Tableau électrique triphasé atelier + logement

Tableau électrique triphasé atelier + logement

Par polsk

avatar - polsk
Petit nouveau
Message(s) : 4
le 02/12/2020 à 14h33

Bonjour à tous.

Je viens vous voir afin de clarifier certaines choses quand à mon installation électrique. Je suis en train de rénover un bout d'ancienne usine et je refais le réseau électrique intégralement. Donc pour l'instant je suis sur un compteur de chantier, et je dois passer par le consuel pour la mise en service après le raccordement définitif, comme pour une nouvelle maison.

Je tiens à garder le triphasé car je dois faire fonctionner quelques machines à grosse puissance en tri (poste à souder 15 000 W et batti de pompage 18 400W pour les plus balèzes.).

Je suis en train de me renseigner sur la composition du tableau électrique et comment faire ça dans les normes de sécurité. Je joindrais plus loin dans le message un schéma de principe de mon tableau, mais avant, quelques questions.

Tout d'abord si j'ai bien compris, à partir de la sortie du réseau publique j'ai donc un compteur et un disjoncteur d'abonné qui sont installés par les technicien d'Enedis lors du raccordement définitif.

Après ce disjoncteur j'ai donc mes 4 fils (3 phases plus neutres) que je branche sur un bornier de répartition. En sortie de ce bornier de répartition je compte installer plusieurs lignes tri, et plusieurs ligne mono réparties sur les phases.

Pour chaque ligne, je la compose d'un interrupteur différentiel d'ampérage >= somme des différents ampérage des disjoncteurs branchés après.

Les lignes mono sont composées de la même manière, avec une phase + neutre.

La prise de terre est relié au tableau électrique et à toute les lignes de terre arrivant au tableau.

Je dimensionne l'ampérage des interrupteurs différentiels (et des disjoncteurs associés) selon la règle [racine3 x Pmachine]

Tout ça c'est ce qu'il me semble avoir compris.

A partir de là ça se complique un peu dans ma tête :

-Le parafoudre est il obligatoire ?

- Il existe des disjoncteurs différentiels qui sont plus chères que d'acheter le couple interrupteur différentiel + disjoncteur indépendant. Pourquoi ? et que vaut-il mieux utiliser ?

Enfin voici un schéma pas beau de principe de mon tableau électrique, les puissances indiquées sont les données constructeurs avant d'être multipliées par racine de 3 : https://imgur.com/1npAvQI

Voilà c'est la première fois que je fais ça alors je suis un peu perdu, ça vous paraît cohérent ce que je raconte ?

Merci de m'avoir lu,

Polsk.

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par jango66

avatar - jango66
Bricoleur
Message(s) : 53
le 02/12/2020 à 16h56

Bonjour,

tu t'es très bien renseigné, pour moi c'est exactement ça. Tu n'as pas besoin de mettre un bornier pour chaque fils en sorti du compteur EDF mais tu peux, c'est vrai que c'est plus propre. Je n'ai pas regardé à 100% dans le détail car on ne peut pas trop zoomer sur ton schéma, mais tu peux me l'envoyer à ce mail si tu veux: loic.vie@outlook.fr

Sur ce que j'ai pu voir, il me paraît correct presque à 100 %, sauf peut être pour le raccordement du chauffe eau, mais je le verrai plus précisément si tu m'envoies le schéma. Après pour tes calculs de puissances tu as presque bon, par culture générale, la racine de 3 vient du fait que les courants triphasé sont décalés de 120°. Pour déterminer l'ampérage de tes divisionnaires en tri, tu dois diviser ta puissance sur la ligne par racine de 3 fois ta tension.

Soit: Ampérage divisionnaire=

Et normalement même il faudrait utiliser le cos phi mais bon.... dans la réalité, sauf dans l'industrie on le prend rarement en compte.

Après chose très importante, il faut que ton triphasé soit équilibré ! C'est à dire, de façon simple, que tu ne dois pas tirer plus sur une phase que sur une autre. Donc calcule bien afin de bien répartir le tout.

