux
Message(s) : 13
le 07/05/2010 à 17h46
Bonjour,
Je voudrai avoir votre avis sur les entrées d'air hygroreglable à débit variable que l'on fixe au dessus des fenêtres.
J'aimerai savoir si ça sert à quelque chose de mettre ces aérateur si l'on a pas de vmc (trop compliqué à installer dans une maison qui a plus de 40 ans) et est-ce ça fonction sera la même ?
Car mon problème est l'humidité dans les chambres.
Malgré une bonne ventilation et de simples aérateurs aux fenêtres (qui par ailleurs faisaient entrer énormément de froid), à la fin de l'hiver j'ai constaté la moisissure autour des fenêtres. J'ai donc isolé les murs de l'intérieur, et je voudrai poser des entrées d'air hygroréglables à débit variable à la place des entrées d'air autoréglables. Le but étant de réguler l'air et l'humidité dans la pièce.
Merci de vos conseils. Sourire
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Hors ligne Par bricodi

avatar - bricodi
Promoteur
Message(s) : 4430
le 09/05/2010 à 05h45
bonjour : Quel genre de fenêtres avez-vous ???? bois anciennes simple vitrage, ou modernes PVC;

Déjà lorsqu'on a des pièces qui ont tendance à avoir ces problèmes, il faut laisser LE PLUS POSSIBLE la porte ouverte ou entr'ouverte, par exemple dans la journée, cela suffit à faire disparaître le problème.

Et ce n'est pas la peine de se compliquer avec des aérations. Si vos fenêtres sont en PVC, il faudrait les faire percer par un pro.
Mais si vous laissez dans le haut de la fenêtre environ 10 à 15 cm sans joint, ça constituera une aération efficace à rien ne coûte.

Pour une VMC, il faut savoir que les bouches sont : une dans la cuisine, une dans la salle d'eau, et une dans le WC. Si ces pièces ne sont pas très éloignées ça simplifie. Il existe des VMC HYGRO, qui font varier la vitesse en fonction du degré d'humidité détecté, ce qui est très valable.

Il faut absolument ne pas oublier de raccourcir les portes intérieures pour laisser un bon passage pour au moins une circulation naturelle de l'air (environ 15 mm) ou le fonctionnement d'une VMC;
Avec une VMC, on ne met des aérations que sur les fenetres des pièces dites "sèches", chambres, sallon salle à manger, et pas dans les pièces humides : cuisine, salle d'eau, WC.

On trouve des VMC HYGRO à 70 ou 80 euros en magasin de bricolage.

Bien sûr il faut avoir une sortie extérieure, et les tuyaux ne doivent pas faire des poches où pourrait se mettre de la condensation. Souvent on isole ces tuyaux avec un peu de LV.

ATTENTION : si vous avez une chaudière à gaz (non à ventouse) dans la cuisine, normalement vous ne devez pas mettre de bouche de VMC dans la cuisine, car cela pourrait perturber la combustion.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par daromy

avatar - daromy
Bricoleur chanceux
Message(s) : 13
le 09/05/2010 à 15h45
Bonjour,
Tout d'abord merci de vous être donnez la peine d'expliquer tout ceci mais ma question portait tout simplement sur les aérateur hygroreglable à débit variable (pour la taux d'humidité dans la pièce), et sur sa fonction sans la vmc.
Mes fenêtres sont en PVC et la fixation de ces aérateurs ne pose pas de problème puisque qu'ils vont sur un caisson en bois.
Je cherche tout simplement à enlever se taux d'humidité qu'il y a dans la pièce sans perdre trop de chaleur.

Merci
Bonne journée
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par bricodi

avatar - bricodi
Promoteur
Message(s) : 4430
le 09/05/2010 à 18h02
bonjour : On trouve ça en magasin de bricolage, normalement.

Mais je pense que ça ne suffira peut-être pas, il faudrait envisager d'installer une VMC HYGRO par exemple avec une bouche d'aspiration dans la cuisine, une dans la salle de bain et la troisième dans les WC. Ce n'est pas très cher, c'est de l'ordre de 80 ou 100 euros en magasin de bricolage.

En attendant si vous ne comptez que sur une aération naturelle, et même si vous installez plus tard une VMC, il est déjà indispensable de laisser un passage sous les portes intérieures de 15 mm environ pour permettre la circulation de l'air entre les pièces.

Si vous avez des problèmes d'humidité, en attendant, laissez le plus possible les portes intérieures ouvertes ou entr'ouvertes au moins dans la journée. Plus on enferme l'humidité, plus on la confine, plus on a de problèmes. Et bien sûr aérer souvent et rapidement, et si possible en courant d'air (bien meilleure efficacité en un minimum de temps. Munissez vous d'un bon hugromètre pour vous rendre compte.

