Fermer té de réglage radiateur sans robinet

Fermer té de réglage radiateur sans robinet

avatar - Tintinduweb
Apprenti bricoleur
Message(s) : 32
le 22/11/2012 à 13h54
Bonjour,

Mon installation de chauffage (gaz) se compose de la sorte :

Au rez de chaussée
- Un radiateur dans la salle de bain (sans thermostatique ni robinet)
- Un radiateur dans la cuisine (avec robinet simple)
- Un radiateur dans la salle à manger (sans thermostatique ni robinet + thermostat d'ambiance)
- Un radiateur dans le salon (sans thermostatique ni robinet)

A l'étage
- 1 radiateur dans chaque chambre (3 au total + thermostatiques)

Au grenier
- 1 radiateur (avec thermostatique)

Mon plombier est passé hier faire la révision de la chaudière. Je lui ai demandé comment faire pour obtenir une température correcte à l'étage. Il y a actuellement une différence de 3° entre le bas et le haut. Si j'ai 20° au rez de chaussée, je n'ai que 17 dans les chambres. Il m'a dit d'installer des robinets thermostatiques en bas et de monter le thermostat d'ambiance à l'étage. Son devis approximatif pour changer 3 robinets : 300 € (50 € pour 1 robinet + 2 à 3 heures de boulot) !

1ère question : son devis n'est-il pas surestimé ? Un robinet thermo chez LM ou C coûte une quinzaine d'euros. Et la pose n'a pas l'air compliquée. La seule chose fastidieuse reste la vidange du circuit.

2ème question : avant de remplacer ces robinets, n'est-il pas possible de régler les radiateurs du bas en fermant le té de té de réglage ? Si oui, est-ce une bonne idée ?

D'avance merci pour vos réponses !
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 22/11/2012 à 15h02
Bonjour.
Tu as raison : dès lors que la puissance fournie par la chaudière est suffisante, l'équilibrage par les coudes ou tés de réglage est nécessaire, et peut être suffisant.
Mais cet équilibrage est fixe : l'avantage des thermostatiques permet de modifier facilement la chauffe d'un local en fonction de la mesure de la température dans ce local (donc en tenant compte automatiquement des apports annexes : nombre de personnes et leur activité, appareils produisant de la chaleur -fer à repasser par exemple, mais aussi tous les appareils électriques comme ta télé, ton ordi, ...-, ensoleillement, etc...).
A toi de voir le degré de confort que tu souhaites.
Quant à remplacer toi-même des robinets simples par des thermostatiques, c'est juste une question de soin (étanchéités normalement par filasse).
Interposer un robinet (thermostatique ou non) quand il n'y en a pas, sauf si tu es un assez bon bricoleur il vaut mieux le laisser au pro.
Quant à la différence de coût entre le pro et les GSB, pose lui la question : pour te garantir un bon fonctionnement sans devoir revenir fréquemment, il a pu prévoir une gamme "au-dessus".
Salut !
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Tintinduweb
Apprenti bricoleur
Message(s) : 32
le 22/11/2012 à 15h39
Merci pour cette réponse !

En fait, je souhaiterais opter pour cette solution en attendant de pouvoir changer les robinets. Le froid arrive, mais le devis du plombier tarde à venir (8 jours à attendre qu'il puisse venir regonfler le vase d'expansion). Et qui dit devis dit réflexion, puis prise de rendez-vous. J'en ai pour au moins 3 semaines...

Petite précision sur les robinets du rez de chaussée : les radiateurs sont équipés de thermostatiques qui ne fonctionnent plus. J'ai décoincé ce midi la tige d'un de ces robinets, remonté la tête, mais la température ne baisse pas. D'après mon plombier, ces robinets sont "morts". Donc j'ai bien des robinets, mais ils ne se ferment plus. Ce qui est d'ailleurs bien embêtant quand je dois en démonter un.

Donc, si j'ai bien compris, une alternative serait de fermer le plus possible les tés pour diminuer la température des radiateurs du rez de chaussée, c'est ça ? N'y a-t-il pas de risque pour la chaudière ? De surconsommation ?

PS : Si la tige du robinet thermostatique fonctionne, faut-il quand même changer tout le robinet ? Ou simplement la tête ?
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par tarne

avatar - tarne
Architecte
Message(s) : 1159
le 22/11/2012 à 18h02
Bonsoir
Vous dites que plusieurs radiateurs sont "sans robinet" : ce serait bien surprenant. A moins que vous parliez des tés de réglage ce qui serait également surprenant.

Tenter d'équilibrer les températures en bridant les radiateurs du bas est une opération difficile, mais avec de la patience et en n'étant pas trop exigeant sur les températures...

Vous dites qu'un des thermostatiques ne fonctionne plus et que vous ne pouvez donc pas le fermer; même manuellement ?

On peut très bien changer la tête d'un thermostatique et elle seule.

