PROJET DE RENOVATION DU RESEAU ELECTRIQUE D'UNE MAISON

PROJET DE RENOVATION DU RESEAU ELECTRIQUE D’UNE MAISON

Par BREIZY

avatar - BREIZY
Apprenti bricoleur
Message(s) : 20
le 21/12/2013 à 15h22
Bonjour à tous,

Un ami me sollicite pour la rénovation (complète) du réseau électrique d'un bien foncier qu'il vient d'acquérir. il s'agit d'une petite maison (35 M² au sol) qui possède un étage et un grenier aménageable, ainsi qu'une cave. La maison donne sur une cour, au bout de laquelle on trouve, à 20 m environ, un garage surmonté d'un espace qui peut servir de débarras ou d'atelier. La maison est actuellement chauffé au fuel. Le propriétaire veut, après une reprise complète de l'isolation (isolation intérieure par pose d'un complexe polystyrène+placo ou par la pose d'une ossature métallique et d'un isolant thermique), se chauffer avec un poêle à bois (dans la cuisine au rdc) et des radiateurs électriques (dans le séjour au rdc : deux radiateurs de 1000 W ; à l'étage : un radiateur de 2000 W dans la plus grande chambre, un autre de 1500 W dans la plus petite ; toujours à l'étage, un chauffe-serviette dans la salle de bain et enfin au grenier deux radiateurs de 1500 W).
J'ai oublié de mentionner la présence d'un ballon électrique. Je pense installer au premier un sous-tableau, raccordé directement aux borniers du tableau RDC avec du 16 mm² et installer un autre sous-tableau dans le garage (cablage en 3G6 depuis le tableau principal, protégé par un un disjoncteur 32A).
Pouvez-vous évaluer la cohérence de mon projet d'installation et celle de la "construction" des différents tableaux (ci-joint les schémas du tableau principal et du tableau de l'étage). Dans un souci d'économie, je pense qu'il serait pertinent d'installer un dispositif de délestage sur le tableau de l'étage (d'où partent les circuits alimentant 4 convecteurs) mais je n'ai jamais eu à traiter ce genre de problématique et je ne sais pas trop comment faire. Pour une telle installation quelle puissance a minima souscrire auprès d'EDF (le disjoncteur de branchement actuel autorise seulement un calibrage entre 15-45 A). Mon ami ne compte pas installer de VMC, juste un extracteur d'air dans la sdb, mais je pense que la VMC serait utile. La protection de la VMC pourrait se trouver sur le tableau du 1er étage. Qu'en pensez-vous ?
Par ailleurs,, et là je suis peut-être hors-sujet dans ce forum dédié à l'électricité, quelle technique d'isolation serait à préconiser ?
Merci d'avance pour vos commentaires, critiques et suggestions et, pour ceux qui me liraient avant la fin de l'année, joyeuses fêtes.


Images jointes :

RDC v3 (2).jpg ETAGE v3 (2).jpg
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Par Utilisateur désinscrit
Utilisateur désinscrit
avatar - anonyme
le 21/12/2013 à 15h59
Bonjour.
BREIZY a écrit :

Un ami me sollicite pour la rénovation (complète) du réseau électrique

: soyons clairs, cela s'appelle du travail au noir, avec ses inconvénients : à ton ami d'évaluer ses risques, et à toi de voir où s'arrêtent les conseils que tu peux lui donner. Je ne raisonnerai donc que conseils.
Je ne pense pas que ce soit une bonne idée de prévoir des sous-tableaux.
Il serait bon d'harmoniser la distribution de façon équilibrée entre les différents DDRHS 30mA, et d'éviter les 63A.
Si tu mets un délestage, il faut le mettre en tête de ton installation, et raisonner "circuits prioritaires" et "circuits non prioritaires", ces derniers étant normalement tout ou partie du chauffage.
Tu mets des disjoncteurs 20A pour les prises : l'éclairage c'est 16A.
Il serait bon de répartir l'éclairage (circuit principal mais aussi les lampes installées sur prises de courant) pour qu'une disjonction de DDRHS permette de circuler et tenter d'aller réenclencher au tableau.
Pour la VMC, dans les années 80 on pouvait s'en passer POUR UNE MAISON INDIVIDUELLE à condition que chaque pièce humide (cuisine, salle de bains, WC) soit munie d'une entrée basse d'air frais et d'une sortie haute d'air "vicié" : cela suppose une aération volontaire et quotidienne des autres pièces (ouverture de fenêtres). D'après ce qu'on dit mes éminents collègues sur ce site la VMC est maintenant obligatoire, avec entrée d'air frais (soit des entrées auto-réglables dans les fenêtres, soit introduction mécanique dans une VMC double flux qui récupère la chaleur sur l'air qu'on évacue).
Enfin, notre leitmotiv ici est de peaufiner l'isolation (parois, fenêtres, plafonds, et si possible sol) pour réduire tant la consommation énergétique que la puissance à installer : le bilan de puissance que tu nous présente me paraît exagéré, avec trois bizarreries : pourquoi le poêle (à bûches ? à granulés avec stockage?) dans la cuisine et non pas dans le séjour (lieu de vie) ? Pourquoi deux radiateurs dans les combles (non isolables ?) ? pourquoi ne pas prévoir une régulation et une programmation avec ligne pilote ?
A toi d'avancer, tout en "gardant raison"...
Salut !
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par Carminas

