Liaison cloison en placo alvéolaire / plafond pour isolation (...)

Liaison cloison en placo alvéolaire / plafond pour isolation phonique

Hors ligne Par Nico_Ev

avatar - Nico_Ev
Petit nouveau
Message(s) : 8
le 04/07/2015 à 18h46
Bonjour,

J'ai acheté un appartement il y a peu, et j'ai été très déçu de découvrir que l'isolation phonique était très mauvaise pour tout ce qui est bruit d'impact (aucune problème de bruit aérien par contre)

J'ai fait venir un spécialiste acousticien qui m'a dans un premier temps conseillé de désolidariser toutes mes cloisons intérieurs du plafond, évitant ainsi que les vibrations du plafond ne se propagent dans les cloisons.

La structure de l'immeuble est en béton armé, le plafond est directement la dalle de béton, et les cloisons sont en placo alvéolaire.

J'ai commencé à découper une face de BA10 de l'une des cloisons et à faire tomber le rail en bois au plafond, mais cette cloison ne tient pour l'instant qu'à un seul mur (j'ai cassé le deuxième mur pour faire une future cloison avec verrière)

En commençant à découper l'autre face de la cloison, il faut bien que je me rende à l'évidence que simplement tenu par un mur et au sol, cette cloison ne tient pas bien et risque de tomber si je la pousse un peu.

Pourriez-vous me dire s'il existerait un moyen de toujours bien tenir cette cloison au plafond avec un support qui permettrait d'être malgré tout désolidarisé du plafond en terme de vibration ?

Merci pour vos conseils !
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

avatar - Denis Placo®
Contremaître
Message(s) : 428
le 06/07/2015 à 15h59
Bonjour Nico_Ev,

Si j’ai bien compris vos explications, je crains que vous ne soyez allé un peu loin dans votre démarche et vous vous en êtes probablement rendu compte.

Quand on réalise des cloisons neuves (type Placoplan ou still (ossature métallique)) de type acoustique, outre l’emploi de plaques phoniques spécifiques (et de laine minérale selon le type de cloisons), on cherche à les désolidariser du sol et du plafond en plaçant des bandes résilientes sous les rails ou tasseaux et à ne pas faire toucher les plaques de plâtre en tête ou en pied de façon à limiter les transmissions.

Le principe recherché dans votre cas était proche. Vous ne pouviez que couper légèrement les plaques en tête afin de les désolidariser du plafond mais, selon votre description, je crois que vous soyez allé trop loin et ayez hypothéqué la solidité de l’ensemble.

Je ne vois guère d’autre solution que de réaliser une nouvelle cloison en ayant soin de la désolidariser des parois hautes, basses et latérales et de traiter la jonction à l’aide d’une joint mastic. Selon la structure de votre bâtiment, il est possible que vos parois en voile béton soient aussi des vecteurs de transmission et il faut en tenir compte dans votre projet. Une bonne hypothèse serait de réaliser ce que l’on appelle « une boîte dans la boîte ». Dans cette optique, la réalisation d’un faux plafond désolidarisé, si elle est envisageable techniquement (hauteur disponible sous plafond, taille des pièces,…), serait un plus pour améliorer l’existant.

Je reste à votre écoute si vous avez besoin de renseignements supplémentaires ou de conseils en vue de réaliser une nouvelle cloison à caractère acoustique.

Denis Conseiller technique Placo®
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Nico_Ev

avatar - Nico_Ev
Petit nouveau
Message(s) : 8
le 06/07/2015 à 18h16
Bonjour Denis, merci pour votre réponse.

En fait le problème est que les cloisons n'ont justement pas été désolidarisée au moment de la construction. Non seulement les plaques vont jusqu'au plafond, mais en plus les rails de bois sont collés et cloués directement dans la dalle de béton, sans aucune bande résiliante. Donc dès que ça marche au-dessus, ça résonne dans mon placo alévolaire (le problème est le même à mon étage d'ailleurs puisque les cloisons ne sont pas plus désolidarisées au sol, ni au jonction avec les parois latérales...)

Donc de toute façon, je voulais désolidariser cette cloison, voilà pourquoi j'ai coupé au-dessus. Maintenant, je me disais que cela était peut-être suffisant, mais s'il n'existe rien pour consolider la cloison présente en restant désolidarisé, je pense que je vais tout simplement la casser pour faire quelque chose de sérieux en terme d'acoustique.

Et si je vous comprend bien, cela semble être effectivement le cas, il n'existe rien qui premette de tenir une cloison en restant désolidarisé "post-construction" ?
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Denis Placo®
Contremaître
Message(s) : 428
le 07/07/2015 à 09h23
Bonjour Nico_Ev

Il est compréhensible même si c'est regrettable aujourd'hui que vos cloisons n'aient pas été désolidarisées à l'époque de la construction mais cela ne faisant sans doute pas partie des préoccupations du moment que ce soit pour des raisons techniques, de méconnaissance ou autre.

Effectivement, vous allez devoir monter une nouvelle cloison ! Hors de toujours possibles solutions de rafistolage, rien de pérenne à ma connaissance pour tenir votre cloison dans l'état où elle doit se trouver ni un résultat conforme à attendre.

Voilà une vidéo pour vous aider.

Petit rappel de quelques astuces : bande résiliente sous les rails (en tête et en pied), plaques ne touchant ni en haut ni en bas (joint mastic pour faire l’étanchéité à l'air: là où l'air passe, le bruit passe), possibilité de doubler les plaques en décalant les joints pour optimiser le résultat avec un gain appréciable sans perdre beaucoup d'espace. Utiliser bien évidement des plaques dédiées pour l'acoustique !


Denis Conseiller technique Placo®
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Nico_Ev

avatar - Nico_Ev
Petit nouveau
Message(s) : 8
le 07/07/2015 à 09h29
C'est noté. Merci Denis pour vos conseils.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Comment lutter contre le réchauffement climatique ?

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 194