Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
MESSAGE A L'ORIGINE DE LA DISCUSSION
le 05/08/2019 à 00h37

Pompe à chaleur couplée avec puits canadien

Bonjour!
Je suis tout nouvel inscrit, un peu vieux, mais beaucoup d'expérience dans pas mal de domaines!!
Mon sujet peut intéresser pas mal de personnes.Il est d'actualité. J'espère qu'il attirera votre attention!

J'ai besoin de conseils pour concevoir un système de chauffage et climatisation original à partir de ce que j'ai conçu et réalisé en faisant construire ma maison il y a déjà 22ans!! Je crains de faire appel directement à des professionnels un peu avides actuellement avec les annonces faites en la matière.
Voilà la situation:
En faisant moi-même les fondations de ma maison, j'ai fait une tranchée de plus de 2 mètres de profondeur sur une longueur de 40 m environ dans laquelle j'ai placé en pente légère, une douzaine de très grosses buses en béton armé de 1.20 m de diamètre. A l'extrémité j'ai fait un puits avec échelle surmonté d'une petite bâtisse de 1m et d'un toit en éverite. Ce gros tube arrive sous la maison avec un 2ème puits et dans le vide sanitaire de 1.20 m de hauteur. J'ai rempli moi-même tout le vide sanitaire de la maison qui fait environ 170 m2 au sol, avec de très gros galets de rivière ( 3 semi remorques). Ceci pour constituer une masse thermique importante. Le vide sanitaire est entièrement fermé et à peu près étanche
J'ai ouvert 6 regards dans la chape donnant dans le vide sanitaire et placé dans certaines pièces de la maison. Il y a bien sûr des grilles à chaque regards.
Il y a 2 vmc simples qui aspirent en permanence l'air de la maison. Elle est donc en dépression. L'air circule de l'extérieur par ce gros et long tuyau enterré profond, traverse la masse thermique des galets et rentre dans la maison par chaque regards.
En théorie, je devais avoir un air rafraîchi l'été et un air réchauffé l'hiver. Le contrôle des températures aux sorties le confirme. Quelle-que soit la température extérieure, l'été l'air rentre à 23° maximum et l'hiver 12°. Il y a donc un gain important de chaleur ou de fraîcheur.
Mais çà c'est la théorie. La maison est construite comme beaucoup d'autres avec isolation placo intérieur, fermettes au plafond. Bien que toutes les aérations aux fenêtres soient fermées. L'air extérieur aspiré, passe partout, sous les plinthes, par les prises de courant, sous les portes, sous les montants des fenêtres etc....! Et si en plus on oubli de fermer un fenêtre. Les vmc étant mises au maximum, très peu d'air est aspiré par les regards et donc peu de fraîcheur ou de chaleur ressenties dans l'air ambiant. Il y a sans doute un certain gain, ma consommation d'électricité est raisonnable alors que tout est électrique. Mais ce n'est pas ce que j'espérais.
C'est là que j'attends de vous des idées.
Comment profiter efficacement de ce système en place, en installant en plus, une pompe à chaleur reversible? air ou eau?, où l'installer pour profiter au mieux des gains thermiques ? Ou une climatisation reversible puisant dans le vide sanitaire . Une vmc double flux? etc.....! Tout me semble compliqué, j'ai beau tourner et tourner dans ma tête. Il y a sans doute des solutions. Si je fais appel à un professionnel de la clim il ne va pas se casser la tête pour trouver. Il vaut mieux avoir l'idée et la lui proposer.
Voilà, si quelqu'un à des idées à me proposer, je serai ravi. Merci d'avance!
citer répondre
Sergueil

Liste des réponses

le 05/08/2019 à 10h54
Pompe à chaleur couplée avec puits canadien
bonjour, C'est un peu compliqué. Si j'ai bien compris, il y a un passage d'air pour aller dans les gros tuyaux en béton armé. De là, l'air traverse plus ou moins les galets, et peut monter dans les pièces par des orifices et grilles prévues. Les VMC qui mettent la maison en dépression, font que l'air monte, même s'il y a des fuites.

Pour les fuites, il faut les réduire au maximum (enlever les plinthes jointer au silicone maçonnerie et les remettre en place, ou essayer de jointer sans les enlever). Pour le prises, soit remplacer les boîtiers soit les sortir y mettre du gros scotch sur la partie externe pour que ce soit plus étanche. Essayer de passer partout pour au moins réduire.

