Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
MESSAGE A L'ORIGINE DE LA DISCUSSION
le 17/03/2008 à 19h56

radiateur caloporteur

Bonjour tout le monde, Oui
je suis nouveau sur le forum , pa premiére question concerne les radiateurs caloporteurs

sont 'ils moins gourmands en électricité que les autres radiateurs électriques ?

quels sont les avantages et les inconvéniants ?

faut 'il prévilègier les hauts de gamme ?

merci d'avance pour vos réponses
Oui
citer répondre

Liste des réponses

le 17/03/2008 à 21h03
RE RADIATEUR CALOPORTEUR
Bonjour : D'après l'effet Joule une résistance, lorsqu'elle consomme 1 kw d'électricité, elle produit 1 kw de chaleur.

Cependant lorsqu'on chauffe l'air, avec des convecteurs "grille pain", dès que le thermostat coupe, il n'y a plus rien, et même avec des thermostat électronique, la chaleur de ces appareils qui ne chauffent que l'air n'est pas "consistante".
Avec les radiateurs à inertie (ne pas confondre avec accumulation) qu'ils soient à fluide caloporteur, à stéatite, à "fonte active" etc... on ne chauffe pas directement l'air, mais la résistance chauffe un liquide ou un minéral, c'est le principe du radiateur à bain d'huile un peu amélioré.
La chaleur obtenue avec ces appareils est assez comparable avec celle d'un chauffage central au gaz ou au mazout. C'est bien plus confortable, ce qui fait qu'on pousse un peu moins le thermostat. Ils sont valables pour chauffer sur une longue durée.
Pour une puissance donnée, vous aurez le même rendement que l'appareil vous coûte 250 euros ou 1200 euros, et si vous n'avez pas de chance, vous pouvez avoir une panne aussi bien avec l'un qu'avec l'autre. Il ne faut jamais couvrir un radiateur électrique quel qu'il soit : mettre du linge à sécher dessus, cela est marqué sur les appareils, cela peut provoquer une surchauffe et dans le meilleur des cas causer une panne.

Cependant, il ne faut pas oublier que de nos jours, il est très important de bien isoler les logements, vu le prix des énergies, et notamment avec le chauffage électrique.

Ce qui permet de ne pas trop se ruiner, c'est : l'isolation et la régulation qui permet de chauffer juste ce qu'il faut et d'éviter le gaspillage d'énergie.
citer répondre
le 17/03/2008 à 22h00
Précision accumulation ou inertie
Bonsoir,

bricodi a écrit: :
Avec les radiateurs à inertie (ne pas confondre avec accumulation) qu'ils soient à fluide caloporteur, à stéatite, à "fonte active" etc...

Selon moi, les radiateurs qu'ils soient à inertie ou à accumulation exploitent le même principe d'inertie thermique :
- radiateurs à inertie, la diffusion de chaleur baisse progressivement lorsque le thermostat arrête l'alimentation électrique, d'où la suppression de l'effet chaud-froid selon l'action du thermostat !
-l'accumulateur répartie des calories chargées selon les besoins souvent aidé d'un ventilateur.

Par contre ce qui les différencie surtout est le mode de consommation de l'énergie électrique :
-l'accumulateur emmagasine des calories en basse tarification (souvent de nuit).
- le radiateur à inertie, sauf régulation spéciale, consomme de l'électricité selon le besoin de chauffage.

A +
Tout fier Curieux
citer répondre
Satisfait ou non des réponses obtenues... soyez sympa : faites connaitre votre conclusion.
le 18/03/2008 à 09h44
Accumulation ou inertie
bonjour : on pourrait dire que l'inertie est de l'accumulation de courte durée.
Les appareils à accumulation qui existent depuis 40 ans stockent bien de la chaleur en Heures Creuses, mais, il faut regarder la météo, pour faire charger plus ou moins en fonction de la température qu'il fera le lendemain. Si on ne prévoit pas bien, soit le chauffage sera insuffisant, soit il y aura gaspillage. Cela a l'air séduisant, mais ce n'est pas si top que ça. Depuis longtemps les ventes de ces appareils sont en perte de vitesse. Mon fils a acheté une maison qui avait ce type de chauffage (2 radiateurs pour 6 pièces, déjà mauvaise répartition, avec des appareils lourds, et encombrants. On a récupéré les briques réfractaires, et le reste à la décharge, et on a fait installer un chauffage central au gaz, qui ne consomme pas trop, pour le moment !!!!
Il faut malgré tout noter que les radiateurs à inertie, si on les laisse fonctionner la nuit, ils bénéficient du tarif heures creuses tout de même pendant cette période.
Mais pour parler de chauffage, il faut d'abord parler du logement, de sa taille, est-ce une maison individuelle ? un appartement en copropriété ? Quelle exposition ? Combien de faces donnent sur l'extérieur? Chauffé dessous ? et dessus? Région froide ? tempérée ? Et aussi L'ISOLATION ?

