Isolation sonore : BA13 classique ou plaque phonique ?

Isolation sonore : BA13 classique ou plaque phonique ?

Par aurianned

avatar - aurianned
Petite nouvelle
Message(s) : 5
le 30/11/2020 à 13h42

Bonjour,

Je souhaiterais savoir si les plaques phoniques se suffisent à elles-mêmes pour isoler correctement du bruit ou si elles font parti d'un dispositif complet, qui pour être efficace, doit nécessairement être couplé à de la laine de roche ?

Compte tenu de la différence de prix au mètre carré avec le BA13, j'aimerais être sûre de ne pas acheter du phonique pour rien (surtout avec 50m2 de murs).

PS : mes murs sont en briquette couvertes d'un vieil enduit, je compte coller les plaques.

Merci !  

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

avatar - Denis Placo®
Contremaître
Message(s) : 401
le 01/12/2020 à 10h26

Bonjour Aurianne,

Le principe le plus utilisé pour isoler acoustiquement deux locaux différents est celui dit du masse-ressort-masse dans lequel le ressort est un isolant fibreux (à ce sujet, sa nature importe peu et les performances sont équivalentes entre laine de verre, de roche et même de bois contrairement à ce que l’on peut lire ou entendre), les masses sont la paroi existante (ou à créer en cas de cloison) et le nouveau parement.

Comme leur nom l’indique, ces parois doivent apporter de la masse d’où l’intérêt qu’elles soient lourdes. Le ressort agit lui comme un matelas absorbant et amortissant et c’est l’enchevêtrement des fibres et l’air immobile emprisonné qui joue et fait effet. Une plaque de plâtre phonique type Placo®Phonique est plus lourde qu’une BA 13 standard et donc plus efficace au niveau performance d’isolation phonique (ou sonore comme vous l’avez appelé et où on « entend » le bruit). Pour donner un aperçu, dans une cloison basique, remplacer la BA 13 par de la Placo®Phonique revient à diviser la source du bruit par 2 (3 dB d’écart entre les deux montages- dB pour décibels).

Donc, poser une plaque de plâtre seule (ordinaire ou phonique) ne suffit pas. Il faut lui adjoindre une laine minérale d’une épaisseur minimale de 45 mm. Vous pouvez faire ce montage soit avec des appuis et fourrures (type Optima murs) soit avec des rails et montants Stil® (voir le chapitre dans le Compagnon Placo® sur l’isolation des murs).

Autre principe de base, la loi d’étanchéité à l’air : il faudra donc faire veiller à faire la chasse aux fuites d’air et notamment réaliser un joint silicone en pied de plaque pour boucher l’interstice obligatoire de 1 cm environ laissé lors de la pose.

Je suis resté très généraliste dans cette première réponse et me tient à votre service si vous avez des questions ou si vous voulez plus d’informations sur les différents systèmes de montage possible.

Cordialement


Denis Conseiller technique Placo®
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par aurianned

avatar - aurianned
Petite nouvelle
Message(s) : 5
le 01/12/2020 à 15h52

Merci beaucoup pour votre réponse !

Que penser de l'alternative qui consiste à plaquer deux plaques de BA13 classique l'une contre l'autre ?

ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - Denis Placo®
Contremaître
Message(s) : 401
le 01/12/2020 à 17h25

Avec plaisir Sourire

Deux plaques de plâtre sont plus efficaces acoustiquement parlant qu’une seule Placo®Phonique mais ce n’est pas la même mise en œuvre non plus Clin d\'oeil

Il faut déjà prendre soin d’avoir des vis TTPC d’une épaisseur supérieure de 10 mm à l’épaisseur totale des deux plaques pour visser la deuxième peau. Ensuite, selon le principe précédemment rappelé de la loi d’étanchéité à l’air, quand on pose des plaques de plâtre en double peau, il faut prendre soin de décaler les joints des plaques pour créer une sorte de chicane. Par exemple, si on commence par une plaque entière d’un côté, quand vous attaquerez ce même côté avec la deuxième plaque, il faut prendre une demi-plaque (600 de large) et poursuivre à l’avancement avec des plaques complètes. Il faut aussi faire les joints de la première peau sans nécessairement faire de finition soignée.

Dans le chapitre de notre Intégrale sur les cloisons , il y a un tableau dans lequel on retrouve des valeurs d’affaiblissement acoustique (R A) pour différents montages et différentes plaques de plâtre. Vous pouvez vous inspirer de ces résultats pour mûrir votre réflexion.

De toute façon, cela ne vous dispense pas de mettre une laine de verre entre briques et plaques de plâtre. Vous verrez aussi dans ce tableau des exemples de cloison sans laine, la performance d’isolation acoustique est moins bonne bien évidemment.

Restant à votre écoute.


Denis Conseiller technique Placo®
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Bonnes résolutions bricolage 2021
38 % J'arrête de remettre à demain les petites réparations (5)
38 % Je range et je trie le bazar dans mon garage (5)
23 % Je bricole avec plus de matériaux écolos (3)

13 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 88