isolation phonique parquet ancien + craquements

isolation phonique parquet ancien + craquements

Par jaromil

avatar - jaromil
Ouvrier
Message(s) : 114
le 26/06/2014 à 18h58
Bonjour,
le parquet de mon appart fin années 50 craque affreusement. De plus l'isolation phonique avec l'appart en dessous est vraiment nulle. Je suis un peu démoralisé.
J'ai essayé de bricoler un système d'injection à moindre coût de liège expansé avec un souffleur de feuilles, mais les tests préparatoires ne sont pas concluants. Et c'est très bruyant ! Le plancher est monté sur lambourdes / ou soutiens en plâtre, sur dalle béton. Le vide sous plancher est environ de 6-7cm. J'aurais 3 pièces à faire, d'environ 10-12 m2 chacune.
Du coup, que pensez-vous de la mousse expansive ? Je pourrais l'injecter grâce à quelques orifices. Cela donne de bons résultats acoustiquement ? Y a t il un risque pour mes lattes qui craquent de pression par en-dessous ?

Merci
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42016
le 26/06/2014 à 19h39
coucou

l'idéal, mais c'est du travail

démonter le plancher, mettre un isolant phonique 'laine de roche haute densité, polyuréthane" entre les solives

lors du remontage, mettre de la bande résiliente sur les lambourdes

et en profiter pour vérifier la planéité du sol, les planchers déformés ont tendances a craquer

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Marc Isover
Contremaître
Message(s) : 382
le 04/07/2014 à 09h16
Bonjour Jaromil,
Plusieurs problèmes dans ta question !
Ton parquet craque : es-tu prêt et peux-tu le démonter, le changer, le refixer ?
Son démontage peut-être l’occasion de le changer en passant par un système de chape sèche (sans utilisation d’eau sur le chantier) en utilisant un isolant acoustique (type laine de roche spéciale sol posé en continu en enlevant les lambourdes) qui améliorera l’acoustique entre ton voisin du dessous et toi. Il faudra prévoir un nouveau revêtement par-dessus les plaques de la nouvelle chape. Cette mise en œuvre doit suivre le mode opératoire indiqué par le fabricant.
Son démontage, si tu veux et peux le conserver, permettra de poser un isolant fibreux ( type laine de verre semi-rigide pour ses capacités d’amortissement) entre tes lambourdes pour réaliser un système « masse-ressort-masse ». Le ressort est dans ce cas l’isolant placé entre deux masses que sont la dalle béton et le plancher (ou chape sèche). Tu prendras soin néanmoins de laisser une lame d’air de 2 cm entre ton plancher et l’isolant car les planchers bois ne doivent pas être confinés. Ton plancher devra être remonté soigneusement en le fixant bien pour diminuer les craquements et en plaçant préalablement une bande résiliente sur le dessus des lambourdes pour limiter les transmissions des vibrations de pas.
Il faut cependant savoir que l’acoustique est bien plus difficile à traiter en rénovation et que le traitement du sol peut ne pas être suffisant : la dalle béton peut en effet transmettre les vibrations sonores aux murs latéraux.
Les mousses alvéolaires (XPS, PU) comme la mousse expansive ne sont pas des isolants connus pour leurs propriétés acoustiques.
Sans démontage, guère d’amélioration à attendre me semble-t-il !
Bon courage dans tes travaux Clin d\'oeil

Marc, conseiller technique Isover
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Poubelle verte, jaune, bleue, grise, rouge...
50 % C'est bon, je maîtrise les couleurs pour mes déchets (27)
33 % Hum, je vérifie souvent quelles sont les règles du tri sélectif (18)
17 % C'est un peu complexe, mais je fais du mieux que je peux (9)

54 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : cjupiter , Soupochou

Visiteurs non identifiés : 377