Si les murs ne sont pas isolés, ils sont froids, ce qui favorise la condensation qui ne peut plus se faire sur les fenêtres neuves.

Pour les entrées d'air hygroréglable, faites une recherche sur google, vous aurez certainement la description et des photos.
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 10/05/2010 à 12h48
Bonjour,

Je suis toujours perplexe vis-à-vis de ces fameuses entrées d'air hygro.
Prenons une bonne journée de pluie comme on les aime Non. Le taux d'humidité dans la maison augmente. Les entrées d'air hygro s'ouvrent au maximum. Jusque là je comprends. Mais elles s'ouvrent pour faire rentrer quoi ? --> De l'air de l'extérieur qui est probablement encore plus humide que celui de l'intérieur Ca tourne pas rond là-dedans

Y aurait-il quelque chose dans le principe qui m'échappe complètement ?

Bonne journée.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par bricodi

avatar - bricodi
Promoteur
Message(s) : 4430
le 10/05/2010 à 14h32
bonjour : bien sûr que lorsqu'il pleut l'hygrométrie extérieure peut être très forte, mais ce qui compte c'est le mouvement d'air, créé par la VMC qui aspire. Et puis on chauffe et on sèche l'air.

Dans un même logement, certains auront un problème d'humidité d'autre pas. Il existe des hygromètres pour se rendre compte où l'on en est.
Il est bon de gérer l'hygrométrie, en faisant attention de ne pas trop produire d'humidité : en couvrant les casseroles pour réduire la vapeur et en faisant fonctionner la hotte (à extraction si possible)
Il faut savoir qu'une personne la nuit lorsqu'elle dort produit environ un litre de vapeur, d'où l'intérêt d'évacuer tout ça.

La salle d'eau aussi à chaque douche devient aussi humide qu'un sauna, donc il faut soit une VMC, soit au minimum un extracteur pour enlever cet excès.

Perso, j'ai une maison isolée de 75 mais avec simple vitrage. Les fenêtres d'époque sont moins étanches que celles d'aujourd'hui, je laisse toutes les portes intérieures ouvertes toute la journée, j'aère en courant d'air tous les jours, et je n'ai aucun problème d'humidité.

Bien entendu les maisons non isolées ont des murs froids ce qui favorise la condensation.
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Ventre-Saint-Gris
Chef de chantier
Message(s) : 636
le 10/05/2010 à 15h37
bricolive.1 a écrit :

Bonjour,

Je suis toujours perplexe vis-à-vis de ces fameuses entrées d'air hygro.
Prenons une bonne journée de pluie comme on les aime Non. Le taux d'humidité dans la maison augmente. Les entrées d'air hygro s'ouvrent au maximum. Jusque là je comprends. Mais elles s'ouvrent pour faire rentrer quoi ? --> De l'air de l'extérieur qui est probablement encore plus humide que celui de l'intérieur Ca tourne pas rond là-dedans

Y aurait-il quelque chose dans le principe qui m'échappe complètement ?

Bonne journée.



Salut Olivier,

La question que tu poses n'est pas celle des entrées d'air hygro, mais concerne tout type de ventilation. Comment la ventilation peut-elle assainir la maison en puisant pour ce faire un air extérieur humide ?
L'hygro ne change rien au problème : il a seulement le mérite de tourner au minimum quand il n'y a pas d'humidité à évacuer dans la maison.

Pour revenir au coeur de la question, on va essayer, pour jouer.

1. Constat : bizarre, mais ça marche. Quand je prends une douche et qu'il flotte dehors, la condensation de la salle de bain est évacuée... peut-être moins vite que si le temps est sec, mais plus vite que sans ventilation.

2. Il me semble que l'air extérieur est moins humide "en hauteur" qu'à quelques cm du sol, et que c'est pour cela que les aérations sont placées au-dessus des fenêtres.

3. Je parierais bien, en regardant Wiki, sur une relation entre humidité relative et humidité absolue. T\'es sûr ?
Ce que je crois avoir compris :

Humidité absolue : quantité d'humidité dans l'air.
Humidité relative : quantité d'humidité par rapport à la capacité totale de l'air avant saturation.

Mais cette capacité de l'air à contenir l'humidité augmente à mesure que la température augmente.

Ce qui veut dire qu'un air à 20 ° peut contenir plus d'humidité qu'un air à 10°.

Ou encore, que pour un même air, le taux d'humidité relative va baisser si on chauffe l'air (alors que l'humidité absolue sera la même).

Donc peut-être bien qu'en rentrant dans ta maison chauffée, un air qui aura 95 % d'humidité relative verra sa capacité "de stockage" augmenter, et pourra se charger d'autant plus d'humidité avant d'être évacué.

