Comment dégonder ma porte de douche coulissante ?

Comment dégonder ma porte de douche coulissante ?

Hors ligne Par olyts

avatar - olyts
Bricoleur
Message(s) : 85
le 25/04/2022 à 02h59

Bonjour,


Je voudrais refaire le joint silicone du bas dans mon receveur de douche, côté intérieur, entre mon receveur de douche et le montant horizontal du bas en alu (ma robinetterie est de marque Jacob Delafon, mais je ne connais pas la marque de ma porte de douche. Je précise qu'elle est neuve).

J'ai pu faire le joint silicone, mais pas en entier, car quelle que soit la position ouverte ou fermée de ma porte coulissante, le milieu du bac du receveur de douche est toujours caché par le porte coulissante, ce qui m'empêche de faire le joint dans cette zone (cf. photo).

Je veux finir ce joint car je ne veux pas que de l'eau pénètre dans la fente (ce qui est le cas ailleurs, où l'eau pénètre dans un interstice aussi petit que celui-ci et sort sur le carrelage).

 

Je voudrais donc dégonder la porte, mais je ne sais pas comment m'y prendre (ce n'est pas moi qui ai monté la porte).

En partie basse de la porte coulissante, il y a deux roulettes, dont la partie basse roule sur un montant plat et dont la partie haute roule dans un rail creux (cf. photo).

Je peux soulever un peu la porte (il y a un peu d'espace entre les roulettes basses et leur rail creux), mais pas assez pour faire sortir les roulettes hautes de leur rail creux et ainsi dégonder la partie haute de la porte (cf. photo).

 

Je me demande donc si je peux utiliser une autre technique et enlever la traverse horizontale en dévissant et retirant ses deux vis (cf. photo).

J'ai l'impression que je me débarrasserais alors des deux roulettes hautes, qui viendraient avec la traverse horizontale retirée, et que du coup je pourrais ensuite facilement finir de dégonder la porte en sortant les deux roulettes basses.

Est-ce exact ? Est-ce que je ne vais pas abîmer le taraudage du trou des vis et est-ce que les vis tiendront toujours aussi bien quand je revisserai la traverse horizontale ?

Et est-ce que je pourrai facilement enlever le joint entre la traverse horizontale et la vitre, sans l'abîmer ?

Il s'agit d'un joint visiblement réalisé en usine, car il est uniforme et il n'est pas collé : je peux le décoller avec une petite spatule (cf. photo).

S'il n'est pas collé, ça veut dire qu'il est maintenu dans un rail ?

Et est-ce que je pourrai le remettre facilement et sans l'abîmer dans la traverse horizontale quand je remettrai cette dernière en place ?

 

Ou alors, beaucoup plus simple : si les roulettes sont juste clipsées il suffit de les déclipser, mais j'ai plutôt l'impression qu'elles sont vissées, puisque je vois comme une tête de vis (en plastique) (cf. photo).

Et dans ce cas, je ne peux pas les dévisser car je n'ai pas la place avec un tournevis.

J'imagine qu'elles sont vissées et pas juste clipsées, car j'imagine que si elles étaient juste clipsées elles tiendraient moins bien en place et on pourrait se retrouver avec la porte qui nous tomberait sur la tête...

 

 

Merci beaucoup d'avance car je suis un peu perdu...

 

 

 

 

 

 

Images jointes :

IMG_8590.jpg IMG_8595.jpg IMG_8598.jpg IMG_8609.jpg IMG_8631.jpg
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Hors ligne Par olyts

avatar - olyts
Bricoleur
Message(s) : 85
le 25/04/2022 à 03h11

(Suite des photos)

Images jointes :

IMG_8599.jpg IMG_8600.jpg IMG_8606.jpg IMG_8643.jpg IMG_8612.jpg
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par olyts

avatar - olyts
Bricoleur
Message(s) : 85
le 25/04/2022 à 03h16

(Suite et fin des photos)

Images jointes :

IMG_8621 2.jpg IMG_8641.jpg
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Brico30

avatar - Brico30
Modérateur
Message(s) : 7442
le 25/04/2022 à 04h37
Citation :

...Je me demande donc si je peux utiliser une autre technique et enlever la traverse horizontale en dévissant et retirant ses deux vis (cf. photo).

