Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
MESSAGE A L'ORIGINE DE LA DISCUSSION
le 20/12/2008 à 18h52

Itinéraire d un autodidacte : coupe et assemblage de panneaux de pin.

Bonjour, ce fil va être un peu long, mais si vous avez le courage de me lire, peut être rirez vous un peu et peut être pourrez vous m aider à être moins maladroit à l avenir.
Voila a peu pres deux ans, j ai du construire un penderie qui devait ressembler à ça (voir fig 1 dimensions : h 180, l 140, p très variable). Classique j imagine, et je l aurais volontier acheté si le mur contre lequel je comptais la mettre n était pas si tortueux (confère p).
Je suis donc aller chercher des panneaux de pins qui a l origine faisaient bien 2 m de haut mais que j ai du faire couper à moitié pour des questions de transports (10 planches de 200x80 seul, sans voiture a ramener sur 2 km...).
J etais (trop?) peu équipé pour la mission qui m attendait :
-une perceuse/visseuse/dévisseuse + scie sauteuse.
-des vis/ tourillons/ colle a bois
- deux trétaux et une planche pour établi, des serres joints (3) pour avoir un semblant de stabilité.
Le premier probleme fut de 'réassembler' les planches découpées pour cause de transport, j ai tout d abord tenté un réassemblage comme sur la figure 2.
Résultat un véritable combat de 4 heures pour assembler 2 satanées planches, très difficile de percer les trous exactement ou il faut pour que les tourillons s emboitent et que les planches ne jouent pas les escaliers !! Cet assemblage est le côté rouge de la figure 1.
J ai donc fini par employer une méthode moins élégante mais beaucoup plus rapide que je décris figure 3 (perspective) : exit les tourillons.
Apres 3 jours de découpage et d assemblage mon oeuvre ressemblait plutôt à la figure 4 ce qui m a particulièrement comblé.
Il faut préciser que tout ceci n'a pas de fond (mur !!) et n est maintenu que par des vis(en bleu). Vous devinez j imagine quel est donc le problème de mon meuble ?
Si non regardez la figure 5 le meuble bouge au moindre appuis.
Il est pourtant stable et fonctionnel depuis deux ans, le problème est qu'il montre des signes de faiblesses au niveau des assemblages type figure 3, résultat, en exagérant beaucoup il ressemble à la figure 6.
D ou ma première question :
1) que faire ?
Puisque je pense de plus en plus a le démonter entièrement et a faire autre chose avec ces planches j ai tout un tas d autre questions qui viennent de ma première expérience :
2 ) Est il possible de couper droit avec une scie sauteuse ? je veux dire tous les profils que j ai coupé avec cet outil font comme des petites vagues dans le sens de l'épaisseur dues j imagine a la déformation de la lame pendant la coupe. Dois je envisager l achat d un autre outil de coupe pour avoir des coupes parfaitement droites ou faut il que je consulte pour l alzheimer ? (j ai bien tenté le rabot, mais je dois pas être très doué)
3 ) Comment reussir un assemblage par tourillons en moins de 4h ?
4 ) Lorsque j ai vissé mes différentes planches entre elles, une vis sur deux avait la fâcheuse tendance a commencer a se visser de manière convenable pour finalement prendre une direction improbable allant parfois jusqu'à traverser ma planche dans le sens transversal (voir figure 7). Y a t il un moyen infaillible (ou presque) d'éviter ça ? (préperçage ? complet ? partiel ? juste plus de précision ?)

Ben voila, je crois que c est tout !
Merci bien à tous ceux qui voudront bien m'aider ou se moquer (gentiment hein ?) de moi !

Bonnes fêtes !!



Images jointes:

citer répondre

Liste des réponses

le 20/12/2008 à 20h32
RE : Itinéraire d un autodidacte : coupe et assemblage de panneaux de pin.
Bonsoir,

Je te félicite déjà d'avoir fait ce que tu as fait malgré les quelques problèmes techniques.

Consolider le tout, c'est faisable et à peu de frais, peut -être pas vraiment esthétique.
Quelques questions avent les réponses :
- le panneau vertical à gauche (fig 1) est-il appuyé contre un mur ?
- les panneaux placés à l'horizontale te causent-ils des soucis ?

Je vais te donner une réponse quand même, couper droit avec une scie sauteuse, je dirai oui et non, une matière tendre pas trop épaisse à la rigueur oui, mais panneaux et bois durs je te conseille une scie circulaire.
Pour les tourillons, plusieurs techniques existent, à l'aide de goujons qui pointent le deuxième trou, à l'aide d'un calibre pour tourillon (il en existe plusieurs modèles), à l'aide d'une machine spécifique mais très chère.
Eviter que la vis ne parte de travers, la seule solution, c'est de faire un avant trou à l'aide d'une perceuse.

J'attends tes réponses pour la suite des évènements.