Citation :

Pour chaque ligne, je la compose d'un interrupteur différentiel d'ampérage >= somme des différents ampérage des disjoncteurs branchés après.

 Là tu as tout à fait raison. Et pense qu'il existe des différentiels de type A et AC pour les plus communs. Le type A c'est pour quand tu as de l'électronique sur la ligne, ou des machines qui ont du courant continu à l'intérieur. Ce n'est pas 100% obligatoire mais c'est beaucoup mieux. Le type AC c'est pour les trucs classiques: lampes, moteurs classiques sans électronique de régulation, prises de courant de la maison (quoi que pour ça tu peux mettre du A pour être plus tranquille), radiateurs...

Pour la terre tu as bon. Pour les lignes mono tu as bon. Là aussi pense à bien équilibrer. Comme tu fais une ligne mono par phase, pense à faire en sorte qu'une ligne mono ne soit pas plus utilisée qu'une autre en fonctionnement normal. Exemple: Ne mets pas 2 frigos sur ta ligne mono 1 alors que tu mets seulement le téléphone et la box sur la ligne mono 2. Il faut judicieusement répartir, après ne te mets pas martèle en tête, tu n'es pas non plus au Watt près. Mais ne fais pas un écart de plus de 300W. 

Pour le parafoudre, il est obligatoire selon ta région: 

 

Mais c'est toujours mieux d'en avoir un bien sûr. Qui peut le plus peut le moins !

Pour tes interrupteurs différentiels qui comporteraient déjà des divisionnaires, pourrais tu nous donner un lien vers eux car je ne vois pas trop de quoi tu parles je dois l'avouer....

 

En tout cas voilà tout, j'espère avoir répondu à tes questions et n'hésites pas pour d'autres, et envoie moi ton schéma par mail. Pour le matos, à moins que tu es déjà tes préférences, je te recommande d'y mettre le prix. On ne fais pas une installation électrique tous les jours et il faut que ce soit fiable. De plus le confort et le côté pratique lors de l'installation sont primordial. Je te recommande donc du Legrand, du Schneider électric ou bien du Hager.

 

Salutation les meilleures


LV
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par polsk

avatar - polsk
Petit nouveau
Message(s) : 4
le 02/12/2020 à 17h27

Super merci, je t'envoies ça par mail. Depuis ce matin, et en discutant sur un autre forum j'ai eu un peu plus d'informations, mais qui ont déclenchées d'autres question. Je t'envoies tout ça par mail.

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par abgech

avatar - abgech
Bricoleur
Message(s) : 53
le 02/12/2020 à 17h46

Bonjour,

Si je peux me permettre une suggestion, pour la partie 230 V, tu devrais mettre tes trois circuits sur des phases différentes, par exemple L1 pour lumière prise, L2 pour chauffe-eau et L3 pour frigo.

Cela équilibre un peu les phases.

 

Et, bien sûr, mettre la terre sur chauffe-eau et frigo.

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par polsk

avatar - polsk
Petit nouveau
Message(s) : 4
le 02/12/2020 à 18h04

Je prends en compte ta suggestion. Pour les terres bien sur, c'est juste la flemme qui m'a fait arrêter de les dessiner sur le schéma Sourire

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par Carminas

avatar - Carminas
Promoteur
Message(s) : 7454
le 02/12/2020 à 22h36

Bonsoir

Pour répondre à vos questions :

 

Citation :

-Le parafoudre est il obligatoire ?

Si vous etes dans un départément où le  niveau kénaurique est élevé et si la ligne n'est pas enterrée depuis le transformateur

La carte mise au dessus n'est pas celle présente dans la norme

Citation :

- Il existe des disjoncteurs différentiels qui sont plus chères que d'acheter le couple interrupteur différentiel + disjoncteur indépendant. Pourquoi ? et que vaut-il mieux utiliser ?

