Ma newsletter

MESSAGE A L'ORIGINE DE LA DISCUSSION

le 15/12/2007 à 22h48

Détartrage cumulus

Bonjour,

Je souhaite purger mon cumulus de 250 litres qui a 7 ans, sachant que cette opération n'a jamais été réalisée.
Mon problème est que lorsque, au niveau du groupe du sécurité, je coupe l'arrivée d'eau puis que je tourne le bouton de vidange, rien ne coule, bien que j'ouvre un ou plusieurs mitigeurs sur le chaud.
De l'eau coule si je tourne la poignée du mitigeur légèrement vers le centre, mais j'ai alors l'impression de remplir mon ballon et de le purger avec l'eau froide.

Si vous pouvez m'aider, merci à vous !
le 15/12/2007 à 22h54

RE : pbm purge cumulus

Une précison : si je coupe l'arrivée d'eau au compteur, rien ne coule non plus.
le 15/12/2007 à 23h58

Vidange chauffe-eau

Bonjour, et bienvenue sur ce forum coopératif.
Il semblerait que tous tes robinets sont munis de clapet anti-retour ?
Dévisse partiellement un raccord de robinet, de façon à créer une prise d'air. Mets-toi une grande étiquette ou autre repère évident, pour ne pas oublier de le revisser plus tard...
Je vais encore une fois être indiscret : pourquoi veux-tu purger ton cumulus ? il y a un problème ?
A bientôt de te lire.
le 16/12/2007 à 12h01

RE : pbm purge cumulus

Salut, merci de ta réponse rapide.

La purge est en train de se faire, j'ai effectivement créer une prise d'air. Et figure toi que même en ayant dévissé un raccord de robinet, toujour rien !! Pas motivé pour dévisser la sortie eau chaude sur le dessus du ballon (peu accessible, du calcaire, mal outillé au regard du diamêtre de l'écrou -bricoleur diu dimanche !-), j'ai légèrement dévisser les écrous de l'entrée du ballon (autour de la résistence) et c'est OK. L'air entre par là, et à peine une petite goutte d'eau, la purge se fait en ce moment.

Pour répondre à ton "indiscrétion" : le ballon a 7 ans et n'a jamais été entretenu (confirmé par l'ancien proprio, j'ai acheté l'appart l'été dernier). Il y a 3 mois, la résitance stéatite a lâché (gros "clac", résistance fendue). J'en ai racheté une et elle vient de claquer aussi.
Le vendeur de la centrale d'achat où j'ai acheté cette seconde résistance m'a indiqué que la résistence avait peut être trop fonctionné (c'est-à-dire pendant toute la durée de la plage heures creuses) pour cause de calcaire. Donc je purge afin de nettoyer.

Ce démontage m'a permis de constaté que le thermostat devait aussi être défaillant. La "lame" qui lui permet de se mettre en sécurité était déboitée et se balladait dans le bloc... Je l'ai refixée mais il y a un écrou pour "tendre" + ou - cette languette. Je ne sais pas trop quelle tension il faut lui donner. Je pense l'aligner sur la lame qui lui est parallèle et qui est celle du réglage + ou - de la température du ballon (graduée de 1 à 5). Désolé si je ne suis pas clair.
C'est peut être le disfonctionnement du thermosthat qui est à l'origine du claquage de la résistence.
Edit : le thermosthat est un Cotherm BTS à sonde

le 16/12/2007 à 12h34

Alerte au tartre !

Bonjour.
C'est un peu ce que je supposais : tu vas vider ton chauffe-eau de son tartre. Tu vas en retirer à priori entre 5 et 10kg. Il serait peut-être bon d'envisager un adoucisseur juste avant le chauffe-eau ?
Ton problème de résistance vient effectivement de ton thermostat : il n'a dû fonctionner ni en régulation ni en sécurité, change-le sans complexe. Tu n'es pas obligé de le prendre à la marque du chauffe-eau, Cotherm est une marque courante, respecte son encombrement (diamètre du tube de protection, il doit rentrer sans forcer) et longueur, et pense à sa fixation (parfois c'est une simple lame de ressort qui s'appuie dans le tube de protection). Ce que tu appelles à sonde est une paire de bulbes. Maintenant on trouve des chauffe-eau à sonde électronique.
La plaque porte-appareillage est-elle sur le côté ou dessous ? Une photo en fichier joint peut être utile, mais pas indispensable dans le cas présent.
Le petit débit d'écoulement est probablement dû au filtrage efficace effectué par le tartre accumulé.
Bonne patience et bon courage...

