plancher démonter isoler remonter???

plancher démonter isoler remonter ???

Par domino48

avatar - domino48
Bricoleur
Message(s) : 73
le 23/12/2009 à 11h06
Bonjour,
J'ai une maison du XIXème tout en longueur, dont l'habitat se situe au-dessus de communs non chauffés difficilement isolables et humides (appui sur la "levée", une digue le long de la Loire), d'une hauteur de plafond de 4 mètres! Zone habitable sur poutres anciennes très irrégulières en écartement comme en épaisseur, avec (ou non par endroit!) une sorte de torchis très très argileux.
Le sol d'une partie de la maison est un plancher de châtaigner, d'assez belle apparence. Là où le torchis est en meilleur état!
Mais le torchis n'isole pas. Nous avons froid aux pieds! Au secours!
L'isolation entre les poutres me paraît difficile à bien réaliser. (irrégularités, ponts thermiques...).
J'ai pensé à recouvrir le plancher d'un isolant et nouveau plancher, mais cela va d'autant diminuer la hauteur des portes, déjà basses. Je n'abandonne pas cette idée mais cherche une alternative.
Je me dis qu'il y a peut-être un espace suffisant à isoler sous le plancher, sur le torchis? Y mettre un isolant en vrac?
Mais peut-on démonter un plancher cloué (clous invisibles) sans l'abîmer, avec l'idée de le remettre? Si oui comment faire? Quelles précautions? Trucs?

Et plus généralement, vous me conseillez quoi?
Merci!

Domino
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par kriske

avatar - kriske
Modérateur
Message(s) : 42026
le 23/12/2009 à 12h16
C'est à voir,

après avoir démonté le plus proprement possible une des lattes du bout, vous devez voir les clous de fixations.
Vous avez une chance sur 2 de démonter du bon côté (voir le sens du travail, normalement on commence droit et l'autre extrémité peut être un peu coupée pour tomber juste.

Si vous avez une plinthe, les clous sont peut être cachés en dessous.

C'est ce que je ferai dans un premier temps.

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par bricodi

avatar - bricodi
Promoteur
Message(s) : 4360
le 30/12/2009 à 05h25
bonjour : En somme, il vous faudrait isoler le sol, mais sans beaucoup le remonter, ou alors isoler sous le plancher, ce qui n'est pas le plus facile.

Quelle serait la surface à isoler ??? L'humidité remonte-elle sur le parquet ??? Le parquet n'est-il pas attaqué par les insectes xylophages que l'humidité favorise ??? (il ne serait peut être pas inutile de traiter tout ça...)

Y a-t-il un syndic de copropriété ????

Peut-être il faudrait demander un traitement contre les insectes xylophages, ce qui nécessiterait l'enlèvement du torchis, et ensuite isoler correctement par dessous avec polystyrène entre les poutres, et sous plafond pour bien boucher tous les petits passages d'air possibles.

Et comme c'est le bâti, c'est à la charge de toute la copropriété. Et on est très à cheval sur la propagation des termites.... donc, ça pourrait marcher, car ces bestioles peuvent mettre l'édifice en péril...
ou créer un compte pour participer à la conversation.
Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 01/01/2010 à 11h14
Je connais la région angevine, et l'ai eu l'occasion de travailler dans des anciens bâtiments comme le tien, c'est du lourd et du solide, mais ces vénérables battisses on travaillé au fil des ans.
en général les plancher font 50 voire 80 cm d'épaisseur, ils sont composés de solives de 10 x15 cm posées tous les 60 cm, elles reposent sur des poutres de 50 X50 mini.
entre les solives des tasseaux de 3 x3 cm posés très serrés avec par dessus un torchis de paille terre et gravats de chantier d'époque remplit l'espace jusqu'au dessus des solives ( avec parfois des dalles ardoise pou refermer le tout), ensuite le plancher sur lambourdes est posé sur ces solives.( ou un dallage de tommettes en terre cuite posé sur un lit de sable argileux). c'est du grand art et surdimensionné. j'oubliais le plafond sous le plancher c'est du baccula et terre ou plâtre.
Pour isoler un tel machin, il faut beaucoup de détermination.
mais c'est faisable sans être super qualifié, mais il va y avoir une manutention de gravats importante, même très importante.
la première chose c'est de démonter le plancher en essayant de le préserves au maximum, (ça n'a pas de prix ces planchers là, tout comme les tomettes en terre cuite.) pour cela il faut commencer à détricoter le plancher du coté ou il a été fini (coté de la lame ou sont enfoncés les pointes, du coté de la rainure mâle);
commencez à arracher une ou deux rangée de lames au pied de biche, vous comprendrez pouquoi il es inutile de voulir enlever les pointes plus ou moins rouillées, enfoncées dans du châtaignier ou chêne plusieurs fois centenaire. il faut les couper avec une meuleuse d'angle munie d'un disque à tronçonnert en meulant la tête dans la rainure et en jouant du pied de biche pour lever la lame juste pour permettre de couper la pointe par dessous sans toucher la face inférieure de la lame (quand vous reposerez le pancher, la face du dessous sera toute neuve), ensuite il faut dégager la lame sans casser la rainure.
Attention aux pointes qui dépassent sur les lambourdes, meulez les à raz au fur et à mesure , portez des genouillères, et enlevez délicatement les bouts de pointes dans les lames.
Une fois le plancher déposé faites une pause, (une bonne petite bouffe avec les copains qui sont venus t'aider avec un petit vin du cru pour faire tomber la poussière)
Lorsque vous aurez repris des forces, il faudra enlever le torchis entre les solives, prévoir un endroit où le mettre car ça double de volume, et faire un chemin de roulement avec des panneaux de particules pour pouvoir rouler la brouette, et marcher sans problème sur les solives.
Maintenant je fais une petite pose...
Bonne année à tous
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

L’automne arrive, qu’allez-vous faire dans votre jardin ?
43 % Ramasser les feuilles mortes pour le compost (6)
29 % Le mettre en hivernage, commme moi (4)
14 % Récolter les courges et salades d'hiver (2)
14 % Planter de l'ail d'automne pour une haleine au top (2)

14 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : Goodluckk

Visiteurs non identifiés : 238