A+
citer répondre
Le savoir que l'on ne complète pas chaque jour diminue tous les jours.
Proverbe Chinois
le 20/12/2008 à 21h44
Alors...
Le panneau de gauche n est pas appuyé contre un mur mais il est contre un mur (1 ou 2 cm d ecart a cause d une plainte).
Sinon mes planches horizontales ne me posent aucun probleme, en fait seules les planches assemblées verticales en noir ont tendance a se tordre a cause de l assemblage 'rapide' que j ai substitué a l assemblage par tourillon.
Sinon :
- en ce qui concerne les pre trous, quel rapport entre le diametre de ces derniers et celui des vis ? Faut il pre percer sur la longueur totale de la vis ?
- en ce qui concerne les tourillons, j avais a l époque, investi dans une sorte de petit mécanisme prétendument miraculeux mais dont je n ai pas compris le fonctionnement malgré le mode d emploi. Le probleme principal si je me rappelle bien n etait pas seulement d assurer que les trous pour les tourillons soient bien l un en face de l autre, mais de percer assez 'droit' dans les deux parties pour que le tourillon s emmanche correctement.

Sinon, pour la consolidation, je me demandais (sans que ça t empêches de me donner tes idées Sourire ) si le simple ajout d un fond au niveau des deux planches verticales noires pouvait suffire...

Merci pour tes indications déjà très utiles !
citer répondre
le 21/12/2008 à 09h30
RE : Itinéraire d un autodidacte : coupe et assemblage de panneaux de pin.
Bonjour,

La première chose à faire c'est de rattraper l'épaisseur de la plinthe avec un morceau de planche que tu intercaleras entre le mur et le coté gauche et droit, d'abord dans la partie basse puis haute et tu prendras des chevilles à frapper si le mur c'est du dur....(d'abord tu perces au bon diamêtre ton coté et ta cale, ensuite perceuse béton et tu perces le mur) il ne reste plus qu'a mettre ta cheville à frapper, un marteau est le tour est joué.

Il faut rendre solidaires au mur les montants gauche et droite

N'hésites pas à revisser certains éléments, tu prends des 4,5 x 50 et tu préperces à 3 (ça te donnera un bon guidage pour les vis.

Ce qui serait bien comme il n'y a pas de dos pour tenir l'équerrage, c'est de mettre deux entretoises en bas entre les montants

Je suppose que c'est un système de penderie sur la partie gauche.....non!!!

On ne fixe pas la barre de penderie sous l'étagère ( elle se déforme sous le poids)mais sur les montants (deux naissances et une barre, 4 vis et zou!!!!)

Il exixte aussi quantité d'équerres en plastique avec un cache,ça vaut peau de balle (des vis de 4 x 15 ou 20 et basta)

Question tourillons maintenant:

Il existe quantité de gabarits de perçage plus ou moins chers mais comme dit Biloulou, des centreurs avec pointe suffisent...

Un truc si tu n'en a pas 100 a mettre:

Tu prends ta planche et avec des petites pointes sans tête, tu les enfonces de trés peu sur le chant qui doit joindre l'autre, pince coupante tu les coupes en laissant dépasser de quoi les enlever aprés (5mils)tu mets ta planche bien à plat et tu présentes l'autre sans toucher les pointes(1mil) et une fois que c'est bon tu tapes bien droit en bout, tu enlèves tes pointes et tu perces aux endroits des marques et zou!!!!!

C'est le système le moins cher!!!!!! que je connaisse......

citer répondre
le 21/12/2008 à 09h32
penderie
C'est ce genre de ferrures

Images jointes:

citer répondre
le 21/12/2008 à 09h40
penderie
C'est ce que j'appelle des "chevilles à frapper"

Images jointes:

citer répondre
le 21/12/2008 à 13h48
RE : Itinéraire d un autodidacte : coupe et assemblage de panneaux de pin.
Bonjour,

OSB est passé (il est plus rapide que moi) et t'a déjà donné quelques pistes à suivre.
Comme tu le dis, consolider les pièces assemblées par tourillons, pour ce faire, j'utiliserai non pas une planche mais un tasseau 40 x 40 mm raboté que je placerai à chaque bord des panneaux et sur la hauteur totale, cela les empêchera de plier.
Un fond n'est pas nécessaire si tu fixes les côtés au mur comme te l'a conseillé OSB.
En ce qui concerne les gabarits, c'est vrai qu'il en existe des tordus et pas toujours bon marché, un bon gabarit facile d'utilisation coute une centaine d'euros.
Le préforage, il faut que les pièces a fixer soient en position et maintenue fermement, faire les avants trous au diamètre du corps de la vis (partie entre les ailettes) et comme profondeur, la longueur de la vis. Ces avants trous réalisés, on désolidarise les éléments et l'on perce à nouveau la partie qui reçoit la tête de la vis, cela au diamètre de la vis, reste à fraiser la partie qui reçoit la tête de la vis, pas avec une mèche (risque de passer au travers) mais à l'aide d'une fraise sur perceuse ou d'un fraisoir à main.

