impression avant enduit?

impression avant enduit ?

Par slan

avatar - slan
Bricoleur
Message(s) : 87
le 23/04/2011 à 14h16
salut,

QUESTION 1:

sur les devis que j'avais demandés à des professionnels, il est fait mention de l'impression avant le masticage (enduit de finition pour niveler de la peinture écaillée). Peut-etre que les taches n'ont pas été listées rigoureusement dans l'ordre chronologique?

mais j'ai aussi vu sur internet que certains appliquent une couche d'impression (pour l'accroche) dans les fissures avant rebouchage à l'enduit,

tandis que des vendeurs en GSB m'ont dit de simplement humidifier le plâtre avant enduit.

je me demande donc quelle solution est à retenir, sachant que j'ai des fissures à traiter dans certaines pièces,
et surtout à niveler à l'enduit des parties d'un plafond écaillé dont un grattage important a déja été effectué et où la peinture et sa sous-couche ancienne n’adhérait plus, laissant à nu des zones de plâtre apparemment sain .

Ce qui me ferait plutot pencher pour le choix de l'application d'une couche d'accroche pour le futur enduit si cette pratique existe vraiment , et ce afin de maximiser les chances que ça tienne durablement cette fois.

QUESTION 2:

Peut-on enduire un mur ou un plafond déja peint sans avoir à tout décaper?


D'avance merci pour tout éclairage sur ce point.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par Brico30

avatar - Brico30
Modérateur
Message(s) : 6924
le 23/04/2011 à 16h50
Salut Slan,

Réponse 1
Tout le monde ne pratique pas ainsi mais passer une impression sur les zones à mastiquer est préférable à une mouillette ou rien du tout..! L'enduit adhère bien mieux quand le support est sain.
Nb.
Les vendeurs en GSB sont rarement peintres de formation...!


Réponse 2
Il n'y a aucune raison à décaper entièrement un mur ou un plafond si le fond est solide, c'est à dire que la peinture ne s'écaille pas et que le plâtre n'est pas poudreux.
L'essentiel en peinture (comme dans bien d'autres réparations) tient à la préparation du support. Quand le support est sain la finition l'est également..!

@+ Clin d\'oeil

Images jointes :


Le peu que je sais, c'est à mon ignorance que je le dois.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par slan

avatar - slan
Bricoleur
Message(s) : 87
le 23/04/2011 à 18h37
Salut Brico30,

Oui je me fie plus aux bricoleurs du forum qu'au vendeur en GSB Clin d\'oeil

Pour le point 1:
- Est ce que la peinture technique Julien sous-couche J4 conviendrait avant l'application d'enduit?
- En résumé, j'applique donc une impression avant le masticage puis ponçage puis impression générale de tout le plafond (ancienne peinture + zones enduites), c'est bien ça?

Pour le point 2:
- C'est plus par curiosité ou à toute fin utile pour le futur que je voudrais savoir s'il est viable d'enduire par dessus de la peinture.. ce que je voudrais savoir c'est si ça tient, car en général il me semble que l'on enduit directement sur du platre.
- De plus, j'ai une petite portion de mur à traiter où la fine couche de platre est fissurée et n'adhére plus au fond qui semble etre en ciment => meme question, peut-on appliquer de l'enduit sur du béton?
Voir photo ci-jointe. Causes supposées de cette dernière dégradation: chocs dus au levier du vide ordure + conduit d'arrivée d'air extérieur à proximité?

Encore merci par avance

Images jointes :

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par Brico30

avatar - Brico30
Modérateur
Message(s) : 6924
le 23/04/2011 à 19h18
Re,
Le terme "sous-couche", très à la mode en GSB, n'a aucun sens techniquement parlant. Le première couche de finition est tout compte fait la sous-couche de la seconde, non ? Alors celle qui assainit le fond, c'est quoi...?
Tous les pros de la peinture l'appelle couche d'impression.
Cela dit la "sous-couche" en question sera acrylique, tu mastiques quand c'est sec puis une fois les mastics poncés tu remets une couche d'impression locale sur ces mastics.
Après çà suivra deux couches de finition, même si l'on te fait croire que les pseudos peintures mono-couches c'est super..! (c'est surtout de la merde en pots).
Pour le point 2, il serait bon de savoir pourquoi cette question car on peut enduire sur les deux supports dès l'instant où ils sont sains (déjà indiqué plus haut..). Faire un enduit c'est généralement pour redresser une surface ou lisser une zone granuleuse par exemple. La précaution d'usage sera de lessiver les peintures glycéro à la St Marc puis les poncer avec du papier à gros grain.
Dernier point avec la photo:
Si tu penses que c'est un choc qui est à l'origine de ce "séisme local", je pense qu'il va falloir rebâtir une partie de la cloison...!

@+

Le peu que je sais, c'est à mon ignorance que je le dois.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par slan

avatar - slan
Bricoleur
Message(s) : 87
le 25/04/2011 à 21h03
merci pour toutes ces précisions bien utiles Sourire

"Cela dit la "sous-couche" en question sera acrylique"

-> aïe je crains que ça pose problème alors, voir les derniers messages postés sur mon sujet intitulé "peinture du plafond qui se décolle et tombe"

en fait, le fond n'etait pas stable donc je voulais tout poncer (glycéro mate) mais je n'y parviens pas meme avec un grain 40 de qualité sur ponceuse vibrante,

par conséquent j'ai gratté fortement pour faire sauter le maximum de peinture, en éraflant légèrement le platre forcément, mais il reste de l'ancienne peinture glycéro "imponsable" sur les 3/4 du plafond.

