Différentiel type A ou AC

Différentiel type A ou AC

Par Billy86

avatar - Billy86
Chef de chantier
Message(s) : 514
le 29/11/2013 à 10h48
Bonjour à tous ,
Question aux experts! quel est celui qui protège le mieux le type A ou AC ?
je sais que le type A est requis pour les lave-linge , table de cuisson , ... mais protège t'il l'utilisateur ou évite t'il les déclenchements intempestifs pour les défauts de masse?
si dans le premier cas pourquoi ne pas l'utiliser pour protéger les prises de courant de zone 3 des salles d'eaux?
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 29/11/2013 à 11h04
Bonjour les amis,


Voici quelques éléments de comparaison :

http://www.legrand.fr/professionnels/les-disjoncteurs-et-disjoncteurs-differentiels_451.html

http://www.legrand.fr/professionnels/les-differentiels-type-ac_827.html

http://www.legrand.fr/professionnels/les-differentiels-type-a_826.html

Je pars sur du matériel de qualité et sur une marque connue ..Il en existe d'autres aussi ( SIEMENS - ABB - etc. ..)

Cordialement
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 29/11/2013 à 11h11
Bonjour,
La protection pour l'homme est la même. Le type A est plus protégé contre les déclenchements intempestifs provoqués par ballasts électroniques, appareillages avec filtres antiparasites, appareils informatiques, et il détecte les défauts en composantes continues (alimentations à découpage). Mais il est aussi plus onéreux...
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 29/11/2013 à 11h23
Bonjour les amis,


Pour la salle d'eau quelques rappels et aussi la zone 3 :

http://www.legrand.fr/particuliers/securite-electrique_2559.html


"Les salles d'eau

Les liaisons équipotentielles

L'objet des liaisons équipotentielles réalisées par un professionnel est d'éviter qu'une différence de potentiel n'apparaisse entre divers éléments dans le local. Dans chaque logement contenant une baignoire et/ou une douche, ce type de liaison permet de relier avec une section minimum de 2,5mm2, les masses et les éléments conducteurs du local. Sont concernées, les canalisations métalliques, d'eau, de chauffage, de gaz et de vidange. Les corps des appareils sanitaires métalliques (chauffe-eau compris), etc. font aussi partie des équipements impliqués, dans ces dispositions de sécurité électrique.
Cette installation électrique localisée, sera connectée au circuit de terre. Cette connexion se fera par l'intermédiaire des conducteurs de protection des circuits appartenant au local, ou par l'intermédiaire d'un bornier. Ce bornier centralisera aussi tous les conducteurs de protection des circuits du local concerné et les conducteurs de la liaison équipotentielle supplémentaire qui sont connectés aux éléments conducteurs du local. La connexion par l'intermédiaire d'un bornier est spécialement recommandée par la norme NF C 15-100. C'est cette solution qui facilite la réalisation de la liaison équipotentielle supplémentaire, et apporte une sécurité maximale.

L'appareillage dans les différents volumes de la salle d'eau

Tous les appareillages ne sont pas autorisés dans les salles d'eau, à proximité immédiate de la baignoire et du bac de douche. La norme prévoit quatre volumes 0, 1, 2 et 3, qui contiennent et incluent la baignoire et le bac à douche. Cette réglementation impose des mesures de restriction sur les caractéristiques des appareils installés et sur les dispositifs de protection associés. La sécurité électrique est à ce prix.
Le volume 0, correspond à la baignoire ou la douche. Il ne doit comporter aucun appareillage.
Le volume 1, correspond à une zone de 2,25 m à partir du fond de la baignoire ou du bac de douche. Au-dessus de la baignoire et de la douche, seuls sont autorisés des interrupteurs de circuit TBTS avec une tension nominale de 12 V alternatif ou 30 V continu maxi, pour lesquels la source est placée en dehors des volumes 0, 1, et 2.
Le volume 2 va de 3 mètres à partir du fond de la baignoire ou du bac de douche à 60 cm autour. Dans cet espace, seuls sont admis : un socle de prise de courant alimenté par un transformateur de séparation pour rasoir, d'une puissance comprise entre 20 et 50 VA, les interrupteurs dont les caractéristiques correspondent aux conditions requises pour le volume 1.
Le volume 3 correspond lui, à toute la zone de la salle de bains qui est distante de plus de 60 cm du volume 0. Y sont autorisés les socles de prise de courant, les interrupteurs et les autres appareillages à condition d'être :
- protégés par un dispositif différentiel au plus égal à 30 mA
- ou alimentés individuellement par un transformateur de séparation (NF C 15-100)
- ou alimentés en TBTS (NF C 15-100)

