chutes de pression réseau général

chutes de pression réseau général

avatar - karine2687
Petite nouvelle
Message(s) : 2
le 23/12/2013 à 17h22
Bonjour,

Je vis au 1er étage, en appartement, dans une nouvelle résidence livrée depuis novembre dernier.

Depuis notre aménagement, nous avons trés fréquemment (plusieurs fois par jour), des chutes de pression.

C'est relativement pénible lorsque cela arrive lors de la douche !!!!

Le plombier envoyé par notre bailleur nous a signalé que cela ne venait pas de notre appartement, mais du réseau général, et que d'autres locataires étaient touchés.

VEOLIA nous informe qu'ils ne peuvent pas augmenter la pression dans le réseau général mais que la résidence doit s'équiper de "surpresseur", de façon à ce que tous les locataires aient la même pression, tout le temps.

Cela arrive plusieurs fois par jour, à des horaires différents chaque jour ... depuis plus d'un mois.

Qu'en pensez-vous ? Pensez-vous que cela vienne réellement du fait que la résidence n'est pas équipé de surpresseur ??? bien évidemment, du côté du bailleur ou du plombier mandaté, personne n'est en mesure de nous renseigner ....

Vous remerciant par avance de vos lumières !
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 41858
le 23/12/2013 à 17h56
coucou

effectivement c'est possible, mais ce n'est quand même pas normal

avez vous une idée de la pression arrivant au compteur ? y a t'il un réducteur de pression ?

est il général ou chacun on retrouve un su sa ligne de distribution ?



Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 23/12/2013 à 18h12
Bonjour,

Thėoriquement dans un immeuble neuf les canalisations sont censées avoir été correctement dimensionnées par l'entreprise de plomberie voire le bureau d'étude et ceci aurait plutôt tendance à provoquer des chutes de dėbits, or, s'il s'agit de chute de pression et de surcroît dès le premier ėtage, c'est autre chose! Il faudrait dėjå connaître la pression du réseau de ville en sortie immédiate du compteur général de l'immeuble pour pouvoir mieux apprécier la situation. Pour info, la pression ne devrait pas être inférieur à 3 bars. Pour ce qui est de l'installation d'un surpresseur
dans un immeuble, celui-ci s'avère généralement utile dans les immeubles de 5 ėtages et plus mais c'est toujours en fonction de la pression disponible livrėe par le distributeur d'eau et sous réserve aussi que les canalisations soient correctement dimensionnées.

Je vous conseil au passage de regarder au niveau du compteur général si il n'a pas été posé à son aval immėdiat un disconnecteur car cet accessoire ainsi que son filtre font perdre quasiment 1 bar. la présence de ces éléments ne sont pas toujours justifiés méme si le distributeur d'eau prétend que cela est obligatoire ce qui est faut.

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par tarne

avatar - tarne
Architecte
Message(s) : 1159
le 23/12/2013 à 18h20
Bonjour

Ce manque de pression n'est pas normal.
Ou bien le manque de pression provient de la situation géographique de la résidence (cote altimétrique) ou bien d'un défaut de dimensionnement du réseau.
Dans les deux cas, la responsabilité du fournisseur d'eau est engagée. Au minimum, il aurait du avertir le promoteur des risques. S'il l'a fait, c'est le promoteur ( l'architecte et le Bureau d'études) qui auraient du prévoir la pose d'un surpresseur. Qu'ils vous auraient facturé...ce qu'ils vont faire aujourd'hui. Mais leur responsabilité est engagée.

Le prix d'un surpresseur n'est pas anodin; tout dépend des besoins (pression d'origine,nombre d'utilisateurs et hauteur du bâtiment)

A votre disposition pour suivi.

