Bricoleur du Dimanche

Choix Chaudière Bûche ou PAC dans maison renov globale

Par Navarre

avatar - Navarre
Apprenti bricoleur
Message(s) : 29
31/03/2024 à 12h37
31/03/2024 à 12h37

Bonjour à tous

Nous habitons une longère de 145 m2 en zone H1 (seine et marne) murs 50cm froids, fenêtres bois simple vitrage, isolation sommaire des combles, en bref une passoire thermique finalement classée F par une étude récente (Bureau étude d'Accompagnateur Renov), alors qu’on l’a achetée affichée classée D. Chauffage au gaz par une 38kw un peu ancienne sans condensation, un poêle fermé haut rendement de 7kw dans le salon, 12 radiateurs fonte. Consommation (énergie primaire) calculée de 372 kWh/m2/an par cette étude. Consommation ENGIE pour le gaz en un an : 42 KWH.
Nous avions précédemment un dimensionnement pour une chaudière pellets  qui nous indiquait 12Kw de déperdition, un autre à 23,9kw (temp de base -7°) pour une Pac hybride donc on ne comprend pas grand chose. 

Factures d’environ 700 €/mois pour le gaz, donc nous avons monté un dossier rénovation globale (Accompagnateur Rénov) en cours, et le scénario envisagé est l’isolation extérieure du mur nord (côté jardin, qui a le moins de fenêtres), isolation soufflage dans les combles perdus, changement de toutes les menuiseries pour double vitrage, VMC et changement de la chaudière. 
Un scénario plus ambitieux existe (isolation extérieure de tous les murs) mais nous n’en aurons pas les moyens et cela défigurerait complètement la maison. Isolation intérieure impossible vu notre configuration. 

Se pose la question du mode de chauffage. J’étais séduit par la chaudière bûche ou bûche/pellets sur lesquels je me suis beaucoup renseigné (en partie grâce à Conseils Thermiques), mais dans les scénarios retravaillés, la PAC air/eau nous ferait monter le DPE de F à C, alors que la bûche de F à D seulement. Il est indiqué un « gain énergétique » de 30% avec la PAC, et de 8% seulement avec la buche. Je ne comprends pas trop ces écarts.

Car c’est bien de sauter trois classements dans le DPE, mais ce que j’ai lu jusqu’ici de l’efficacité des PAC dans les bâtiments anciens pas « parfaitement » isolés n’est pas très encourageant. Or le scénario envisagé n’est pas une « isolation » à 100%, puisque nous n’isoleront pas tous les murs mais que le mur nord, pas d’isolation au sol non plus. 

Quid également de la conso électrique dans notre cas avec une PAC, j’ai lu aussi pas mal de déboires pour les factures EDF. Bref.  

PS : un devis que j’avais fait il y a un an, donc bien avant l’étude d’aujourd’hui nous proposait une PAC haute température de 10kw… perplexe. 

Désolé pour le pavé, merci à vous ! Et bon dimanche !




Images jointes :

Image 30-03-2024 à 21.12.jpg Image 31-03-2024 à 12.32.jpg Image 31-03-2024 à 12.33.jpg

Thierry
ou créer un compte pour participer
Annonce

Réponses

Par freedany

avatar - freedany
Promoteur
Message(s) : 4516
31/03/2024 à 17h43
31/03/2024 à 17h43

salut

comme tu vient de marquer que tu peut  pas isoler    ni dedans ni dehors  ni le sol ( vu que tu a pas les moyens ) 

tu peu mettre  le chauffage que tu veux  

une Maison mal isolée  👎



si l'envie de travailler te prend , assied toi et attend que ça passe
ou créer un compte pour participer

Par Navarre

avatar - Navarre
Apprenti bricoleur
Message(s) : 29
01/04/2024 à 10h42
01/04/2024 à 10h42

Salut, bah c'est pas exactement ce que j'ai marqué. Isolation comble par projection, changement de toutes les fenêtres (12), isolation extérieure du mur nord coté jardin, et VMC. 

Et effectivement, j'ai pas 40k à rajouter aux subs pour casser le sol de toute la maison, isoler tous les murs, etc. Quant au DIY j'ai pas les compétences pour bouger des radiateurs à tuyau acier afin d'isoler par l'intérieur, etc. 

Isolation censée nous amener de F à C, avec une PAC, F à D avec une chaudière buche (pourquoi d'ailleurs ) selon l'accompagnateur rénov. C'est pas exactement rien faire, et j'ai rarement vu des fermes anciennes arriver à l'étanchéité thermique totale. 

Mon problème est de savoir si une pac peut fonctionner avec ce programme d'isolation, avec quel coût de fonctionnement en elec, en rapport à une chaudière bûche. 

Images jointes :

ECO - copie.jpg

Thierry
ou créer un compte pour participer

Par Bestenti

avatar - Bestenti
Petit nouveau
Message(s) : 3
01/04/2024 à 22h24
01/04/2024 à 22h24

Bonsoir Thierry,

En effet il faut réellement étudier le pour et le contre de la PAC.

Pour commencer vu les consommations et les déperditions de la maison 10kW me semble faible.

