Isolation d'un faux plafond avec des plaques de polystyrene

Isolation d’un faux plafond avec des plaques de polystyrene

Par ric159

avatar - ric159
Petit nouveau
Message(s) : 1
le 08/05/2018 à 21h47
Bonjour a tous,

J'aimerais savoir si faire une isolation de faux plafond dans un immeuble entre le 1er étage et le 2eme, est faisable avec des panneaux de polystyrène épaisseur 15 ou 20 cm est possible et comment le mettre en place ?
y a t'il besoin de mettre un pare vapeur ou une étanchéité a l'air en complément ?

faut t'il faire des joints entre les plaques ? si oui avec quoi ?

Le polystyrène a une très bonne réputation en ce qui concerne l'isolation thermique mais quand il de l'isolation phonique, acoustique ?

Voila voila c'est a peu prés toutes les questions que j'aimerais éclaircir, n'hésitez pas a me demander plus d'explication si je n'est pas été assez clair!

Merci d'avance pour vos réponses

Cordialement Ricardo

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

avatar - Marc Isover
Contremaître
Message(s) : 403
le 14/05/2018 à 15h37
Bonjour Ricardo,

Si les panneaux de PSE sont assez performants en thermique, on ne peut en dire autant (en règle générale) des isolants de ce type que nous appellerons « mousse rigide » du côté isolation acoustique.

Ils nécessiteront également d’être habillés par un parement en plaque de plâtre (comme tout autre isolant d’ailleurs) pour des questions de résistance au feu.

En horizontale, une fixation mécanique est nécessaire.

Ce type d’isolant rigide nécessite d’être posé bord à bord que ce soit avec des bords droits ou avec des profils type rainure et languette ou feuillures alternées afin de limiter les ponts thermiques.

Un joint périphérique doit être réalisé pour limiter la circulation d’air. Ils nécessitent également que l’ancien plafond soit bien plan pour ne pas avoir de circulation parasite d’air entre les deux. Ces mousses sont étanches à la vapeur d’eau et ont un effet pare-vapeur si posées en continu. Si les deux niveaux sont chauffés (pas ou peu de flux de transfert de vapeur d’eau d’un niveau à l’autre), il n’est pas nécessaire d’avoir un pare-vapeur mais cela n’est pas un frein non plus.

Pourquoi ne pas opter pour une solution plus classique de faux plafond suspendu ou auto portant avec une laine de verre (aux propriétés thermo acoustiques) insérée dans la cavité créé entre ancien et nouveau plafond ? Cela peut donner des choses qui ressemblent (sur le principe) à cela.

En termes de performance thermique, c’est la résistance thermique R de différentes solutions qu’il convient de comparer. Il aurait été intéressant également de connaître la motivation de ces travaux pour pouvoir vous proposer la ou les solutions les plus adaptées possibles.

Restant à votre dispo si vous avez des questions.

Cordialement

Marc, conseiller technique Isover
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

L’automne arrive, qu’allez-vous faire dans votre jardin ?
43 % Ramasser les feuilles mortes pour le compost (6)
29 % Le mettre en hivernage, commme moi (4)
14 % Récolter les courges et salades d'hiver (2)
14 % Planter de l'ail d'automne pour une haleine au top (2)

14 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 35