Isolation grenier avec chape béton

Isolation grenier avec chape béton

Par hicks

avatar - hicks
Petit nouveau
Message(s) : 3
le 01/09/2014 à 23h29
Bonjour,

J'ai besoin de vos conseils pour isoler la chape béton d'un grenier.
Actuellement il n'y a que cette chape comme isolant. L'objectif est d'utiliser le grenier mais pas le chauffer. Les pièces de vie de se trouvent en dessous.
Je dispose d'environ 15 cm pour l'isolant. La chape béton n'est pas lisse et est irrégulière.
De plus il s'agit d'un résidence secondaire qui n'est pas occupée toute l'année.
Suite à mes recherches j'ai retenu plusieurs solutions :
- solives avec laine de roche (pour éviter les souris) et plancher en agglo.
- plaque de 8 cm de polystyrène extrudé et pose de l'agglo directement dessus. Je me pose la question de la faisabilité et des ponts thermiques comme le sol n'est pas plat
- Polyuréthane et pose de l'agglo dessus.

Laquelle vous semble la plus viable. Avez vous d'autres solutions à me proposer ?
Merci de votre aide.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42015
le 02/09/2014 à 05h58
coucou

dans quel but voulez vous isoler ce grenier ?

comme moi j'ai toujours compris :

si on veut isoler du froid ou du chaud un local quel qu'il soit : on isole de l'extérieur (ce qui correspond à votre approche)
dans le cas d'un grenier, il vaut mieux isoler la toiture

si on veut isoler pour que les calories produites ne sortent pas exagérément d'un local, on isole de l'intérieur

donc il faut d'abord savoir pourquoi on isole

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par hicks

avatar - hicks
Petit nouveau
Message(s) : 3
le 02/09/2014 à 20h48
Bonjour kriske,

Merci pour votre aide.
Je ne veux pas isoler la toiture pour l'instant car cela reviendrait à chauffer le grenier. J'ai également lu qu'il fallait isoler au plus prêt de la pièce chauffée, c'est pour cela que je veux isoler la chape et non la toiture.
Je veux isoler pour économiser sur la facture de chauffage (au fuel). Actuellement il n'y a aucune isolation.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42015
le 02/09/2014 à 21h01
coucou

dans ce cas il faut isoler en faisant un faux plafond, c'est ce qui est le plus performant

en isolant au dessus du plancher, la chaleur passe toute l'épaisseur du plancher avant d'être stoppée par l'isolant

c'est le contraire qu'il faut faire, enfin moi je fais le contraire

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par hicks

avatar - hicks
Petit nouveau
Message(s) : 3
le 02/09/2014 à 21h51
Merci kriske pour ce retour rapide. Je n'avais pas pensé à cette solution qui semble effectivement la meilleur en terme d'isolation.
Cependant sa mise en place me semble compliqué dans mon cas. La hauteur de plafond est standard (2.40m), il y a des meubles haut dans la pièce, il y a un très grande baie vitrée qui va au plafond et pour finir il y a des moulures au plafond que je ne veut pas masquer.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42015
le 03/09/2014 à 06h10
coucou

dans ce cas, il faut procéder comme vous l'avez indiqué dans votre premier post, tout en sachant que le retour sur investissement ne sera pas garanti par l'économie réalisée ou alors après très très longtemps

c'est un choix dont vous êtes le seul maître

pour le reste on peut vous aidez, il suffit de descendre le niveau du plafond d'une petite dizaine de cm, mais pour les moulures, rien à faire, à moins d'en remettre d'autres une fois le faux plafond termine


Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Marc Isover
Contremaître
Message(s) : 371
le 12/09/2014 à 12h16
Bonjour hicks,
Vous avez déjà bien avancé dans votre démarche !
Les isolants rigides en panneaux telles les mousses polyuréthane ou polystyrène nécessitent un sol parfaitement plan afin d’éviter toute circulation d’air parasite nuisant à la performance entre l’isolant et le plancher porteur. Il ne semble pas, selon la description que vous faites de votre dalle, que ces panneaux puissent être utilisés sauf à procéder au préalable à un ragréage, de manière à avoir un sol parfaitement plan que l’isolant pourra mieux calfeutrer.
Une solution peut être réalisée à l’aide de lambourdes + laine minérale (de roche ou de verre) déroulée entre solives. Aucun isolant fibreux (sauf traitement spécifique) n’est un répulsif pour les rongeurs, ces derniers cherchant toute solution leur procurant de la chaleur ;-) Conformément aux règles de l’art (cf. DTU Couverture - série 40), il faut lutter contre leur pénétration par la pose de grilles anti-intrusion suffisamment fines sur l’ensemble des orifices de ventilation présents dans le comble, qu’il s’agisse de comble aménagé ou perdu. Dès lors que vous prévoyez dans un comble perdu un plancher au-dessus de l’isolation, la mise en œuvre d’un pare vapeur (Sd>18 mètres) est impérative afin d’éviter la formation de condensation en sous face du plancher. Celui-ci ne doit d’ailleurs pas être confiné et il faut donc laisser en sous face au minimum 2cm de lame d’air ventilée sur l’air du comble (laisser un espace de ventilation du plancher sur toute la périphérie).
Côté performance thermique, la résistance minimale à viser est R= 7.00 m².K/W. Elle ne sera toutefois pas atteignable en tous points avec une épaisseur disponible de 15 cm. Même en utilisant une laine de faible conductivité thermique (lambda de 0.032 W/m.K par exemple), vous ne pouvez obtenir que R = 5 m2.K/W avec 160mm. L’idéal dans votre cas serait d’envisager un montage proche de celui indiqué dans le CPT 3560-V2(page 10), en créant une surface de stockage sous la plus grande hauteur sous toiture disponible dans votre comble, en réalisant une rehausse partielle du plancher à créer.
En optant pour une isolation par le dessus du plancher porteur, votre isolation sera continue vous éviterez le pont thermique en partie haute de chaque cloison généré par une isolation pièce par pièce par le dessous. Ainsi, vous n’augmentez pas davantage votre volume chauffé et améliorez également l’inertie du bâtiment limitant les variations de température à la fois l’hiver (après remontée en température de la dalle) et l’été, pour votre confort d’été.
Si besoin de plus d’aide, je reste à l’écoute Sourire

Marc, conseiller technique Isover
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Poubelle verte, jaune, bleue, grise, rouge...
48 % C'est bon, je maîtrise les couleurs pour mes déchets (12)
36 % Hum, je vérifie souvent quelles sont les règles du tri sélectif (9)
16 % C'est un peu complexe, mais je fais du mieux que je peux (4)

25 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : cjupiter

Visiteurs non identifiés : 99