J'ai l'impression que je me débarrasserais alors des deux roulettes hautes, qui viendraient avec la traverse horizontale retirée, et que du coup je pourrais ensuite facilement finir de dégonder la porte en sortant les deux roulettes basses...

 Salut,

C'est bien ce qu'il faut faire, retirer la traverse haute pour libérer la porte.
A noter que les roulettes sont fixées sur la porte par des moyeux excentriques pour permettre le bon réglage en hauteur afin que les galets circulent librement sans sortir des rails.

Remarque:
Pour ne pas abimer le pas de vis au remontage il faut toujours positionner le vis et faire légèrement marche arrière jusqu'à sentir le bon départ du pas de vis. Dans ce cas les premiers tours se font sans forcer.
Cette astuce est valable pour le bois ou le plastique sinon le taraudage d'origine sera abimé et la vis va foirer au deuxième serrage.


Le peu que je sais, c'est à mon ignorance que je le dois.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par olyts

avatar - olyts
Bricoleur
Message(s) : 85
le 26/04/2022 à 20h37
Brico30 a écrit :

 Salut,

C'est bien ce qu'il faut faire, retirer la traverse haute pour libérer la porte.
A noter que les roulettes sont fixées sur la porte par des moyeux excentriques pour permettre le bon réglage en hauteur afin que les galets circulent librement sans sortir des rails.

Remarque:
Pour ne pas abimer le pas de vis au remontage il faut toujours positionner le vis et faire légèrement marche arrière jusqu'à sentir le bon départ du pas de vis. Dans ce cas les premiers tours se font sans forcer.
Cette astuce est valable pour le bois ou le plastique sinon le taraudage d'origine sera abimé et la vis va foirer au deuxième serrage.

 

Bonjour Brico30,

 

Merci pour votre réponse.

Pour l'instant je ne suis pas arrivé à dégonder la porte.

J'ai retiré les deux vis de la traverse haute, ce qui m'a permis de retirer les deux roulettes hautes (cf. trois photos).

(Pour info, ces modèles de roulettes ne sont pas des roulettes excentriques)

Ainsi, j'ai pu basculer la porte coulissante vers l'intérieur de la cabine (cf. photo), mais en faisant cela la partie haute des roulettes basses basculait aussi vers l'intérieur de la cabine et butait contre le rail creux, ce qui empêchait les roulettes de sortir (cf. photo).


Les roulettes basses auraient sans doute pu sortir si le rail creux du bac receveur avait été positionné dans l'autre sens, c'est-à-dire si le rail creux avait été en bas (contre le bac receveur) et le plat en haut, car dans ce cas quand la partie haute des roulettes aurait basculé vers l'intérieur de la cabine, elle n'aurait pas rencontré d'obstacle sur son passage (un rail creux) mais elle aurait simplement glissé sur le plat.

 

Je ne peux pas dévisser et enlever les roulettes basses, car elles sont fixées comme les roulettes du haut, mais avec la vis dans l'autre sens, c'est-à-dire avec la tête de vis au ras du bac receveur (et avec la tige qui pointe vers le haut), donc je n'ai pas la place pour insérer un tournevis ni pour sortir la vis.

Lors de l'installation initiale, la porte coulissante semble donc avoir d'abord été insérée dans les rails, avant que l'ensemble ne soit posé.

Apparemment il n'était donc pas prévu qu'un joint silicone soit réalisé au niveau du bac receveur, côté intérieur, du moins pas au milieu, qui est la zone qui m'est inaccessible.

 

Je souhaite quand même jointoyer cette zone, pour éviter l'entrée de l'eau dans cet interstice.

 

J'ai l'impression qu'il ne me reste que la solution de devoir soulever la porte coulissante au maximum possible, c'est-à-dire à environ 5 mm du bac receveur, d'insérer la pointe de la seringue jusqu'à l'interstice à jointoyer et d'injecter avec une seringue le mastic silicone ...

 

Au vu du faible espace disponible (5 mm), j'imagine que le résultat sera moyennement satisfaisant, notamment car je n'aurai pas la place de bien dégraisser puis de bien lisser le joint.

 

A moins qu'il existe une autre solution pour dégonder la porte, qui me permettrait de faire un joint propre sur toute la longueur du bac receveur ?

