Isolation combles perdus, gaines electriques ?

Isolation combles perdus, gaines electriques ?

avatar - Solarstone
Contremaître
Message(s) : 284
le 14/10/2014 à 13h41
Bonjour,

Je vais bientôt isoler mes combles perdus avec de la leine de verre en rouleaux. 1ère couche entre solives et deuxième couche croisée sans pare vapeur au dessus.
Ma question concerne les gaines electriques qui passent dans les combles (sur le plafond des pièces du dessous donc). Puis poser la laine de verre au dessus ? il n'y a pas assez de longueur sur ces gaines pour pouvoir glisser l'isolant dessous. Je ferai des marques sur la laine pour repérer ces passages de gaine une fois l'isolant posé.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

avatar - Marc Isover
Contremaître
Message(s) : 382
le 16/10/2014 à 18h43
Bonjour Solarstone,

Avant de procéder à toute opération d’isolation, il faut s’assurer que le plancher supportera bien le poids d’une personne en déplacement pour les interventions diverses à mener). La vérification des éléments de couverture et de charpente est également à prévoir pendant que l’accès aux combles est encore aisé. Il ne doit pas y avoir d’humidité au sol et dans le cas contraire, l’origine doit être recherchée et la cause supprimée.

Le passage de réseaux électriques (conformes à la norme électrique C 15-100) doit se faire selon certaines règles que l’on retrouve dans le CPT 3560-V2 Les schémas en page 16 (figures 26, 27, 28) montrent que les câbles ne doivent par exemple pas faire faire de vagues à l’isolant. L’isolation doit être continue sans création de poches d’air parasites.
Le repérage des réseaux pourra être fait en accrochant des étiquettes sur les éléments de charpente (la lecture de repères effectués sur la laine pourrait être rendue difficile dans le temps). Un relevé préalable sur papier (plan du réseau) placé dans une pochette protégée à l’entrée des combles peut également être une bonne solution pour garder la mémoire de l’implantation du réseau.

Quelques infos (non exhaustives) si besoin sur l’isolation :

Votre premier lit d’isolant (couche avec revêtement kraft posé du côté chauffé, soit en contact avec le plancher du comble) peut être posé sur les câbles présents sur le plafond et doit venir à fleur de solives afin qu’il n’y ait pas de vide d’air entre la première et la deuxième couche prévue. La pose de votre deuxième lit d’isolant (couche nue) ne doit pas faire d’ondulations sur ces dernières. La résistance thermique à viser doit être au minimum R=7 m².K/W, à la fois pour votre confort et vos économies d’énergie.

L’isolant doit remonter jusqu’à la panne sablière sans obstruer les orifices de ventilation (si la ventilation s’effectue par les rives basses de la toiture). Aucun isolant sauf traitement spécifique n’étant répulsif pour les petits animaux (qui aiment se mettre bien au chaud Clin d\'oeil), des grilles anti-intrusion à mailles suffisamment fines doivent être placées sur la totalité des orifices. La ventilation des combles perdus est obligatoire et doit être conforme aux prescriptions des DTU couverture.

J’espère avoir pu vous aider dans votre démarche. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas ! Sourire

Marc, conseiller technique Isover
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Solarstone
Contremaître
Message(s) : 284
le 20/10/2014 à 18h35
Merci pour toutes ces infos très claires et complètes Sourire
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Poubelle verte, jaune, bleue, grise, rouge...
50 % C'est bon, je maîtrise les couleurs pour mes déchets (28)
34 % Hum, je vérifie souvent quelles sont les règles du tri sélectif (19)
16 % C'est un peu complexe, mais je fais du mieux que je peux (9)

56 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 290