Il y a bien plus simple mais on ne les trouve pas dans toutes les boutiques, ce sont des vis d'assemblage spéciales mais qui nécessitent une mèche étagée à 3 diamètres. On assemble, on maintient, on perce, on visse et si l'on désire on peut placer un capuchon sur la vis pour la masquer.

A+
citer répondre
Le savoir que l'on ne complète pas chaque jour diminue tous les jours.
Proverbe Chinois
le 21/12/2008 à 14h30
penderie
Re,
Le système dont te parle Biloulou à la fin, c'est celui avec des vis"confirmat"
Pour assembler des caissons, c'est hyper rapide.....10 mn......
C'est le système que j'employais avant d'avoir la "PROCENTER"

C'est sûr que c'est simple mais le prix!!!!!
Si mes souvenirs sont bons, rien que la mêche étagée valait en 1999 ......600.00 frs.....
J'ai une perceuse avec le "zentrix" monté dessus en permanence au fond d'un placard......
Pour l'amortir, il faut en faire des caissons.....

Sur du mélaminé, avec des 4.5 x 50 en vis"agglo"avec tête autotaraudeuse, l'avant trou de 3 à 5 mm suffit sur la première épaisseur (ça guide ta vis) et la tête va s'enfoncer dedans, tu la fait affleurer.

Images jointes:

citer répondre
le 21/12/2008 à 14h34
les "confirmat"
Voila les vis qui vont avec, elles sont démontables et remontables disons.....1 fois.....si l'agglo est du CTBH.....si c'est du "sec" (STANDARD) n'y touche plus une fois vissée....

Images jointes:

citer répondre
le 21/12/2008 à 14h41
Merci encore mais...
Alors merci à vous deux pour vos conseils très instructifs, cependant, un seul des côtés (le rouge) est contre un mur, et j ai la vague impression que fixer un seul des côté ne réglera pas tous mes problèmes de deformation. De plus, j ai arrete la construction de cette penderie, a l epoque par faute de temps et pour l instant elle est comme sur la figure 1 (vue de dessus) l'objectif à l 'époque était de le pousser jusqu à la figure 2. le rajout etant encore constitué de petites etagères, mais je n avais que 3/4 jours pour le faire et depuis mon oeuvre est restée inachevée.
Aujourd'hui je pense donc a deux solutions :
1) Tout demonter et faire complètement autre chose.
2) Terminer le meuble, mais alors je veux qu il arrete de plier. Dans ce cas je dois mettre un fond à la partie 'pliante' et je me demande donc si ce fond suffirait à stopper l évolution où s il faudrait de toutes manières utiliser la technique des tasseaux que tu me propose biloulou ?
Dans ce cas, puis je envisager de fixer aussi mes etageres (objets légers types chaussures) sur ces tasseaux et me passer d un fond ?

ps : la réédition ne permet pas de mettre le dessin que j ai oublié de joindre.... il est donc dans le post d apres !!
citer répondre
le 21/12/2008 à 14h46
mon dessin !
J ai oublié de joindre mon dessin, et l edition du post ne semble pas permettre de réparer cet oubli...

Images jointes:

citer répondre
le 21/12/2008 à 14h55
Mèche et vis
Re bonjour,

Je viens de voir ton message concernant les vis, c'est vrai qu'elles sont chères mais je viens d'en acheter il y a peu, 500 pces, si j'ai bonne souvenance, le prix était aux alentours des 50 €, la mèche quand à elle, moins de 10 €. Fournisseur différents bien sur mais je crois de même nationalité D.
Je crois que le continent européen fait payer cher la traversée de l'atlantique (idem dans l'autre sens)

J'ai déjà vu de ces vis en grande surface en sachet de quelques pièces mais jamais la mèche qui va avec.
citer répondre
Le savoir que l'on ne complète pas chaque jour diminue tous les jours.
Proverbe Chinois
le 21/12/2008 à 15h54
placard
Re,
Ton dessin serait coté ce serait mieux.....c'est une vue de dessus...non!!!! alors tu as accès sur deux faces........

Dessin coté + photo et on peut voir cela, le mieux serait de repartir à zéro, de faire découper dans une GSB ou alors investir dans une scie circulaire portative et une règle de maçon de 3m.
citer répondre
le 21/12/2008 à 20h05
oui mais non
Oui tout a fait c est une vue de dessus !
Je prendrai demain une photo du truc, mais vu les finances et mon manque d autonomie (pas de voiture), je n envisage pas (meme s il est clair que ce serait la meilleure chose a faire) de tout reprendre de zero.
A demain.
citer répondre
bouton_charte bouton_faq

A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Bricolage estival : que boire pour l’accompagner ?
  • De l'eau bien fraîche pour se désaltérer
  • Un petit pastis après tout ce sont les vacances
  • Un bon jus de fruits détox pour faire le plein d'énergie
Membres en ligne
Membres :

efred , kriske

Visiteurs non identifiés : 27
keyboard_arrow_up