avatar - Carminas
Promoteur
Message(s) : 7120
le 21/12/2013 à 16h45
Bonsoir

Il n'est pas pertinent de repartir vos radiateurs sur plusieurs tableau.

En effet vu les puisssances de chauffage envisagée, vous aurez dans doute besoin d'un gestionnaire d'énergie associée à une fonction de délestage, tout ceci fonctionnant par fil pilote.

Pour un tel usage, il est indispensable que tous les radiateurs concernés soient sous un même ID, donc forcément dans un même tableau.

Sinon pour le reste pas grand chose à redire normativement.
Il manque un circuit pour un lave-vaisselle ou un sèche-linge ou un congel

@+

Carminas
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par BREIZY

avatar - BREIZY
Apprenti bricoleur
Message(s) : 20
le 22/12/2013 à 02h15
Merci pour vos commentaire. c'est vrai que le poêle (à granulés) serait plus à sa place dans le séjour. Pour l'instant je n'ai pas vu la maison,je communique avec mon ami par mail depuis une semaine.
J'ai intégré vos remarques et réuni tous les équipements sur un même tableau. Partant du principe que les radiateurs du rez-de-chaussée pouvaient être branchés sur le même circuit (puissance 2000 W au total) comme ceux du 1ER étage sur un autre (puissance 3500 W au total), j'ai diminué le nombre de circuits "chauffage" et placé tous les radiateurs sur une même rangée, alimentés par un même différentiel (le 63 A est-il nécessaire ?).
Le gestionnaire d'énergie pourrait être le PIlotec confort 20. Mais est-il absolument nécessaire d'adjoindre un contact auxiliaire fil pilote à chacun des disjoncteurs protégeant les circuits "chauffage". La coupure du disjoncteur 2 A (protégeant à la fois le contacteur du chauffe-eau et le gestionnaire d'énergie) entraîne la coupure de tous les fils pilote, non?
Cordialement
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par BREIZY

avatar - BREIZY
Apprenti bricoleur
Message(s) : 20
le 22/12/2013 à 02h23
Voici le tableau, intégrant les modifications suggérées.

Images jointes :

tableau rdc 4 rangées (2).jpg
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par Carminas

avatar - Carminas
Promoteur
Message(s) : 7120
le 22/12/2013 à 07h11
Bonjour

Si j'ai bien compté vous avez 8,5 kW de radiateur + le sèche serviette + le chauffe-eau.
Un ID 63A est effectivement indispensable
Ok pour regrouper des radiateur sur un même circuit, mais ramener individuellement les fils pilote, afin de pouvoir adapter les zones de délestage. Exemple la zone 1 a 2 sorties, vous pourriez mettre un radiateur du salon sur chacune des sorties afin qu'en cas de délestage un des des radiateurs reste toujours en servir.
Vu que vous avez 3 zonez distinctes, avec sans doute des horaires de vie différents : RDC, étage, grenier, voir si un gestionnaire 3 zones ne serait pas plus pertinent ?

Vous pouvez utiliser le dijs 2A pour faire la coupure des fils pilote.
Dans ce cas il faut mettre une étiquette d'avertissement dans le tableau et dans les boitiers d'encastrement des radiateurs "attention fil pilote à sectionner"

Voir s'il est pertinent de garder un tableau divisionnaire, juste pour 2 circuits prises et 1 circuit éclairage.
Si oui vous pourriez peut être y mettre le sèche serviette s'il n'est pas piloté par le gestionnaire.

@+

Carminas
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par BREIZY

avatar - BREIZY
Apprenti bricoleur
Message(s) : 20
le 22/12/2013 à 21h28
Merci Carminas. Je pense à la réflexion qu'un tableau au premier serait inutile. Je vais me pencher sur la question des zones de délestage avec le futur habitant de ces espaces (qui sera seul la plupart du temps dans la maison).
Je vous souhaite un joyeux Noël.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Bonnes résolutions bricolage 2021
38 % J'arrête de remettre à demain les petites réparations (5)
38 % Je range et je trie le bazar dans mon garage (5)
23 % Je bricole avec plus de matériaux écolos (3)

13 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : -

Visiteurs non identifiés : 48