 Un interrupteur différentiel permet éventuellement de mettre plusieurs disjoncteur en aval

Le couple interrupteur différentiel + disjoncteur, permet de mieux identifier la nature du défaut

Le disjoncteur différentiel est moins encombrant et plus simple à câbler 

Citation :

Enfin voici un schéma pas beau de principe de mon tableau électrique, les puissances indiquées sont les données constructeurs avant d'être multipliées par racine de 3 

 Je n'ai pas bien compris pourquoi vous mettiez des interrupteurs différentiel tetra en 63A alors qu'il y a juste un disjoncteur 40A derrière

En passant 40A me semble surdimensionné vu les puissances que vous annoncez. 18400W c'est 27A, disons 32A avec un cosphi un peu plus faible

15000W c'est 22A, disons 28A avec un cosphi de 0,8.

 

J'ai sans doute mal compris ce que vous appelez logement, car vous n'avez pas les circuits suffisants pour une habitation, même petite.

Quitte à avoir du triphasé, raccordez le chauffe-eau en triphasé.

40A c'est trop pour un chauffe-eau

20A c'est trop pour de l'éclairage (en tout cas de l'éclairage usuel)

 

Images jointes :

NF C 15-100 A3 456D Annexe A.JPG

Carminas
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par polsk

avatar - polsk
Petit nouveau
Message(s) : 4
le 03/12/2020 à 09h49

Il semble que je me sois planté dans le calcul de l'ampérage de mes protection. Les seuls données fiables que j'ai pour le poste à souder c'est 15 000kVA (c'est gys 300-4s si vous voulez vérifier la fiche technique), et que le bâti de pompage indiqué 46A pour 400v (donc j'imagine 18400vA). A partir de là du coup je suis plus sur du calcul. La formule indiquée par jango A_(div) = P_(ligne)/(U.sqrt(3)) me donne les mêmes valeurs que vous donnez. Moi je faisais Adiv = P.sqrt(3)/U ce qui effectivement en réfléchissant n'est pas bon car si P = U.I.sqrt(3), alors I est effectivement égale à la formule de Django. Le raisonnement est bon ? Merci beaucoup pour vos réponses qui m'aide grandement. Pour le reste j'ai mis des int diff plus gros que le seul disjoncteur d'après dans l'optique d'en ajouter d'autres peut être plus tard. Mais du coup je ne suis toujours pas sur d'une chose, peut on mettre plusieurs disjoncteur 4P après un seul int diff 4P ? Et pour le logement j'ai pas tout indiqué sur le schéma, je m'inquiete surtout pour ces deux grosse machines puissantes, pour le reste je suivrais les recommandations qu'on trouve de partout, 16A pour les prises et l'éclairage etc. 20A pour l'éclairage de l'atelier parce que c'est grand et sombre et qu'il va falloir des lampes puissantes.

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par jango66

avatar - jango66
Bricoleur
Message(s) : 53
le 03/12/2020 à 11h48

Bonjour,

Je viens de répondre à ton interrogation principale par mail ! Clin d\'oeil

Sinon oui ton raisonnement pour le calcul est bon et c'est bien de là que viens la formule que je t'ai donné.

Au plaisir de te lire

 

Très cordialement


LV
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par Carminas

avatar - Carminas
Promoteur
Message(s) : 7454
le 03/12/2020 à 11h59

Hors cosphi en tri :

I = P / U Rac(3) avec U = 400V

 

On peut mettre plusieurs disjoncteur 4P après un ID tetra (il existe d'ailleurs des peignes tetra pour cela)
Le seul truc c'est que les machines ne seront pas indépendantes et qu'un défaut sur l'une pourrait couper les autres.

Si c'est un atelier pour votre propre usage, et donc que vous utilisez une machine à la fois, ce n'est pas un problème.

Mais si plusieurs personnes y travaillent cela peut être plus gênant.

 

20A de pour de l'éclairage, de nos jours avec des LED, cela fait un sacré éclairement 4600W de LED. Attention cela vous oblige à câble en 2,5².


Carminas
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Bricolage estival, quel est votre programme ?
51 % Faire un potager pour enfin avoir de la salade maison (21)
29 % Investir dans un bon barbecue pour faire la fête avec les amis (12)
20 % Construire une piscine pour faire plaisir aux petits (8)

41 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : efred , hhbrico , Caro76500

Visiteurs non identifiés : 251