isolation grenier : des choix à faire...

isolation grenier : des choix à faire...

Par alik01

avatar - alik01
Ouvrier
Message(s) : 131
le 25/10/2014 à 10h02
bonjour,
j'ai besoin d'aide et surtout de retour d’expériences pour l'isolation de mon grenier en cours d'amenagement, les pros disant tout ou presque...
Le topo : grenier de m80m2 au sol, immeuble 1900 proche paris, toiture traditionnelle tuiles mecaniques, 2,90 au faitage mais peu de pente donc une partie "perdue" importante. Chauffage central au gaz, je dois rajouter 3 radiateurs en haut. Et dans la vie nous acceptons de vivre à 19/20°.
LA PRIORITE : le gain de place. Quitte à perdre en isolation (merci de m’éviter le laïus sur les économies futures, je suis au courant...).
Je sais que les normes actuelles supposent un mini de 20cm d'isolation selon le lamda du materiau choisi, mais c'est inenvisageable dans mon cas. Pas une question de sous mais de place...

Donc mes questions :

- Quel R minimum viser pour qq chose d'acceptable en région parisienne (grenier : futures chambres) ? un vieux site web prehistorique préconisait 7cm de laine de roche ce qui doit faire un R de 2 ou 3...les choses ont evolué.... On faisait comment avant 2012 ?

- Isoler entre chevrons : le risque de pourriture de la charpente est il réel ? Je compte laisser 2 voire 3 cm et faire poser des chattieres supplementaires. Le bas des tuiles est bien ventilé car il y a un petit vide entre le muret et le bas de la pente, je ne pense pas le boucher pour assurer l'entrée d'air (juste l'isoler de la pièce).

- Privilegier des laines plus isolantes (lamda de 0.30 à O.32) ou plus "saines" (laine de bois = 0.40) ? Accessoirement les laines à haute performance sont hors de prix :-(

- Sous chevrons je compte faire une couche croisée pas trop epaisse. Isolant mince ? (qui a un VRAI retour d'experience sur les modeles de 3 ou 4 cm ?). Laines minérales ? avec 6 cm entre chevrons et 6 cm dessous ca me donne quoi comme isolation ? Cela fait un R de 3 ou 3.5 selon les isolants, mais question confort / consommation, ca donne quoi ?

- Pare vapeur : est ce que ça n’empêche pas les maisons (et les charpentes !) de respirer ? (j'ai bien compris qu'il faut le mettre coté habitation).

Merci.




ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par alik01

avatar - alik01
Ouvrier
Message(s) : 131
le 25/10/2014 à 10h49
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par alik01

avatar - alik01
Ouvrier
Message(s) : 131
le 25/10/2014 à 11h18
Je viens aussi de lire ça et j'aimerais vos avis (c'est la responsable marketting d'une boite d'isolant qui tient ce discours) : "Quelles sont les mauvaises pratiques qui portent préjudice au secteur ?

Une pratique assez répandue est d’essayer de vendre de l’épaisseur sans limites. Aujourd’hui, on assiste à une surenchère permanente des résistances thermiques préconisées, dont la conséquence est l’augmentation proportionnelle de l’épaisseur de l’isolant. Des fabricants d’isolants préconisent maintenant des résistances thermiques de 8, voire de 10. Alors que la consommation d’énergie d’un bâtiment ne diminue pas du tout de façon linéaire avec l’augmentation de la résistance thermique des isolants. A savoir que les économies d’énergie obtenues grâce à l’isolation plafonnent assez vite, parfois déjà avec un isolant ayant une résistance thermique de 3 !

Aujourd’hui, notre conseil c’est d’isoler raisonnablement. Il ne sert à rien d’aller au-delà de ce qui est préconisé par les pouvoirs publics. Aujourd’hui, la réglementation dans l’existant préconise un R de 4 en toiture, pour obtenir le crédit d’impôt il faut un R de 6, par contre mettre un R de 8, ça n’a aucun intérêt pour l’utilisateur."
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42025
le 25/10/2014 à 13h35
coucou

oui .... et ensuite ?

en 1974, 6 cm de laine de verre était considéré comme le summum de l'isolation, et maintenant on passe de 24 à 30 cm

même avec une maison en fibres de verre ou de roche, il faudra quand même chauffer

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par alik01

avatar - alik01
Ouvrier
Message(s) : 131
le 25/10/2014 à 14h18
Justement, l'objet de ce post est de m'aider à déterminer un bon compromis perte de place / isolation, quelque part entre 1974 et 2014. Et oui il faudra chauffer. Disons que j'essaie d'avoir raisonnablement chaud en chauffant raisonnablement ;-)

Et surtout, de déterminer, à epaisseur egale, vers quel produit me tourner.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par alik01

avatar - alik01
Ouvrier
Message(s) : 131
le 28/10/2014 à 06h59
Decision prise : ce sera de la laine de bois, 6 entre chevrons et 5 dessous. Avec frein vapeur et ba13. Choix dicté par la recherche d'un certain confort hygrometrique ds un immeuble ancien.


ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42025
le 28/10/2014 à 07h05
coucou

la couverture est en quoi ?

il y a présence d'une sous toiture ? sinon gare aux infiltrations

dans quel état est la charpente ?

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par alik01

avatar - alik01
Ouvrier
Message(s) : 131
le 28/10/2014 à 12h44
Charpente en etat correct. En fait elle est mal fichue, a ete reprise avec des renforts curieux mais je ne peux rien modifier (je suis en copro). Le poids de la laine peut il poser probleme ? Couverture en tuiles mecaniques, pas neuve mais pas de fuites.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42025
le 28/10/2014 à 12h52
coucou

pas de fuites, vous avez fait le tour et inspecté le sol avec une lampe de poche pour voir s'il y a des auréoles

le vent et la pluie sont vicieuses et parfois cela perce et parfois pas,donc il vaut mieux vérifier une fois de plus

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par alik01

avatar - alik01
Ouvrier
Message(s) : 131
le 28/10/2014 à 13h35
Le sol est tres poussiereu et je monte souvent. Une fuite aurait laissé une marque dans la poussiere non ? Mais rie n'empeche en effet de refaire une inspection. Evidemment je ne suis pas à l'abris d'une fuite future, d'une mauvaise combinaison vent et pluie ou d'une tuile qui bouge. La pose d'un pare pluie n'est pas envisageable.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Bricolage estival, quel est votre programme ?
63 % Faire un potager pour enfin avoir de la salade maison (10)
19 % Construire une piscine pour faire plaisir aux petits (3)
19 % Investir dans un bon barbecue pour faire la fête avec les amis (3)

16 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : castor , legosanstrique , balustre , Nanas , Cece59

Visiteurs non identifiés : 229