 

Merci d'avance

Images jointes :

IMG_8680.JPG IMG_8695.JPG IMG_8685.jpg IMG_8706.JPG IMG_8708.jpg
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Brico30

avatar - Brico30
Modérateur
Message(s) : 7442
le 26/04/2022 à 20h47
Citation :

...(Pour info, ces modèles de roulettes ne sont pas des roulettes excentriques)...

 Re,

Ce sont seulement les galets du haut qui sont réglables en hauteur.


Le peu que je sais, c'est à mon ignorance que je le dois.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par olyts

avatar - olyts
Bricoleur
Message(s) : 85
le 26/04/2022 à 21h23
Brico30 a écrit :

 Re,

Ce sont seulement les galets du haut qui sont réglables en hauteur.

 

Bonsoir Brico30,

 

Merci de m'avoir répondu.

Les galets du haut qui ont été posés par l'installateur, et dont vous avez annoté la photo, sont bien des galets non excentrés.

Ce que je croyais au début être une vis n'en est pas une : il s'agit juste de deux ailettes de fixation.

On ne peut d'ailleurs pas les tourner avec un tournevis (j'ai fait le test).

En fait, on a un monobloc unique blanc, comprenant un cube blanc, prolongé par un moyeu et deux ailettes.

Tout ce monobloc blanc a été fondu ensemble.

Je mets une photo qui montre une autre vue de la pièce.

 

Après, peut-être que l'installateur s'est trompé et aurait dû mettre des roulettes excentriques en haut.

 

Images jointes :

IMG_8760 2.jpg
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par olyts

avatar - olyts
Bricoleur
Message(s) : 85
le 26/04/2022 à 21h40

Le seul mouvement possible est la très faible rotation que peut faire la roulette autour d'une petite tige métallique insérée dans la pièce (une rotation plus importante est empêchée par le cube blanc, qui bute de chaque côté sur le châssis gris).

Cette petite tige métallique est escamotable.

Images jointes :

IMG_8763.jpg IMG_8766 2.jpg
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par olyts

avatar - olyts
Bricoleur
Message(s) : 85
le 28/04/2022 à 15h39

Bonjour,

 

J'ai peut-être une idée.

 

Je pensais d'abord enlever le joint tout autour de la vitre de la porte coulissante.

C'est facile, car c'est un joint non collé, qui s'encastre entre la vitre et les montants en alu.

Avant, je pensais juste faire régulièrement des traits au crayon sur le joint et qui se prolongent sur le montant en alu, afin de pouvoir ensuite remettre le joint aux bons emplacements, car le joint a tendance à se ramasser : il faut l'étirer un peu afin que sa marque au crayon s'aligne sur la marque au crayon correspondante sur le montant en alu.

 

1) Une fois le joint enlevé, positionner une ventouse fiable de chaque côté de la vitre, monter la vitre afin de se créer un vide suffisamment haut en partie basse.

Reposer la vitre sur un support haut, afin de se dégager les mains.

 

2) Percer un trou dans la traverse basse en alu, au droit de la tige métallique (non visible) de la roulette.

Je pensais utiliser une grande mèche et d'un faible diamètre initial (2mm) (la tige fait 5mm de diamètre), afin que la combinaison des deux (grande mèche et faible diamètre) donne une tige suffisamment flexible pour que je puisse la plier un peu pour solutionner le problème de devoir percer sans avoir la place.

Je pensais éventuellement aussi couper un morceau de plat en alu ou en acier, que je percerais avec un trou de diamètre 2 mm, et que je viendrais positionner au-dessus du trou à effectuer, afin d'avoir un guide de perçage.

 

3) Sortir la tige de la roulette à travers le trou que je viens de réaliser, à l'aide d'un aimant cylindrique puissant que je viens "coller" sur la tige (aimant néodyme).

 

4) Sortir la roulette et son bloc carré blanc, en écartant la porte vers l'intérieur de la cabine.

 

 

Par ailleurs, à l'endroit du trou à réaliser, le montant en alu comporte un bourrelet (cf. photo de la traverse haute, qui est similaire à la traverse bas qui m'intéresse).

Il s'agit d'une "colline" et non pas d'un sillon creux (ce qui aurait été plus facile à percer).