Les utilisations autorisées

Pour garantir parfaitement la sécurité électrique, les utilisations doivent respecter scrupuleusement les volumes dédiés.
Volume 2 : Seuls peuvent y être installés des luminaires, appareils de chauffage, et autres matériels électriques utilitaires, sous réserve que ces matériels soient de classe II et soient protégés par un dispositif différentiel au plus égal à 30 mA.
Volume 3 : les matériels électriques d'utilisation sont admis, à condition d'être :
- ou alimentés individuellement par un transformateur de séparation (NF C 15-100),
- ou alimentés en TBTS (NF C 15-100),
- ou protégés par un dispositif différentiel au plus égal à 30 mA."

Les disjoncteurs de type A ou AC peuvent dépasser les 30 mA en fonction de leurs réglages et de leurs fonctionnements.

Cordialement
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par les3c19

avatar - les3c19
Modérateur
Message(s) : 17801
le 29/11/2013 à 13h00
Billy86 a écrit :

Bonjour à tous ,
Question aux experts! quel est celui qui protège le mieux le type A ou AC ?
je sais que le type A est requis pour les lave-linge , table de cuisson , ... mais protège t'il l'utilisateur ou évite t'il les déclenchements intempestifs pour les défauts de masse?
si dans le premier cas pourquoi ne pas l'utiliser pour protéger les prises de courant de zone 3 des salles d'eaux?


Salut
la seule différence pour dire simple c'est que le type A est adapté au courant continu produit par les plaques à induction
et les lave linge avec variateur.
Pourquoi deux type (A et AC) leur prix le A peux être utilisé pour tout, le AC est déconseillé et même non autorisé pour les plaques de cuisson et les lave linge .
Le type A ne protège pas du tout pour les déclenchements intempestifs pour les défauts de masse ,le contraire il détecte les défauts du courant continu
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par les3c19

avatar - les3c19
Modérateur
Message(s) : 17801
le 29/11/2013 à 13h07
Re
je dirais ceci
dans une installation électrique il n'y a jamais de défaut intempestifs , un défaut d'isolement reste un défaut ,il y a par contre des disjonctions des différentiel dit intempestifs, ne sachant pas d'ou ils viennent, tout fonctionnent parfaitement ,sans qu'il y est un fusible ou un disjoncteur qui saute. Dans ces cas là ce sont des défaut furtifs , soit un fil qui se met en défaut de temps en temps ,soit un ensemble de défaut produit par plusieurs causes.
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 29/11/2013 à 13h21
Bonjour les amis,


L'ami Les 3C19, je pense que je ne suis pas tout à fait de ton avis en regardant les courbes des disjoncteurs A et AC.

Le disjoncteur A reprend les caractéristiques du disjoncteur AC et en plus, il sait détecter les composantes continues contrairement au disjoncteur AC.

Par contre, il est capable de détecter des défauts à partir de 10 mA et de les éliminer très rapidement (en 0.1 s ou 100 ms).

Sinon , tu peux avoir raison si le défaut dit intempestif reste inférieur au temps de déclenchement du disjoncteur et le défaut n'est pas éliminé pour autant ! Top !

Un défaut intempestif peut convenir à une masse ponctuelle qui touche à certains moments mais pas de manière permanente..

Maintenant, pour les normes (volume 3 par exemple) , il reste réglable pour des seuils au delà des 30 mA , ce qui ne limite pas automatiquement sa détection et son déclenchement.

Cordialement
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par Billy86

avatar - Billy86
Chef de chantier
Message(s) : 514
le 29/11/2013 à 17h19
Eh bien bonsoir, et merci aux professionnels, vous allez me demander pourquoi cette question initiale, car comme je refais une partie de mon installation , derrière le différentiel type A, je me posais la question si je pouvais rajouter les disjoncteurs alimentant entre autres la salle d'eau ( prises, eclairage , le chauffe-eau ) et une alimentation pour l'extérieur ( eclairage et 1 prise).
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par les3c19

avatar - les3c19
Modérateur
Message(s) : 17801
le 29/11/2013 à 19h13
Billy86 a écrit :