Il faudrait connaitre le modèle de PAC chiffré il y a 1 an.

Mais il faut calculer la puissance de la PAC en fonction des besoins en chauffage de la maison à la température de référence de -7°c.

Ce qui ferait environ entre 10 et 14 kW suivant les scenarios d'isolation refaite.

Par contre la PAC perd de sa puissance en dessous d'une certaine température.

Il faut environ 14kW de puissance PAC pour combattre 10kW de déperdition à -7°c.

Pour de la rénovation restant énergivore il faut privilégier de la chaudière granulé ou PAC Hybride gaz (dans votre cas)


Lau Rent
ou créer un compte pour participer
Annonce

Par titi116

avatar - titi116
Modérateur
Message(s) : 6620
02/04/2024 à 09h49
02/04/2024 à 09h49

bonjour , 

le maitre clé avant tout changement de chauffage , isolation !!!!

mettre un matos super performant sur une passoir Tristeautant rien faire et laisser comme c est .....dans la config actuelle ) c est comme mettre un pansement sur un membre sectionné .............

a+

ou créer un compte pour participer

Par Navarre

avatar - Navarre
Apprenti bricoleur
Message(s) : 29
02/04/2024 à 12h32
02/04/2024 à 12h32

Bonjour titi116
Oui, c'est bien prévu, c'est indiqué. Elle ne sera pas « totale », mais combles, mur nord par l'extérieur, changement fenêtres et VMC. 


Thierry
ou créer un compte pour participer

Par Navarre

avatar - Navarre
Apprenti bricoleur
Message(s) : 29
02/04/2024 à 12h42
02/04/2024 à 12h42

Bonjour Bestenti

Merci de votre réponse. La PAC envisagée il y a un an était une PAC Haute température VIESSMANN 151-A , Puissance 10kW, Haute température, ETAS 145 à 55°C, COP 4.4 
Ce qui me paraît faible aussi. Je vais affiner ça avec le bureau d'étude ANAH de l'accompagnateur Renov'. Mais je reste interessé par la bûche ou pellets où le dimensionnement est moins sensible qu'avec la PAC : apparemment il arrive très souvent que ce soit mal dimensionné / mal installé et donne des conso electriques excessives... bref. 
Après l'isolation indiquée dans le scénario, on passe d'une consommation energie primaire de 372kWh/M2/an à 214 kWh/M2/an. 
Je ne vois pas de poste « déperdition » avant/après travaux dans l'audit qui fait tt de même 40 pages. Je leur demanderai aussi. 

Merci en tous cas ! 


Thierry
ou créer un compte pour participer
Annonce

Par Bestenti

avatar - Bestenti
Petit nouveau
Message(s) : 3
02/04/2024 à 13h21
02/04/2024 à 13h21
titi116 a écrit :

bonjour , 

le maitre clé avant tout changement de chauffage , isolation !!!!

mettre un matos super performant sur une passoir Tristeautant rien faire et laisser comme c est .....dans la config actuelle ) c est comme mettre un pansement sur un membre sectionné .............

a+

 Je suis en total accord avec ça.

Il faut absolument isoler mais pour autant remplacer le système de chauffage pour un plus performant et moins carboné est toujours autant utile quand on ne peut pas faire tous les travaux d'un coup.


Lau Rent
ou créer un compte pour participer

Par Bestenti

avatar - Bestenti
Petit nouveau
Message(s) : 3
02/04/2024 à 13h27
02/04/2024 à 13h27
Navarre a écrit :

Bonjour Bestenti

Merci de votre réponse. La PAC envisagée il y a un an était une PAC Haute température VIESSMANN 151-A , Puissance 10kW, Haute température, ETAS 145 à 55°C, COP 4.4 
Ce qui me paraît faible aussi. Je vais affiner ça avec le bureau d'étude ANAH de l'accompagnateur Renov'. Mais je reste interessé par la bûche ou pellets où le dimensionnement est moins sensible qu'avec la PAC : apparemment il arrive très souvent que ce soit mal dimensionné / mal installé et donne des conso electriques excessives... bref. 
Après l'isolation indiquée dans le scénario, on passe d'une consommation energie primaire de 372kWh/M2/an à 214 kWh/M2/an. 
Je ne vois pas de poste « déperdition » avant/après travaux dans l'audit qui fait tt de même 40 pages. Je leur demanderai aussi. 

Merci en tous cas ! 

 La PAC avec une sortie d'eau à 55°c est une moyenne température.

Ce n'est pas que le dimensionnement est moins sensible, mais souvent pour être moins cher certains installateurs (je dirais plutôt certains commerciaux !!!) sous-estime la puissance PAC, ne mettent pas de bouteille tampon, finalement dégrade l'installation qui après coup revient onéreuse par ses consommations.

Il faut étudier vos usages si vous passez à de la buche car c'est pas du tout le même fonctionnement qu'un système à chargement automatique type Pellet.

Le système buche demande beaucoup d'espace pour l'installation.


Lau Rent
ou créer un compte pour participer

Connexion

Devenir membre du forum

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 45