mémoire volet roulant

mémoire volet roulant

Par seboseb

avatar - seboseb
Petit nouveau
Message(s) : 2
le 12/04/2014 à 14h00
Bonjour à tous,
j'ai acheté des volets roulants (Bubendorff, Mono ID2), alimentés par 1 phase et 1 neutre et commandés par radio. Comme initialement je pensais à une commande filaire, donc les gaines sont en place chez moi. Je pensais les utiliser pour pouvoir couper la phase de chaque volet. L'idée étant de virer la conso en veille des volets. En effet, pas moyen de la connaitre, le commercial dit que c'est "faible" et ne donne aucun chiffre... Je me dis que si d'était moins de 1W, le fabricant s'en vanterait.

Problème, en faisant ça, je risque d'effacer mes réglages de fin de course. Aussi, je souhaite connaitre en détail comment fonctionne cette mémoire. Nécessite-t-elle une batterie ? Une pile ? Rien ? Si c'est une pile, est-ce que je risque de la vider et de devoir tout démonter pour la changer ?

J'ai appelé Bubendorff mais, comme tout le monde, ils vendent sans trop connaitre les détails...

Je suis preneur de toute info technique ou expériences vécues (suite à des coupures de courant, notamment).

Merci d'avance,
Seb


-
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

avatar - 3ieme type
Chef de chantier
Message(s) : 837
le 15/04/2014 à 09h45
Bonjour,

Je trouve ces questions pertinentes et acquiesce au fait qu'en général on perd son temps en posant des questions précises aux distributeurs. Quelquefois on arrive à tomber sur un technicien sympa chez le constructeur, un technicien fier de son métier et de sa marque, et là il vous donne gentiment de bonnes infos.
(Sauf qu'aujourd'hui avec un max de fabrication en Chine, ou ailleurs......)

Chez moi j'ai du Somfy, mais les principes généraux sont sans doute les mêmes.

1) Sur les télécommandes, il y a en général un bouton "repos" entre le bouton montée et le bouton descente. Si on prend la peine de l'activer après une manœuvre (ce que peu de gens fait), je pense que l'arrêt n'est plus lié uniquement au fin de course mais que quelque chose de supplémentaire est désalimenté, sinon ça ne servirait à rien.

2) Je pars du principe qu'il n'y a aucune pile au niveau du volet lui-même, sinon ce serait scandaleux d'avoir à ouvrir les coffres pour changer une pile. La fonction mémoire doit tourner autour de mémoires CMOS , flash ou plus modernes, quelque chose comme ça. Pas besoin d'alimentation en continu, donc pas besoin de pile.

3) J'ai déjà eu des ruptures de courant pendant plusieurs heures et j'ai même coupé le jus pendant plusieurs jours. Je n'ai jamais eu de déprogrammation. Et d'ailleurs, le plus probable est que c'est la télécommande qui "reconnaît" le volet (ayant une identification fixe) et donc les paramètres de liaison entre les deux sont stockés dans la télécommande et non dans le volet où il n'y a pas besoin de mémoire, juste la particularité d'émettre un code fixe quand il est sous tension. Ce qui voudrait bien dire qu'on peut les désalimenter totalement sans perdre la programmation. (Ce qui correspond, d'ailleurs à mon expérience)

Voilà, juste quelques éléments de contribution.

Cordialement

ps: Et pour en savoir plus une bonne fois pour toutes, reste toujours la possibilité de faire une mesure de courant absorbé par le volet à l'arrêt.

-------------------------------------------------------------------------------------
La connaissance s'accroît quand on la partage (Socrate)
S'informer, c'est se former (Simon Altumanos, moine grec, XIVe siècle)
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par seboseb

avatar - seboseb
Petit nouveau
Message(s) : 2
le 16/04/2014 à 15h33
Merci 3ème type,
je viens de réessayer d'appeler Bubendorff, et je suis, cette fois-ci, tombé sur un gars très compétent et pédagogue. En gros, il corrobore ce que tu dis. Voici ce que j'ai appris :

- la conso en veille de chaque volet est de 0.5W (ce qui est faible),
- la loi impose désormais 0.7W maxi mais apparemment toutes les marques n'y sont pas encore (bon, la source est peut-être partisane...)
- les réglages de fin de course sont gravé (pas de pile ni de batterie dans le volet), et ne sont pas perdus en cas de coupure de courant, même très longue,
- mais par contre le volet revérifie partiellement ces réglages à chaque coupure, il va donc se remettre en butée, forcer un petit peu, etc... du coup, si on lui impose ça quotidiennement, on risque de réduire sa durée de vie de quelques années. Sans coupure, le volet procède de lui même à cette vérification tous les 60 à 80 cycles montée/descente.

Conclusion : j'oublie mes gaines vides, je branche les volets directement au tableau et je pense à l'énergie nécessaire pour fabriquer un volet neuf, à mettre en balance avec les 18 kWh annuels consommés par mes volets en veille.
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - 3ieme type
Chef de chantier
Message(s) : 837
le 16/04/2014 à 18h56
Salut Seboseb

Grâce à ce retour j'ai appris des choses intéressantes.

Bonne soirée


-------------------------------------------------------------------------------------
La connaissance s'accroît quand on la partage (Socrate)
S'informer, c'est se former (Simon Altumanos, moine grec, XIVe siècle)
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Poubelle verte, jaune, bleue, grise, rouge...
53 % C'est bon, je maîtrise les couleurs pour mes déchets (48)
26 % Hum, je vérifie souvent quelles sont les règles du tri sélectif (23)
21 % C'est un peu complexe, mais je fais du mieux que je peux (19)

90 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : cjupiter , Lucas 22

Visiteurs non identifiés : 260