Eh bien bonsoir, et merci aux professionnels, vous allez me demander pourquoi cette question initiale, car comme je refais une partie de mon installation , derrière le différentiel type A, je me posais la question si je pouvais rajouter les disjoncteurs alimentant entre autres la salle d'eau ( prises, eclairage , le chauffe-eau ) et une alimentation pour l'extérieur ( eclairage et 1 prise).


salut
ATTENTION si il y a sous ce type A , la plaque de cuisson et le lave linge, tu ne peux rien mettre en plus, il a déjà sa dose!!!! Explose de rire
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par arconen

avatar - arconen
Message(s) : 28
le 29/11/2013 à 19h48
bonsoir, sous ton diff type a tu peut y ajouter un disjoncteur pour ta lumière et ta pc salle de bain , mais pas ton cumulus
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 30/11/2013 à 17h48
Bonjour.
Arconen, où as-tu vu ça ? Le type A est utilisable dans tous les cas.
Les3C19, cela dépend du calibre du DDRHS 30mA : si c'est un 40A, sans tenir compte du foisonnement, c'est effectivement limite. Il faudrait passer à 63A.
Billy, les équipements extérieurs non attenants à la maison (portail, éclairage des allées, logette du gardien) doivent être sur un DDRHS séparé. L'éclairage au-dessus de la porte d'entrée est prise sur un des DDRHS de l'installation intérieure.
Salut !
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par Carminas

avatar - Carminas
Promoteur
Message(s) : 7112
le 30/11/2013 à 17h49
BOnsoir

Je suppose qu'il voulait dire : "Sur un type A 40A où il y a déjà les plaques et le LL, on ne peut pas ajouter un cumulus" Clin d\'oeil

@+

Carminas
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par arconen

avatar - arconen
Message(s) : 28
le 30/11/2013 à 18h43
tout a fais carminas
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 30/11/2013 à 21h27
Bonsoir.
En somme (et même dans les autres départements Explose de rire) nous sommes d'accord. Cela répond à la dernière question de Billy.
Pour revenir à sa question précédente
Citation :

mais protège t'il l'utilisateur ou évite t'il les déclenchements intempestifs pour les défauts de masse?

, le DDRHS est là pour protéger d'abord l'utilisateur (protection des personnes) et accessoirement le matériel contre une détérioration par courant de fuite.
Il n'est absolument pas là pour des déclenchements intempestifs : qui seraient dûs à quoi, d'ailleurs ? car en l'absence de défaut il n'y a pas lieu d'avoir déclenchement d'une protection.
Salut !
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 02/12/2013 à 07h00
Citation :

car en l'absence de défaut il n'y a pas lieu d'avoir déclenchement d'une protection.


Bonjour,
C'est bien pour cela que l'on parle de déclenchement intempestif lorsque la protection fonctionne alors qu'il n'y a pas de défaut sur l'installation.
Cela arrive, avec un type AC, lorsque l'on met sous tension certains types d'appareils (par exemple, problème auquel je suis souvent confronté, les variateurs de fréquences pourvus de filtres anti-parasites). Le type A est davantage immunisé contre ces déclenchements intempestifs.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par les3c19

avatar - les3c19
Modérateur
Message(s) : 17801
le 02/12/2013 à 07h40
brico1 a écrit :

Citation :

car en l'absence de défaut il n'y a pas lieu d'avoir déclenchement d'une protection.


Bonjour,
C'est bien pour cela que l'on parle de déclenchement intempestif lorsque la protection fonctionne alors qu'il n'y a pas de défaut sur l'installation.
Cela arrive, avec un type AC, lorsque l'on met sous tension certains types d'appareils (par exemple, problème auquel je suis souvent confronté, les variateurs de fréquences pourvus de filtres anti-parasites). Le type A est davantage immunisé contre ces déclenchements intempestifs.


Salut
ce n'est pas le type A mais le HpI (Haut pouvoir Immunitaire)
la différence entre le AC et le A c'est que le A détecte les défauts issu des courants continu mais n'est pas immunisé contre ce que toi tu appelle les déclenchement intempestifs , il y en pas ce sont des défauts,sans défaut rien ne saute.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Bonnes résolutions bricolage 2021
42 % J'arrête de remettre à demain les petites réparations (5)
33 % Je range et je trie le bazar dans mon garage (4)
25 % Je bricole avec plus de matériaux écolos (3)

12 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : Tazmania , Nicolas76910 , RoxaneF , Ninie56

Visiteurs non identifiés : 345