Plafond sous poutres en BA10 ?

Plafond sous poutres en BA10 ?

Hors ligne Par Lamy

avatar - Lamy
Contremaître
Message(s) : 333
le 26/03/2015 à 10h05
Bonjour,
Je vais, d'ici un mois, avoir à habiller mon premier étage avec un plafond.
Ayant une hauteur "plancher-bas de poutre" de 232, je souhaite préserver le plus de hauteur possible.
J'avais jusqu'à il y a peu prévu de coincer de la laine de verre entre les poutres (écartement entre 30 et 40cm selon les endroits) et de poser du lambris directement sur les poutres.

Avant de me lancer, j'aimerai finir d'explorer le piste du plafond en BA10 : d'un coté on m'assure que s'il n'est pas suspendu : c'est la ruine assurée dans les 6 mois (le BA10, rigide, étant incompatible avec une pose trop directe sur les poutres, matière qui "travaille"), les vis du placo se dévisseraient et les joints se fissureraient.
D'un autre coté : j'ai lu dans un bouquin de bricolage qu'on pouvait fort bien fixer un plafond à du bois via des supentes ad hoc, et les rails métaliques adaptés.

Ma question est : selon vous, est-il possible (et raisonnable) de suspendre un tel plafond en BA10 mais vraiment à ras des poutres pour perdre le moins de hauteur possible ? Un tel plafond serait-il pérenne ?
Merci !

Nouvelle maison = plein de chantiers dans plein de de domaines...
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Hors ligne Par Brico30

avatar - Brico30
Modérateur
Message(s) : 7303
le 26/03/2015 à 10h49
Salut Lamy,
A moins d'être plus grand que la moyenne et faire partie d'une équipe de basket locale, une hauteur sous plafond de 2,20m ne pose pas de problème pour circuler dans la pièce.
Les panneaux de placoplâtre ne feront pas bon ménage lors des variations de température et d'humidité... Il faut donc que ton faux-plafond soit posé sur suspentes et fourrures pour absorber tous mouvements et éviter les immanquables dégâts collatéraux dans un proche avenir..! Pleure
D'autre part, les plaques de BA13 sont plus résistantes que les BA10 qui sont plutôt utilisées en complexe de doublage.

@+ Clin d\'oeil

Le peu que je sais, c'est à mon ignorance que je le dois.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Lamy

avatar - Lamy
Contremaître
Message(s) : 333
le 26/03/2015 à 11h22
Salut,
Merci pour ta réponse, qui me conforte, (d'autant que le notre 1er étage sera l'étage de nos enfants ...) seulement Madame me reproche déjà tous les jours d'avoir demandé une HSP de 230 au constructeur (voulant préserver le maximum de surface au 2eme qui est mansardé...), alors : si je lui annonce 220... ca va barder !!

Plus sérieusement : est-il envisageable de fixer les suspentes soit en haut de poutre (en latéral) soit au plancher du haut, pour que les ferrures affleurent juste le bas des poutres ? Dans ce cas la perte de hauteur serait minime non ? C'est stupide comme idée ??

(Je retiens l'idée du BA13... je le croyais "réservé" plutôt aux murs...)

Nouvelle maison = plein de chantiers dans plein de de domaines...
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Lamy

avatar - Lamy
Contremaître
Message(s) : 333
le 26/03/2015 à 11h42
En annexe : un p'tit shéma de ce que j'imagine ... (naïvement?)

Images jointes :

Plafond.jpg

Nouvelle maison = plein de chantiers dans plein de de domaines...
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Brico30

avatar - Brico30
Modérateur
Message(s) : 7303
le 26/03/2015 à 13h51
Re,
Tu peux parfaitement utiliser des suspentes telles que celles-ci :


... en les fixant sur le flanc des poutres. Il en existe de différentes longueurs suivant les besoins.

En conservant un espace minimum entre fourrures et poutres tu auras un faux plafond "indépendant". Tu perdras moins de 5 cm en hauteur en additionnant les fourrures et le placo (je ne tiens pas compte de la couche de peinture... Rigole).

Le peu que je sais, c'est à mon ignorance que je le dois.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Lamy

avatar - Lamy
Contremaître
Message(s) : 333
le 26/03/2015 à 14h14
Merci.
Je crains néammoins que 5 cm soient encore "de trop" ... car dans ce que tu proposes : les fourrures seraient perpendiculaires aux poutres, et ne pourraient donc pas affleurer, existe-t-il des suspentes du même genre mais permettant une fixation des fourrures paralleles aux poutres ? (je gagne alors la hauteur des fourrures...)

Et quand bien même je trouverais un moyen : est-ce prudent d'avoir les fourrures dans le même sens que les poutres ? (si toutes les suspentes d'une fourrure se rattachent à la même poutre, l'influence d'une déformation de la poutre sur la fourrure ne sera certainement pas la même que si ce sont plusieurs poutres qui soutiennent un fourrure...)

Que penses-tu de mon shéma ? C'est débile ?

Nouvelle maison = plein de chantiers dans plein de de domaines...
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Brico30

avatar - Brico30
Modérateur
Message(s) : 7303
le 26/03/2015 à 15h48
Re,
Bien entendu, si le plafond actuel est en bois tu peux utiliser ce modèle de suspension :






... ou bien ce type de piton :

...sachant qu'il faut toujours privilégier le vissage en cisaillement plutôt qu'en traction, dans ce cas de figure.

Le peu que je sais, c'est à mon ignorance que je le dois.
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Denis Placo®
Contremaître
Message(s) : 428
le 01/04/2015 à 10h07
Bonjour Lamy,
En plaçant votre plaque de plâtre (une BA 13 est souhaitable) à ras des solives, vous allez occasionner un pont phonique et thermique à chacune d’entre elles ! Il est largement préférable (pour votre confort acoustique et thermique) qu’il y a ait une continuité de l’isolant sous les solives sans que cet isolant soit comprimé (afin de ne pas perdre de son efficacité et de ne pas risquer une fissuration des plaques si l’isolant comprimé cherche à retrouver son épaisseur nominale.
La plaque de plâtre doit être posée conformément aux règles de l’art que vous retrouverez pour les principales en pages 86 à 91 de ce lien (D’autres pages de ce document vous intéresseront probablement notamment un aperçu sur les différents types de suspentes existantes). La fixation directe d’un parement plâtre sur une structure bois est déconseillée : le bois est une matière vivante qui travaille et risque d’entrainer des fissurations au niveau des joints si la plaque est fixée en direct dessus. C’est pour cette raison que le DTU 25.41 préconise la fixation à l’aide de suspentes. Il en existe de différentes tailles qui permettent un espace réduit sous le solivage. Si vous utilisez une BA10, il sera nécessaire de resserrer l’entraxe des fourrures (conseillé tous les 0.40 m).
Cette vidéo de pose vous aidera certainement dans la bonne réalisation de vos projets.
Bon courage pour votre chantier, n’hésitez pas si vous d’autres questions ! Sourire


Denis Conseiller technique Placo®
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

C’est bientôt Noël, alors ce sapin ?

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 261