A+
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Tintinduweb
Apprenti bricoleur
Message(s) : 32
le 22/11/2012 à 20h48
En fait, quand je dis "sans robinet", ça veut dire qu'il y en a mais qu'ils ne servent à rien...Ce sont des thermostatiques mais d'après mon plombier, ils sont bons à changer...

Pour en revenir à ma question, le plombier va me faire un devis pour changer 3 robinets mais de tête, ils m'annonce un devis à 300 €... Or, sur certains sites de bricolage en ligne, j'en trouve à 15 € (le robinet). Et il paraît que l'on peut les changer soit même... Après, c'est sûr que je ne suis pas un pro mais quand même, la différence est énorme !

Et comme ça va prendre du temps (envoi du devis, négociation, rendez-vous), je cherchais une solution temporaire...
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 22/11/2012 à 22h36
Bonsoir.
En somme, tes robinets sont tous thermostatiques (sauf peut-être un, dans le local où est le thermostat d'ambiance ?) ?
Il est habituel que les tiges soient gommées ou grippées après un été sans chauffage. Il a plusieurs fois été indiqué sur ce forum la procédure : d'abord pousser assez fortement, par exemple avec un manche de tournevis ou un outil similaire; si cela ne bouge pas, frapper raisonnablement avec un petit marteau, dans le sens de la poussée, en intercalant un morceau de plastique dur. Eventuellement déposer une goutte d'huile fine (vaseline par exemple) sur l'axe, et réessayer.
Si faute de réussir ce dégommage tu décides de remplacer un des robinets thermostatiques, consulte d'abord par exemple, cette vidéo pour savoir faire un joint filasse. Ensuite procure-toi soit un robinet seul s'il est identique à celui que tu déposes ET que le tête thermostatique est toujours compatible; ou alors un ensemble robinet neuf + tête neuve associée. Tu vidanges ton réseau, tu déposes l'ancien robinet y compris l'ancienne filasse, tu réalises ton joint filasse sur le tube (pas besoin des coups de pince puisque le filetage était déjà marqué; moi je préfère faire des traits au cutter, l'objectif étant simplement de retenir la filasse pendant son enroulement et pendant le vissage). Au moment de revisser le radiateur sur le robinet, dépose un léger film de pâte à joint sur la portée sphérocônique pour faciliter la mise en place, puisque l'étanchéité se fait métal sur métal.
Comme tu le vois, ce n'est pas compliqué, et peut-être à ta portée.

Pour revenir au choix du robinet, pense bien que tu risques d'en avoir pour ton argent : un modèle par trop économique peut te faire retrouver le problème qui t'amène à procéder à un remplacement... Pense bien à respecter la dimension (3/8", 1/2", 1") et le montage (droit, équerre). Autant de détails qui semblent naturels à ton plombier pro.

Amis plombiers de BDD, n'hésitez pas à donner une avis différent du mien : la pratique n'est pas unique...
Salut !
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Tintinduweb
Apprenti bricoleur
Message(s) : 32
le 23/11/2012 à 01h58
J'ai bien 5 radiateurs au rez de chaussée (dans l'ordre à partir de la chaudière : salle de bain, cuisine, salle à manger, salon et couloir d'entrée). Celui de la cuisine a 4 ans. Il a un robinet simple. Je peux donc l'ouvrir et le fermer sans pour autant régler sa température de manière précise. Les autres ont tous un robinet thermostatique, mais aucun ne fonctionne. Un autre plombier (celui qui a posé le radiateur dans la cuisine) m'a dit que c'était normal qu'ils ne fonctionnent pas puisque j'ai un thermostat d'ambiance dans la salle à manger... J'en ai dégrippé un (la tige était coincée) mais ça n'a rien changé, le radiateur continue à chauffer, même en position fermée. Alors, est-ce le robinet qui est défectueux ou est-ce un "vrai-faux" thermostatique ?

La solution que l'on me propose aujourd'hui est donc de remplacer ces "pseudos" robinets thermostatiques par des neufs et de déplacer le thermostat d'ambiance à l'étage, là où il fait le plus froid. Est-ce bien la seule solution ? Ne suffit-il pas, à défaut de pouvoir réguler via un robinet la température des radiateurs du rez de chaussée, de le faire avec les tés ? Maintenant, n'est-ce pas une méthode hasardeuse (et fastidieuse) ? Et n'est-ce pas préjudiciable pour la chaudière ? J'ai entendu parler de circulateur ou de pompe qui serait du coup trop sollicitée... Et si ça tombe, le problème ne viendrait-il pas des radiateurs à l'étage qui ne seraient pas assez puissants ?