A noter que j'avais commencé sans succès à lessiver avec un produit nettoyant dégraissant (pas une lessive et encore moins une saint-marc). Pourtant le plafond est un peu taché par de la fumée de chaudière. A présent je pense qu'il est trop tard pour lessiver à la saint-marc, car je vais mouiller les multiples zones de platre mis à nu.

donc ne sachant plus quoi faire, je songeais passer une couche d'impression sur tout le plafond après avoir mastiqué les zones mises à nues par grattage, afin de masquer, tout uniformiser et obtenir une bonne accroche avant finition.

mais si la couche d'impression (Julien J4) est acrylique, je crains que ça ne résolve toujours pas mon problème.
A moins que le problème d'adhérence acrylique sur glycéro ne concerne pas les "sous-couches" d'impression?

peinture du plafond qui se décolle et tombe



ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par Brico30

avatar - Brico30
Modérateur
Message(s) : 6924
le 25/04/2011 à 22h59
Slan a écrit :

..en fait, le fond n'etait pas stable donc je voulais tout poncer (glycéro mate) mais je n'y parviens pas meme avec un grain 40 de qualité sur ponceuse vibrante..



Salut Slan,
Poncer une peinture glycéro pour lui appliquer une peinture en phase aqueuse ne signifie pas qu'il faut la poncer jusqu'à l'os..!
Le fait de dépolir la surface permet l'adhérence de la couche suivante.
En résumé tu arrêtes de cogiter et tu passes une couche d'impression partout, puisque tu as déjà tout poncé.
Après ça tu mastiques les fentes et les creux des précédents grattages violents, tu repasses un enduit de finition sur ces mastics, tu ponces et rebelote pour l'impression sur les masticages localisés.
Reste plus qu'à passer deux couches de peinture de finition.

C'est pourtant simple, non...? Grand sourire Rigole

Quand tu as terminé tu peux passer aux murs.
Exemple ci-dessous:

Au plaisir Clin d\'oeil

Images jointes :


Le peu que je sais, c'est à mon ignorance que je le dois.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par slan

avatar - slan
Bricoleur
Message(s) : 87
le 26/04/2011 à 16h37
Salut brico30,

Oui en théorie c'est simple en effet Clin d\'oeil

mais en fait non je n'ai pas tout poncé! loin de là! je me suis fatigué dans un coin du plafond seulement mais sans réel succès...

"meme avec un grain de 40 (à la ponceuse vibrante) j'obtiens une surface hyper lisse et meme avec un effet un peu brillant alors que le plafond est mat!" En fait au lieu de dépolir on dirait que ça fait le contraire!
Je n'en reviens pas que ça fasse ça.

Dans ces conditions, je ne suis pas convaincu que ça adhère mieux après un égrenage (ou ponçage) avant de repeindre comme c'est généralement conseillé de le faire", si?

A+

P.S. rires pour la déco des murs en pièce jointe (je crois que je vais m'en inspirer mais je vais faire plus simple Grand sourire )
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par Brico30

avatar - Brico30
Modérateur
Message(s) : 6924
le 26/04/2011 à 18h54
Re,

Tu abandonnes la ponceuse et tu passes au ponçage manuel. Je le répète, il ne s'agit que de dépolir la surface d'une peinture glycéro...! Ce n'est pas plus pénible de poncer à la main que de soutenir une machine de plus d'un kg au bout des bras. La technique de ponçage consiste à couper la feuille de papier verre en deux puis de plier l'une des moitiés. Ensuite tu pinces l'un des coins entre le pouce et l'index (à condition de les avoir au bout de la main bien entendu... Explose de rire) puis de retourner le papier sur le dos de la main. C'est plus simple comme ça que de se contorsionner en appuyant avec l'intérieur des doigts.
Maintenant que tu sais tout, ou presque, les plafonds n'auront plus de secrets pour toi.... Top ! Explose de rire

Images jointes :


Le peu que je sais, c'est à mon ignorance que je le dois.
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 27/04/2011 à 10h55
Le but c'est juste de "rayer" la surface pour que la prochaine couche que tu vas mettre (impression) tienne correctement. Avec un gros grain et un peu de sueur ya pas de miracle, ça doit forcément avoir le résultat escompté ou alors tu t'es trompé dans l'achat du papier de verre Sourire

Je confirme la ponceuse au plafond c'est déconseillé, ça fait mal aux bras et ça fait pas avancer le schmilblick.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par slan

avatar - slan
Bricoleur
Message(s) : 87
le 10/05/2011 à 02h58
bonjour,

Citation :

ou alors tu t'es trompé dans l'achat du papier de verre



possible... j'ai utilisé du corindon, puis de la toile émeri, puis un abrasif à maille de tivoly à base de carbure de silicium (2 fois plus résistant que le corindon)

en grain 40, 80 et 120

curieusement c'est avec le corindon 120 que j'obtiens le moins mauvais résultat (et en ponçage manuel uniquement, puisque avec la ponceuse vibrante, ça lustre et fait briller la couche de peinture qui pourtant etait mate!)
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42024
le 10/05/2011 à 09h34
Bonjour

essaie de trouve ceci en France

voir les systèmes de ponçage 3M, cela devrait être parfait pour faire un plafond sans effort tout en étant pas très lourd pour manipulater

http://promo.hubo.be/HUBO_BE/30/magazine.php#/spreadview/6/

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Poubelle verte, jaune, bleue, grise, rouge...
52 % C'est bon, je maîtrise les couleurs pour mes déchets (45)
26 % Hum, je vérifie souvent quelles sont les règles du tri sélectif (23)
22 % C'est un peu complexe, mais je fais du mieux que je peux (19)

87 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : sebatiduroc

Visiteurs non identifiés : 257