Cela risque de compliquer le perçage.

Je pensais donc limer le bourrelet (à la Dremel) à l'endroit du trou à effectuer, afin d'obtenir une surface plate.

Ensuite je voulais mettre un coup de pointeau pour éviter que la mèche ne dérape.

Mais est-ce que le fait de mettre un coup de pointeau ne va pas abîmer ou déformer la traverse en alu ?

N'y a-t-il pas un autre moyen, par exemple un pointeau électrique ?

 

D'autre part, cela voudrait dire percer un trou dans la traverse en alu, qui serait distant du trou existant, d'une valeur de 6,5 mm bord à bord (cf. photo).

Est-ce que cela ne va pas fragiliser la traverse alu ?

Mais en même temps, le trou existant a été percé à moins de 2 mm du bord, donc j'imagine que mon trou ne va rien fragiliser car il sera à 6,5 mm, lui. (?)

 

Merci d'avance

 

 

Images jointes :

IMG_8817.jpg IMG_8818.jpg
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par olyts

avatar - olyts
Bricoleur
Message(s) : 85
le 29/04/2022 à 20h01

Bonjour,

 

La tige escamotable des roulettes n'est en fait pas attirée par un aimant, donc je ne peux pas utiliser d'aimant pour la faire sortir de son trou.

Je suppose qu'elle est en aluminium, comme les montants de la cabine de douche.

Pour faire sortir la tige de son trou, j'ai pensé à un stylo-aspirateur à ventouse (du genre le modèle LP 200 de chez Edsyn), dont je collerai la ventouse sur la tige (le diamètre de la ventouse est légèrement inférieur à celui de la tige donc elle pourra rentrer dans le trou), mais à mon avis ce ne sera pas assez puissant car c'est fait pour la préhension des composants électroniques, et la tige nécessite quand même pas mal de force pour être enlevée.

Sinon, je pensais introduire dans le trou une tige pleine en aluminium (ou en acier, ou autre) de même diamètre que la tige de la roulette ou légèrement inférieur, et coller les deux ensemble par un point de colle cyanoacrylate (Super glue), en espérant que la colle ne se répande pas et ne bloque pas tout...

Cela me permettrait j'espère de pouvoir faire sortir de son trou la tige de la roulette.

Et ensuite je séparerais les deux tiges en les "cassant" au niveau du collage, et je gratterais la colle séchée restée sur la tige de la roulette.

Est-ce que c'est une solution réaliste svp ?

Ou y en a-t-il une autre ?

 

Merci

Images jointes :

IMG_8827 2.jpg
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par le+bo

avatar - le+bo
Promoteur
Message(s) : 2560
le 29/04/2022 à 22h15

Bonsoir,
Pas suivi le fond du sujet mais si besoin d'aspirer (pas convaincu) , tu peux utiliser ton aspirateur en scotchant des tuyaux plus petit pour réduire le diamètre, j'ai réduit à 10 mm  pour une aspiration délicate.

Blu-tack, patafix, chewingum ?


Cordialement

Le + Bo F
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par olyts

avatar - olyts
Bricoleur
Message(s) : 85
le 01/05/2022 à 12h40
le+bo a écrit :

Bonsoir,
Pas suivi le fond du sujet mais si besoin d'aspirer (pas convaincu) , tu peux utiliser ton aspirateur en scotchant des tuyaux plus petit pour réduire le diamètre, j'ai réduit à 10 mm  pour une aspiration délicate.

Blu-tack, patafix, chewingum ?

 Bonjour,

Merci de ta réponse.

J’ai essayé avec l’aspirateur : j’ai diminué le diamètre du tube avec un kit que j’avais pour cela, mais ça n’a pas marché, l’aspiration était trop faible.

J’ai essayé la Patafix mais le pouvoir collant est trop faible (je n’ai pas de Blu-tack mais j’imagine que le résultat doit être sensiblement le même, car c’est je crois le même produit plus ou moins).

Je vais essayer avec une tige secondaire collée avec de la colle cyanoacrylate.

Pour l’instant je n’ai pas le matériel, mais je ferai le compte-rendu.

Merci en tout cas

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Comment lutter contre le réchauffement climatique ?

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : widelite

Visiteurs non identifiés : 169