Question ragréage

Question ragréage

Par Projo

avatar - Projo
Apprenti bricoleur
Message(s) : 11
le 12/10/2014 à 20h17
Salut à tous,

Voilà : j'ai un ragréage assez important à faire dans une chambre à l'étage, et j'ai plusieurs problèmes : tout d'abord, quel est le meilleur rapport poids / niveau rattrapé sans exploser le budget ? Ensuite, le ragréage se fait sur un plancher de dalles d'aggloméré, pas très jointive, donc j'ai peur que le produit autonivellant (qui a l'air le plus simple) passe au travers du plancher pour se retrouver dans l'entresol, voir dans le salon en bas :p

Merci d'avance

Projo
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42019
le 12/10/2014 à 20h42
coucou

tout dépend de l'épaisseur que vous pouvez donner à cette dalle

on peut envisager dans un cas, un styrobéton si on peut mettre une certaine épaisseur

sinon boucher les joints avec un mastic acrylique et couler un autolissant (préparer le bois avec une couche de sikalatex dilué pour favoriser l'accrochage

qu'est ce qui viendra au dessus ?

les solives font quelles dimensions, hauteur, épaisseur, longueur et écartement ?????




Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par takafer

avatar - takafer
Modérateur
Message(s) : 13952
le 13/10/2014 à 09h28
bonjour

de plus se renseigner ,il ne faut pas mettre n importe quel ragréage sur un sol bois

Une chose ratée est une chose qui n est pas encore réussie
Paul VALERY écrivain
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par Projo

avatar - Projo
Apprenti bricoleur
Message(s) : 11
le 13/10/2014 à 23h02
Merci pour vos réponses !

Pour les solives, je ne sais plus trop, je vais refaire une opération spéléo dans l'entresol et je reviendrai à la charge Clin d\'oeil
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Gilles Weber
Contremaître
Message(s) : 309
le 20/10/2014 à 10h25
Bonjour Projo, bonjour à tous,
Pour information, les ragréages directs sur support bois en rénovation doivent répondre aux exigences réglementaires du CPT 3635 V2 de Novembre 2012 émis par le CSTB.
Quelques questions se posent à la lecture de votre post :
- Qu’entendez-vous par « ragréage important » ? est- une question de hauteur de réservation et si oui, quelle est cette hauteur ?
- Vous êtes-vous assuré de la résistance de votre structure à la charge qui sera apportée dessus ? (cette charge variera bien évidemment selon le volume et la densité mise en œuvre)
- Quel est l’état de votre plancher en aggloméré ?
Cette dalle doit être stable, sans affaissement ni élément manquant. Les interstices entre plaques devront être colmatés à l’aide de mastic.
Plusieurs options sont possibles concernant ce ragréage :
- Si la réservation ne dépasse pas 3 mm, vous pouvez couler un ragréage fibré après avoir passé un primaire d’adhérence adapté au bois
- Une chape fibrée mince en adhérence directe sur support bois avec primaire d’adhérence ou bien en pose désolidarisée pour une épaisseur de 20 mm minimum.
- Une chape allégée avec billes d’argile, en pose désolidarisée sur plancher bois (nécessitant généralement une épaisseur de 5 cm minimum), mise en place avec un treillis soudé et selon les indications contenues dans les notices techniques des fabricants. Elles ont aussi l’avantage, par rapport au polystyrène, d’être inertes, imputrescibles, insensibles à l’eau et à la chaleur, incombustibles.
Des réponses aux questions posées sont les bienvenues Sourire

Gilles, conseiller technique Weber
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par Projo

avatar - Projo
Apprenti bricoleur
Message(s) : 11
le 28/10/2014 à 09h42
Salut à tous, et désolé pour n'avoir pas répondu pendant un moment, mon travail m'oblige parfois à de longues absences Mouais...

Merci beaucoup pour vos réponses ! Cela dit ça fait un peu peur, et cela pose plus d'interrogations que de réponses ^^ Je ne pensais pas que c'était aussi technique, encore une fois cela prouve qu'on ne perd jamais à se renseigner Clin d\'oeil

Alors, pour répondre aux diverses questions :
- La reprise au sol fait 3 cm aux plus bas endroits. La surface totale de la pièce fait 18m². C'est en fait une double pièce, avec une partie chambre, et une petite salle de bain.

- Les solives sont en fait des bastins (je crois, je suis pas sûr de la terminologie) de 17 de haut sur 6 de larges, espacés de 40 cm. Il y a en fait un entresol : des solives de 6x6 supportent le plafond du rdc, il y a un espace de 20 cm, puis les bastins de 4m de longs, qui partent du mur central en parpaings jusqu'aux murs extérieurs. La pièce à ragréer traverse la maison de droite à gauche, elle est donc à cheval sur le mur. Les panneaux de bois agglomérés sont en parfait état.

Voilà, je pense avoir répondu à tout, merci d'avance !

Cordialement,

Projo
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Gilles Weber
Contremaître
Message(s) : 309
le 05/11/2014 à 16h16
Bonjour Projo,
Et oui, on en apprend tous les jours et il est bon de se renseigner surtout que c’est devenu plus aisé avec le net Clin d\'oeil
Pour résumer votre situation, vous n’avez pas de réservation suffisante vous permettant de couler une chape et, si votre plancher est plan, il n’est pas de niveau « La reprise au sol fait 3 cm aux plus bas endroits ».
On ne sait si la structure de votre plancher est correcte ou non, même au vu de votre description Clin d\'oeil
Seul un ragréage semble répondre à vos contraintes de rénovation (cf. CPT 3635-V2 du CSTB) mais, car il y a un mais, un mortier de ragréage doit normalement être appliqué en un couche d’épaisseur continue. (sauf s’il s’agit d’un mortier de dressage prévu pour la réalisation d’une pente ou de nivellement des sols, ces mortiers n’étant pas forcément adaptés à un support bois).
Il vous reste donc la possibilité d’utiliser un ragréage fibré de forte épaisseur en dérogeant légèrement du fait des variations d’épaisseur. Si cela peut vous aider, je pourrai vous communiquer un nom du produit adapté.

Gilles, conseiller technique Weber
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Poubelle verte, jaune, bleue, grise, rouge...
50 % C'est bon, je maîtrise les couleurs pour mes déchets (28)
34 % Hum, je vérifie souvent quelles sont les règles du tri sélectif (19)
16 % C'est un peu complexe, mais je fais du mieux que je peux (9)

56 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : abgech

Visiteurs non identifiés : 403