Avez-vous regardé le taux d'hygrométrie de l'air qui monte ? à mon avis, ce soit être plutôt humide, car avec 2 mètres de profondeur, il n'y a pas de secret...
N'y a-t-il pas de radon dans votre région.
L'air passe à travers les galets comme il peut, vous n'avez pas mis des tuyaux plus petits dans les galets pour faire faire plus de chemin à l'air et plus le refroidir ? et en même temps protéger l'air de l'humidité et éventuellement du radon s'il y en a.

Ceci dit, ça fonctionne bien un peu, même si vous trouvez que c'est faible.

Il faudrait voir la température qu'il y a dans le gros tuyau en arrêtant l'aspiration de la VMC sur une journée au moins.

Il faut dire aussi que plus l'air circule vite, moins il a le temps de se refroidir. Vous pouvez essayer de faire des coupures à la VMC en les branchant sur un programmateur journalier à cavaliers (chaque cavalier représente 15 mn)

Perso dans une maison, j'ai une cave enterrée contre le trottoir de la rue. Elle reste fraîche même l'été. On a 16° La cave n'a pas de trace visible d'humidité à l'extérieur côté rue, le trottoir est bien goudronné et la pente fait partir l'eau de pluie vers la chaussée.
Je n'utilise pas cette fraîcheur, d'autant plus que la maison est inoccupée l'été. Mais je fais circuler l'air chaud pour monter la température, en me disant que si le bas de la maison est un peu plus chaud, j'aurais probablement besoin de chauffer un peu moins en début de saison tout au moins.

Pour en revenir à votre système, il faut savoir qu'un compresseur de pompe à chaleur brasse beaucoup d'air, et généralement on le met au grand air sans trop d'obstacle. Mais on pourrait imaginer placer le compresseur dans un local dans lequel on pousserait de l'air au moins celui du gros tuyau de 1,20 m.
Ainsi il aurait de l'air plus "tempéré" et consommerait moins, même si une PAC est économique. Reste qu'il faudra de l'électricité pour pousser l'air donc pas forcément d'économie. Un simple courant d'air naturel serait trop faible.

Ceci dit, reste à savoir le climat de la région où se trouve votre maison..


Sinon pour votre système de base, il aurait fallu faire de savants calculs pour l'optimiser, et faire rester plus lontemps l'air dans le gros tuyau en faisant circuler l'air dans de gros tuyaux souples un peu enroulés ou qui fassent des S pour allonger la durée du passage dans le gros tuyau.

Et il ne faut pas oublier que cette circulation d'air a tendance à réchauffer un peu le système, ce qui se profite l'hiver.

Lorsque l'air entre à 12° l'hiver, c'est intéressant lorsqu'il gèle, mais c'est moins intéressant lorsqu'il fait beau et que les températures sont clémentes en journée. Sans compter que cette circulation d'air doit amener de l'inconfort.



citer répondre
le 05/08/2019 à 12h48
Pompe à chaleur couplée avec puits canadien
Merci pour votre réponse détaillée et éclairée!
J'habite près de Narbonne, à 9 m d'altitude!!. Climat très sec, venté et chaud, aujourd'hui il fait 34° à l'ombre. Le thermomètre placé à la grille d'aération(de mon système) de la pièce où je suis indique 22.8°. Ma maison est sur des alluvions de l'Aude de 10 mètres d'épaisseur, Il n'y a pas de radon. Pas trop d'humidité du fait de mon système.
Il n'y a pas d'obstacle à la circulation de l'air de l'extrémité de mon tuyau (à 40m de là) aux bouches d'aération. Il y a donc un gros volume d'air à cette température. C'est cette masse importante d'air "climatisée" que j'aimerai pouvoir exploiter.
citer répondre
Sergueil
le 05/08/2019 à 15h55
Pompe à chaleur couplée avec puits canadien
bonjour, Si avec 34 à l'ombre, vous avez de l'air qui sort à 22,8° c'est pas mal. Reste à savoir à combien est la pièce.

Vu la région où vous êtes, ça ne doit pas être trop ruineux de se chauffer l'hiver.

Le problème d'exploiter cet air moins froid l'hiver pour récupérer davantage de calories et de l'air moins chaud l'été pour mieux refroidir sans trop consommer c'est assez compliqué, vu l'énorme masse d'air dont doit disposer le compresseur.