A+
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 23/12/2013 à 19h07
Bonjour tarne,

Désolé mais la responsabilitée du distributeur d'eau n'est pas forçément et systématiquement engagé! Même s'ils ont pas toujours bonne réputation! Je m'explique: lorsque le promoteur ou le bureau d'étude organise prėalablement une rėunion de chantier notamment pour la mise au point en vue de l'installation d'un branchement d'eau d'immeuble, le ou les techniciens du service des eaux y sont Généralement prėsents. Au cours de cette rėunion les représentants du service des eaux annoncent le diamètre de la conduite public, la pression disponible sur le rėseau en fonction du niveau piezo et de l'altitude (cote NGF) du lieu. En parrallèle Ils demandent au plombier qui est censé avoir fait son calcul du débit de pointe général en fonction des besoins en eau de l'immeuble, lequel dėbit permet aux agents du service des eaux de déterminer le diamètre du branchement avant compteur, les canalisations situées au délà de ce compteur ne les concerne pas. Autrement dit si le plombier s'est "gouré" dans ses calculs, c'est lui qui est responsable.

Ceci est la procédure couramment utilisé, je ne vois pas pourquoi elle aurait été différente ici.

Cordialement.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par mimi03

avatar - mimi03
Modérateur
Message(s) : 10370
le 23/12/2013 à 21h58
Bonjour;
Je plussoie vigoureusement ! avec toi dédé ,le plombier qui a fait l'étude du futur chantier ,sait par la hauteur et le nombres de logements si oui ou non la pression fournie par le distributeur d'eau si oui ou non il y aura besoin d'un surpresseur ,et la comme le précise tarne cela change le prix du devis ,dans ma boite le bureau d'étude calculait tout cela et si il y a une erreur on assume .
A+. Top !

Si tu as la santé alors tout va pour le mieux .Le reste n'est rien . mimi03
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par cjupiter

avatar - cjupiter
Promoteur
Message(s) : 2733
le 24/12/2013 à 10h53
Citation :

Depuis notre aménagement, nous avons trés fréquemment (plusieurs fois par jour), des chutes de pression.

C'est relativement pénible lorsque cela arrive lors de la douche !!!!


Bonjour,
Chute de pression ou chute de débit ?
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 24/12/2013 à 14h08
Bonjour les amis,



Un promoteur avec son bureau d'étude se renseignent sur le raccordement au réseau et ses possibilités en pression.

Une étude de faisabilité technique a du être réalisée par le bureau d'étude ..

Maintenant, des promoteurs et constructeurs économisent sur certains frais d'étude et tant que l'immeuble n'est pas complet , rien ne se perçoit vraiment ..

Je connais beaucoup d'entreprises qui reprennent des études réalisées et pas forcément adaptées au contexte du nouveau bâtiment .

Il faut regarder à tous les niveaux ce qui coincent techniquement et vous positionner en collectif des propriétaires pour faire avancer le dossier !

- Etude de faisabilité

- Cahier des charges et réalisation

- Performances techniques attendues et obtenues

- Respects des règles DTU

- Plans et schémas hydrauliques

- Faire constater par un huissier les écarts voir aussi un expert du métier (architecte du bâtiment )

D'autres points à voir mais il ne faut pas que cela reste une démarche individuelle mais plutôt collective.

Cordialement

ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 24/12/2013 à 14h57
Bonjour.
Bien d'accord avec le fait qu'il y a là une anomalie grave pour une résidence neuve. Et encore tu as de la chance de résider au 1er étage !!!
D'après ce que tu écris, je crois comprendre qu'il y aurait un seul propriétaire et tous les résidents sont locataires ? La première démarche à effectuer est de vous réunir, et d'écrire une lettre collective à ce bailleur qui est responsable à votre égard. Si l'installation est mal conçue, c'est son problème, il doit le résoudre, soit en faisant rectifier par le plombier les travaux de ce dernier soit en installant, à ses frais (ce n'est pas aux locataires de payer), un surpresseur. Ce surpresseur va augmenter modérément vos charges pour sa consommation électrique et, éventuellement, sa maintenance (encore ce dernier point est-il discutable).
@+
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Bonnes résolutions bricolage 2021
38 % J'arrête de remettre à demain les petites réparations (5)
38 % Je range et je trie le bazar dans mon garage (5)
23 % Je bricole avec plus de matériaux écolos (3)

13 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : jpdjx

Visiteurs non identifiés : 74