Purge robinet extérieur

ANNULE

Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 24/11/2013 à 20h58
ANNULE
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 24/11/2013 à 21h59
Bonsoir,

La vanne (poignée rouge) est dėjà fermé, il faut effectivement ouvrir la vidange en manoeuvrant sa petite manette blanche ou dévisser s'il s'agit d'un bouchon on ne vois pas bien! ouvrir aussi le robinet extėrieur qui devra rester ouvert tout l'hiver.
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 24/11/2013 à 22h11
ANNULE
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 24/11/2013 à 22h51
Bonsoir les amis,


Si le robinet est ouvert et que la vanne n'est pas étanche alors l'eau s'écoulera et vous verrez la fuite ..

Dans l'hypothèse où le robinet est fermé , la vanne n'est pas étanche et l'eau s'accumule ..

L'eau gèlera et se transformera un glaçon (volume plus important lors de la solidification ) ce qui fera éclater très probablement le robinet la vanne et les tuyaux ..

La fuite deviendra beaucoup plus importante et votre compteur tournera si le reste de votre installation n'éclate pas à son tour pour des températures fortement négatives !

Cordialement
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 24/11/2013 à 23h06
Re,

Merci pour la photo mais j'avoue que je ne connais pas ce type de purgeur, peut-ėtre faut-il dėvisser ce qui ressemble à une molette dentelée!... De toute façon peu d'eau devrait couler cela dépend du profil de l'installation et on laisse le robinet de puisage extérieur ouvert pour les raisons trés bien expliqué par l'ami Casimir.

@+
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 24/11/2013 à 23h50
Merci à vous 2, vos explications sont très claires Oui

Dernières questions :

Ma maison étant neuve BBC (mars 2013), est ce qu'il y a des nouvelles normes pour la plomberie de robinet extérieur en matière de gel? Le robinet extérieur est forcément antigel? De toute façon, même si mon tuyau à peu de chance de geler, je dois absolument purger tous les ans?
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 25/11/2013 à 00h28
Bonsoir.
Les seuls robinets d'extérieur incongelables sont enterrés : dès lors qu'il y a de l'eau et une température suffisamment basse pendant suffisamment de durée, il y a congélation.
Une première solution est de conserver une pression suffisante : cela abaisse le point de congélation.
Une seconde est d'isoler thermiquement la tuyauterie et le robinet.
Une troisième est de glisser dans la coquille isolante un ruban chauffant : en maintenant la température du tuyau à 5°C il ne gèlera pas.
Une quatrième, plus sûre (surtout en cas de panne de courant), est de vider le robinet et la canalisation exposée au froid : c'est le principe de ton purgeur.
Je ne connais pas non plus le type de la photo, qui ressemble à un purgeur de radiateur.
L'important n'est pas de purger tous les ans, mais de purger dès que la température risque d'être négative pendant une durée longue.
Salut !
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 41856
le 25/11/2013 à 04h58
coucou

pour éviter les risques de gel d'une installation d'eau il faut que ce soit enterré d'environ 1m (j'ai eu une cave de raccordement à cette profondeur imposée par la compagnie des eaux en Belgique, ce serait étonnant qu'il en soit autrement en France)

que ce soit un robinet ou un tuyau en quoi que ce soit, si l'eau ne circule pas avec un certain débit, cela gèle, c'est l'eau stagnante qui gèle

donc le câble chauffant, piloté par un thermostat semble être la meilleure solution pour une canalisation restant sous eau l'hiver

sinon, c'est la purge qui semble le mieux indiquée, moi dans ces cas là je fais un petit supplément, je souffle dans le robinet pour favoriser l'expulsion de l'eau (petit effort à fournir)

je ne sais pas si c'est la pression qui joue, moi je dirais l'immobilisme (j'ai eu des tuyauteries à l'usine avec 6 bars qui gelaient sans problème lorsque qu'une machine restait à l'arrêt quelque jours) idem pour les pompes

même les retours de condensats arrivaient à geler
(PS j'en ai passé des heures à dégeler des tuyauteries pour remettre l'usine en route le matin) surtout au niveau de la chaudière vapeur puis au niveau des vannes d'alimentation bloquées et pour terminer au niveau des retours de condensats, sans parles des pompes

Le lundi matin était consacré à la remise en marche de l'usine après un WE de gel, et les joints entre les brides en prenaient un coup; les vannes à billes sont très sensible au gel (comme tous les raccords avec des filets qui sont des points faibles)
Pour finir, on a maintenu la chaudière en activité les week end + des aérothermes du coup le personnel a eu moins froid

Je vous dis pas la vie des gens travaillant en teinturerie, vous ne le croiriez pas Mouais...








Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 25/11/2013 à 07h59
Citation :

je ne sais pas si c'est la pression qui joue, moi je dirais l'immobilisme (j'ai eu des tuyauteries à l'usine avec 6 bars qui gelaient sans problème lorsque qu'une machine restait à l'arrêt quelque jours) idem pour les pompes


Bonjour,
La pression déplace effectivement le point de fusion de la glace (donc de congélation de l'eau), mais c'est très faible. Il faut plusieurs dizaines de bars pour que la glace fonde à -1°C au lieu de 0.

Pour ce qui est du problème du gel des tuyauteries, j'ai testé sans le faire exprès (oublié de purger) le PER. Et bien même avec une température de -10°C, je n'ai pas eu de dégâts. Depuis, je préfère de loin ce matériaux pour les tuyauteries extérieures...
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 25/11/2013 à 10h13
Re,

Une autre méthode consiste aussi dans certain cas, 'est de laisser couler un filet d'eau du robinet le plus éloigné du compteur, l'eau conserve une température positive, tant qu’elle circule dans les canalisations. La consommation d'eau augmentera légèrement mais cette solution exceptionnelle évitera les frais engendrés par une rupture de canalisation. Il est certain que cette recommandation n’est pas conseillée en cas d’absence prolongée.

En dehors des risques de gel, le PER est sensible aux UV et se dégrade quand il y est directement exposé notamment à l'extérieur.

@+

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 41856
le 25/11/2013 à 10h29
coucou André

mon ancienne maison en Belgique était alimenté via une servitude de passage

au départ l'eau de la ville arrive à front de rue et entre dans une cave d'un m³
le compteur y est installé
ensuite mon tuyau PE eau potable court sur 20 m à 1 m de profondeur
pour je passe sur 4/5m dans l'épaisseur d'un ancien pont en pierre qui franchit un ru

puis encore des mètres puis séparation vers l'étable et vers la maison toujours à 1 m profond

les animaux on des abreuvoirs automatiques; 17 chèvres, 4 boucs, 1 vache et un âne
donc l'eau est demandée en permanence, soit par eux soit par nous dans la maison

lorsque le gel s'installe plus de 8 jours, le tuyau bien isolé dans le pont gèle malgré le passage
en effet, le tuyau gèle sur sa périphérie et petit à petit cela se bouche

j'ai été deux fois sans eau (dépannage avec un tuyau d'arrosage en partant de la cave et des seaux)
puis j'ai rouvert le pont déshabillé le tout et mis un câble chauffant

depuis plus de problème

le coup du filet d'eau ne fonctionne que si la période de gel est courte (tout au moins c'est mon expérience)

tous mes tuyaux d'alimentations dans la chêvrerie étaient protégés par un câble chauffant, grosso modo une soixantaine de m.




Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 25/11/2013 à 11h00
Re,

Bien d'accord que dans un envvironnement Sibérien et sur des linéaires importants de canalisation particulièrement exposées, il va de soit que cela n'aura que peu voire aucune efficacité. Je faisait simplement allusion aux petites installations de particulier et à condition que la saison ne dure pas 107 ans! C'est une ėvidence.

Bien à toi.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 41856
le 25/11/2013 à 11h05
coucou André

le copain, n'a pas renseigné son lieu d'habitat

en Belgique je reste dans la région de Tournai, donc le sud de la Belgique, mais les hivers sont rudes parfois et de longues périodes continue de gel


Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 25/11/2013 à 11h27
andher a écrit :


En dehors des risques de gel, le PER est sensible aux UV et se dégrade quand il y est directement exposé notamment à l'extérieur.


Bonjour,
Chez moi, le tuyau PER circule dans le sol, seules les remontées aux robinets (moins de 1 mètre) sont à l'air libre.
Je n'ai pas de problème avec ce système depuis plusieurs années.
D'ailleurs, je ne sais même pas si c'est bien du PER, c'est du tuyau noir...
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 25/11/2013 à 12h36
Encore merci.

Mission accomplie Top !

J'ai fait tout ce que vous m'avez dit. Il y avait effectivement peu d'eau lorsque j'ai dévissé la purge (2 mini "bacs" plastiques). Par contre, en soufflant dans le robinet, j'en ai enlevé plus. Au moins je suis tranquille pour l'hiver.

L'eau qui a été évacuée par le souffle d'air avait des chances de geler si je l'avais pas enlevée?
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 41856
le 25/11/2013 à 12h42
coucou

sans doute, mais cela n'aurait sans doute pas porté à conséquence

en effet ce n'est pas le fait de geler qui fait sauter les tuyaux ou robinets, c'est le dégel du à la dilatation qui fait explosé les pièces concernées

dans votre cas, en cas de dégel, le peu d'eau résiduaire pouvait se dilater à l'aise

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Bonnes résolutions bricolage 2021
33 % J'arrête de remettre à demain les petites réparations (2)
33 % Je bricole avec plus de matériaux écolos (2)
33 % Je range et je trie le bazar dans mon garage (2)

6 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : Carminas , Ritonotir

Visiteurs non identifiés : 143