En ce qui concerne le remplacement des robinets par mes soins, l'histoire du "joint filasse" m'a un peu refroidi (sans jeu de mots). Je veux bien réaliser moi-même quelques travaux dans la maison mais là, il s'agit de plomberie et une erreur de ma part pourrait aggraver la situation : fuite, endommagement des tuyaux, du circuit, ou encore de la chaudière qu'en sais-je... Je pensais naïvement que pour remplacer un robinet, il suffisait d'une clé à molette et d'un joint en caoutchouc...

Je vais finalement attendre la prochaine visite de mon plombier (la semaine prochaine), il doit regonfler le vase d'expansion. Il est passé hier pour la révision mais je n'étais pas là. Cette fois, je vais pouvoir discuter avec lui et je ne vais pas le lâcher !

Pour info, les anciens propriétaires de cette maison ont fait installer des radiateurs à l'étage car il n'y en avait pas (!). Depuis que nous l'avons achetée, la chaudière a été changée, sans vraiment savoir si c'est bien ce modèle là qui correspondait (ça, c'est une autre histoire) et sans réelle étude du circuit de chauffage. Ajoutez à cela une isolation complète et radicale de la cuisine, un changement complet des menuiseries (double vitrage) et le changement de 2 vieux radiateurs par un neuf (le seul du rez de chaussée ayant un robinet), tout ça à chaque fois par un plombier différent, et vous obtenez un sacré imbroglio énergétique !

Une réelle étude s'impose !!!

PS : La chaudière est une chaudière à gaz traditionnelle de la marque Saunier Duval, une Isosplit (modèle à ventouse), elle a 7 ans.
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 23/11/2012 à 09h22
Bonjour.
très vite (manque de temps) : quel que soit l'emplacement du thermostat, il n'est pas normal que des thermostatiques ne fonctionnent pas sauf s'il fait très froid dans le logement.
Ce thermostat on le place plutôt dans la pièce principale de vie (on peut alors se passer du thermostatique), et on agit alors directement ou indirectement (chaîne de régulation) sur la marche du circulateur (qui ne craint donc rien), mais en fait il faut penser l'ensemble de l'installation et chacun de ses composants.
A plus tard pour ma part...
Salut !
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Tintinduweb
Apprenti bricoleur
Message(s) : 32
le 23/11/2012 à 12h07
5 questions alors... Vaut-il mieux :

- Monter le thermostat d'ambiance à l'étage (zone la plus froide) et équiper au rez de chaussée les radiateurs de robinets (thermostatiques ou non) ?

- Si oui, est-il préférable de mettre des robinets simples ou des robinets thermostatiques ?

- Enfin, garder le thermostat d'ambiance au rez de chaussée et régler les radiateurs via les tés afin que ceux de l'étage aient plus de puissance ? Du coup, je ne change pas tout de suite les robinets thermostatiques défectueux...

- Si oui, le fait de "brider" les radiateurs du rez de chaussée ne va t'il pas influer, et sur le fonctionnement de la chaudière, au risque de l'user prématurément, et sur ma facture de gaz (et d'électricité) ?

- Quelqu'un a-t-il une autre solution ?

Ces questions, je vais les poser également à mon plombier, mais comme d'un chauffagiste à l'autre, je n'ai pas forcément les mêmes réponses, je préfère demander l'avis général sur ce forum.
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Tintinduweb
Apprenti bricoleur
Message(s) : 32
le 23/11/2012 à 13h24
Voici une photo d'un des robinets thermostatiques du rez de chaussée (celui de la salle à manger). J'ai bien décoincé la tige, mais en fermant le robinet, le radiateur continue à chauffer...

ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 24/11/2012 à 11h30
Bonjour.

Je vais rejoindre l'avis de Tarne : l'opération d'équilibrage est une opération longue (mais faisable), elle demande d'ouvrir tous les robinets à fond et de mesurer la température dans chaque local, après un temps de stabilisation à la suite de chaque modification. Quand un chauffagiste met des thermostatiques, il peut se permettre de régler tous les retours ouverts à fond.

Ta chaudière ne craint rien, elle a sa régulation.
Seul le circulateur est à protéger : dans l'hypothèse où il ferait trop chaud partout, et que tous les robinets thermostatiques soient fermés, il faut l'arrêter. C'est pour cela que dans le local où on place le thermostat (qui va piloter le circulateur) on ne met habituellement pas de robinet thermostatique. Mais ce pilotage peut aussi être fait par la régulation par vanne 3 voies (c'est mieux). Tu ne nous parles d'ailleurs pas de cette régulation ?

Quant à ton robinet de la salle à manger, pour voir si c'est la tête thermostatique qui est défaillante, mets-lui la tête d'un autre radiateur. Une autre solution est de maintenir le poussoir enfoncé, ce qui est très difficile à effectuer.

Salut, @+
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Bonnes résolutions bricolage 2021
53 % Je range et je trie le bazar dans mon garage (23)
30 % J'arrête de remettre à demain les petites réparations (13)
16 % Je bricole avec plus de matériaux écolos (7)

43 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 44