Plus un logement est petit, plus le chauffage électrique est valable, car il permet de n'avoir qu'un seul abonnement, un peu plus cher, avec tarif HC, mais cela reste valable.

A noter : si on veut chauffer une pièce UNE HEURE par jour seulement : bureau, attelier de bricolage, un bon vieux convecteur qui a le mérite de chauffer très rapidement, fera mieux l'affaire, mais cette situation est assez exceptionnelle.
citer répondre
le 18/03/2008 à 10h30
Accumulation ?
Bonjour.
L'intérêt de l'accumulation est uniquement de bénéficier de tarif électrique plus avantageux (heures creuses). On pourrait imaginer aussi une optimisation de l'abonnement : 8h pour charger l'accumulateur, 8h pour charger le chauffe-eau, 8h d'autres utilisations (lave-linge, lave-vaisselle, four,...) : ce serait privilégier l'économie sur la confort de vie.
D'ailleurs l'accumulateur a en contrepartie l'inconfort d'un point central de chauffage, et donc une mauvaise répartition des températures dans le logement.
Côté performances et régulation, là on serait plutôt au top : vu le prix de ces appareils le surcoût d'une régulation sophistiquée est supportable.
Restent les inconvénients éventuellement mineurs : grosse section des fils d'alimentation, encombrement et surtout poids de l'appareil.
Ah décidément, il n'y a pas de meilleure solution universelle ?
Salut !
citer répondre
le 18/03/2008 à 11h31
Tout à fait d’accord
Bonjour,

Bravo à Bricodi qui a bien compléter ce sujet par une pratique à retenir : bricodi a écrit: :
Mais pour parler de chauffage, il faut d'abord parler du logement, de sa taille, est-ce une maison individuelle ? un appartement en copropriété ? Quelle exposition ? Combien de faces donnent sur l'extérieur? Chauffé dessous ? et dessus? Région froide ? tempérée ? Et aussi L'ISOLATION ?

Plus un logement est petit, plus le chauffage électrique est valable, car il permet de n'avoir qu'un seul abonnement, un peu plus cher, avec tarif HC, mais cela reste valable.

A noter : si on veut chauffer une pièce UNE HEURE par jour seulement : bureau, attelier de bricolage, un bon vieux convecteur qui a le mérite de chauffer très rapidement, fera mieux l'affaire, mais cette situation est assez exceptionnelle.

Et, bien sûr, Ok avec GrainDsel.

Salutations,
Tout fier Curieux
citer répondre
Satisfait ou non des réponses obtenues... soyez sympa : faites connaitre votre conclusion.
le 18/03/2008 à 17h34
RE : radiateur caloporteur
bonjour : De toutes façons, lorsqu'on a un chauffage électrique, on a en général un tarif H.Creuses, surtout pour le cumulus. Parfois même le tarif HC est non seulement la nuit mais entre midi et 14 heures, mais pas toujours. C'est très interessant au milieu de la journée, cela permet au cumulus de remonter un peu en température si besoin et de cuisiner de faire fonctionner le lave vaisselle et le lave linge éventuellement, le bruit est moins gênant que la nuit.
Toutefois, il faut faire attention de ne pas dépasser la puissance du compteur.
Pour le chauffage la programmation permet de le faire fonctionner en mode ECO lorsqu'on est au travail, et de remonter à la température voulue, une heure avant d'arriver.
citer répondre
le 18/03/2008 à 17h51
Info rapide
Suite...
Je viens d'apprendre (la semaine dernière suite à un besoin) que EDF ne fait plus de nouveau contrat avec relance diurne.
Ceux qui l'ont, gardez le bien !
Salut !
citer répondre
bouton_charte bouton_faq

A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Côté jardin, vous êtes plutôt :
  • Jardin à la française
  • Jardin à l’anglaise
  • Jardin à la japonaise
  • Je n'ai pas de jardin
Membres en ligne
Membres :

-

Visiteurs non identifiés : 58
keyboard_arrow_up