Cependant, le compresseur pousse de l'air chaud (en été) sur le devant. Donc si on mettait comme une cloison pas trop étanche tout de même et qu'un ou deux gros tuyaux permettent à l'air frais d'arriver derrière le compresseur ça aiderait un peu. Le compresseur aspirerait lui-même. Mais il serait bon d'avoir une bonne ouverture réglable pour laisser passer suffisamment d'air sans que le compresseur force.

Et l'ensemble serait dans un abri pas trop minuscule avec des claires voies pour l'évacuation.

Et idem pour l'hiver. Mais je ne connais pas à fond les clims pompe à chaleur, ce que je sais, c'est qu'il faut beaucoup de volume d'air et que ce volume se réchauffe donc il faut évacuer.

Pour moi, jusqu'à 25 ou 26° dans une pièce, je me supporte sans clim, et d'ailleurs je n'ai que des ventilateurs pour traverser les périodes de chaleur.
citer répondre
le 05/08/2019 à 18h45
Pompe à chaleur couplée avec puits canadien
Toujours intéressantes vos réponses! Alors si la pompe nécessite un très grand volume d'air vous pensez que celui qui passe dans mon système (40m sur 1.20m grand ouvert à l'extrémité plus tout le dessous de la maison risque de ne pas être suffisant pour l'alimenter?
Dans un fonctionnement usuel, classique, dehors,Je suppose que le compresseur aspire de l'air ambiant extérieur et rejette toujours à l'extérieur, la chaleur qu'il a extraite de l'intérieur par le liquide échangeur et l'inverse l'hiver.
Donc un compresseur placé au bout de mon système qui aspirerait librement tout l'air et seulement l'air contenu sous la maison(et le tuyau) et le rejetterait dehors ne serait pas suffisamment alimenté? pour fonctionner?
Dans ce cas çà limite beaucoup les possibilités
citer répondre
Sergueil
le 05/08/2019 à 19h30
Pompe à chaleur couplée avec puits canadien
bonjour, Tout l'air qu'il y a sous votre maison, vous ne pouvez pas faire fonctionner en recyclage, il faut que l'air arrive en continu ou qu'il soit aspiré en continu. Mais pour que le ventilateur ne risque pas de manquer d'air, je vous ai indiqué de prévoir une ouverture que vous pourrez ouvrir plus ou moins selon besoin (si vous voyez que ça a l'air de forcer. Et vous fabriquez un portillon coulissant de façon à pouvoir ouvrir plus ou moins.

Lorsqu'on fait quelque chose qui n'existe pas, mieux vaut tout prévoir et pouvoir ajuster en fonction des besoins. Il faut faire des essais.
citer répondre
le 06/08/2019 à 13h05
Pompe à chaleur couplée avec puits canadien
A la lumière de vos conseils dont je vous remercie, je pense que ce système (Compresseur dans boite extérieure aérée réglable, branchée sur le vide sanitaire et le tuyau) va créer une dépression dans le vide sanitaire et donc annuler totalement l'apport faible mais pas nul du dispositif actuel!(aspiration dans la maison par vmc de l'air passant par le tuyau et le vide sanitaire). L'aspiration du compresseur va contrer celle de la vmc. Ou alors il faudrait refermer tous les regards du plancher donnant dans le vide sanitaire. C'est une solution, mais dans ce cas je supprime totalement mon système actuel. Et je mise tout sur la pompe à chaleur pour climatiser ma maison!
Je crains donc d'abandonner tout espoir d'utiliser mon puits canadien pour faire marcher une pompe à chaleur.
Je pense que le mieux serait de garder mon dispositif actuel en l'optimisant( étanchéité de la maison, augmentation de l'aspiration vmc) et d'installer en parallèle une climatisation reversible ordinaire. Le gain en calorie ou en fraîcheur dans la maison, de mon système actuel, va limiter le fonctionnement et donc la consommation de la pompe.
Qu'en pensez-vous?
citer répondre
Sergueil
bouton_charte bouton_faq

A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
Envie de changer de cuisine ?
Envie d'une cuisine équipée et sur-mesure ? Rendez-vous sur Cuisine Plus pour réaliser la cuisine idéale !
Découvrir nos cuisines
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils

Le sondage de la semaine

Bricolage estival : que boire pour l’accompagner ?
  • De l'eau bien fraîche pour se désaltérer
  • Un petit pastis après tout ce sont les vacances
  • Un bon jus de fruits détox pour faire le plein d'énergie
Membres en ligne
Membres :

-

Visiteurs non identifiés : 364
keyboard_arrow_up