Principe inverse : la condensation : air chaud humide se refroidit et passe le seuil de la saturation : formation de liquide, le trop plein de vapeur de pouvant plus être contenu, la capacité de "stockage" de l'air ayant baissé avec son refroidissement.

Vais dormir, moi, maintenant. Dodo


http://b.d.d.miniville.fr/ind

Pas un pro, juste un bricolo.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par karkace

avatar - karkace
Promoteur
Message(s) : 3711
le 11/05/2010 à 11h52
autrement y'a toujours la solution des déhumidificateur électrique qui sont indéxé sur un taux d'humidité désiré, c'ets assez chère mais très efficace je trouve par contre la nuit c'est a arrété obligatoirement pour une chambre a cause du bruit.

Améliorer l'environnement de notre miniville -> http://b.d.d.miniville.fr/
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 11/05/2010 à 19h49
Bonjour Bricodi, Ventre-Saint-Gris et Karkace,

Merci Bricodi pour cette explication. Je retiens que c'est la circulation de l'air qui fait la différence et le réel résultat bénéfique, ce qui c'est vrai, est logique Grand sourire Je suis aussi dans une maison ancienne et, n'ayant pas encore de VMC, je fais comme vous : j'aère le plus possible !

Ahhh Ventre-Saint-Gris ( Clin d\'oeil) j'étais sûr que tu allais passer par ici ! Merci à toi pour ces infos, toujours documentées et fondées Top ! Bon j'espère que tu as bien dormi !

Je ne connaissais pas les déhumidificateurs électriques Karkace (seulement les classiques à bac), merci. Ca peut être une bonne solution ponctuelle et localisée.

Et un bonjour à Baromy. Désolé j'ai un peu vampirisé ton post. J'espère que tu n'es pas fâché et que tu as eu toutes les infos que tu souhaitais Adore

Merci à tous et bonne soirée.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par daromy

avatar - daromy
Bricoleur chanceux
Message(s) : 13
le 12/05/2010 à 12h01
Bonjour à tous,
bricolive.1, NON je ne suis pas faché au contraire Tire la langue.
Pour ce qui était ma question dans le premier post, je n'ai pas vraiment eu une réponse mais je tiens à remercier tout le monde pour toutes ces explications.
Je vais donné plus détails afin que vous compreniez bien ma situation.
Les pièces concernées par le problème sont 2 chambres situées sud et sud-ouest. La maison est de 1969, j'ai changé les fenêtres pour du pvc il y a 13 ans. J'ai posé sur le caisson en bois de simples aérateurs autoréglables. Mais tous les hivers j'ai une perte de chaleur, il fait toujours froid dans les chambres, et cette années plus particulièrement car l'hiver a été très rude et très humide (je suis dans le nord-est).
C'est pour cela que je voudrai poser des entrées hygroreglables à débit variable afin de réguler le taux d'humidité dans les pièces pour qu'il fasse un peu plus chaud.
Les chambres sont bien aérées et la porte pratiquement toujours ouverte.
Dans l'une des pièces la moisissure est apparue sur la tapisserie et non sur le mur,(que je viens tout juste d'isoler), tout autour de la fenêtre et un peu dans l'angle au plafond.
Bien sûr j'ai fait des recherches sur internet et j'ai donc trouvé que l'on pouvait installer des entrées d'air hygroréglabes mais le problème c'est qu'ils associent toujours ces entrées à la vmc et moi je ne peux pas en poser, mais les hygroreglébles m'intéressent. J'ai également été en magasin de bricolage mais le vendeur était un peu dans le flou.
Voilà pourquoi je me suis adressé à vous bons spécialistes Roi
J'espère avoir été un peu plus clair.
Merci
Bonne journée.



ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par bricodi

avatar - bricodi
Promoteur
Message(s) : 4430
le 13/05/2010 à 09h03
BONJOUR / S'il n'y a pas de remontées d'humidité venant du sol sur les murs, il faudrait envisager d'isoler les murs qui donnent sur l'extérieurs. Sans isolation, ils sont froids, et la vapeur d'eau contenue dans l'air va se condenser sur le mur froid.

Il faudrait attendre l'été pour que ça sèche bien, et faire au moins une petite isolation : tasseaux, entre polystyrène extrudé, et contreplaqué marine de 8 mm vissé sur les tasseaux, les pièces ne seraient plus froides, seraient plus faciles à chauffer et plus confortables. On pense en premier à remplacer les fenêtres, alors qu'il faudrait commencer par les murs. Et même le remplacement de fenêtre accentue le problème de condensation sur les murs... car avant elle se faisait plutôt sur les fenêtres...

Bien sûr, malgré cela, il faut que l'air se renouvelle... et une VMC Hygro ne serait pas un luxe.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Au potager, vous êtes plutôt…

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : les3c19 , castor

Visiteurs non identifiés : 172