PS : pendant que tu y es, si tu ne crains pas la dépense, remplace aussi ton groupe de sécurité. S'il lâche dans peu de mois ou d'années, il faut recommencer...
le 16/12/2007 à 12h43

RE : pbm purge cumulus

La plaque est sur le côté.
Le thermostat est effectivement à bulbe et correspond au modèle de la photo.

Je fais mon détartrage aujourdhui et j'irai acheté demain un thermostat neuf. Je relancerai quand même en fin de journée pour avoir de l'eau chaude ce soir et demain matin (faut bien laver sa famille !!).
le 16/12/2007 à 13h25

RE : pbm purge cumulus

Plus je le regarde remonté, ce thermostat, plus il m'a l'air d'aller... alors, aurais-tu un conseil sur le réglage de la mise en sécurité (cest la partie qui se balladait dans le bloc...).
le 16/12/2007 à 14h04

Fausse économie

Suite...
Pour la plaque sur le côté, tant mieux, car après la vidange il reste encore de l'eau au fond, et quand la plaque est dessous : splasch ! Cette plaque est montée avec un joint : vas-y avec précaution, sinon le remontage sera impossible aujourd'hui.
Passons au thermostat :
Je suis toujours fan des économies possibles, sauf quand le sécurité est en jeu.
Si sa partie régulationt est en panne, soit ça ne chauffera pas, soit ça chauffera en permanence ... jusqu'à ce que sa partie sécurité déclenche.
Si elle ne déclenche pas, cela continuera à chauffer jusqu'à monter en vapeur. Là c'est la soupape du groupe de sécurité qui entrera en jeu, pour évacuer la surpression. C'est pour cela que je t'ai recommandé de le changer, vu qu'il n'est pas non plus très coûteux. Mais si tu lui fais confiance, tu peux le laisser.
Si donc tu passes en vapeur, c'est de l'eau qui va s'évacuer en préférence (elle est en partie basse du chauffe-eau), et petit à petit le fourreau de protection de la résistance va se dénoyer, tu t'orienteras alors vers la marche à sec. Si tu as de la chance, la résistance va griller rapidement, ce qui arrêtera la chauffe. Si tu n'as pas de chance, le fourreau sera aussi détérioré.
Je sais bien que ce scénario catastrophe est basé sur les défaillances consécutives des sécurités. Dans le doute il faudrait faire fonctionner le thermostat à sa valeur caractéristique, dans de l'eau bouillante, en testant le contact avec un ohmmètre ou une "lampe-sonnette" (une pile, une ampoule, des fils).
Dans un moment je chercherai le prix de ce thermostat (à moins que tu ne sois plus rapide que moi grâce au net).
A tout à l'heure...

le 16/12/2007 à 15h23

RE : pbm purge cumulus

Merci pour tes réponses.
C'est plus un problème de temps demain que de sous. Sur tes conseils j'irais donc demain en racheter un. J'ai vu que cela coutait une cinquantaine d'euros, voire un peu plus, c'est pas trop un souci.

J'ai prévu aussi de changer le groupe de sécurité aujourd'hui, ce que je vais faire dans pas longtemps, je viends de finir d'enlever mes poignées de calcaires (pas tant que ça : 2, 3 kilos...)
le 16/12/2007 à 17h40

oups !

j'ai oublié que tu avais un petit Rigole chauffe-eau. J'ai fait l'opération sur un 300litres.
Dis, le fourreau de la résistance ne devait donc pas être couvert ? et le remplissage non plus (avec déflecteur ou non ?).
le 18/12/2007 à 15h36

ça y est. Tout fonctionne. Sourire

J'ai donc vidé le calcaire de mon p'tit chauffe eau Tire la langue
Le fourreau était effectivement assez propre. Par contre, le remplissage avec réflecteur Euh ! faudra me dire ce que c'est.

J'ai acheté hier un nouveau thermostat dans une centrale d'achat (je ne sais pas si on peut donner des noms, mais ils ont plusieurs agences sur Paris et RP et l'acceuil, la disponibilité des pièces et les conseils ont a chaque fois été supers ! ). J'ai remonté ça hier soir et ce matin, une bonne douche, bien chaude. Plus chaude qu'avant d'aoilleurs, alors même que j'avais baissé légèrement la consigne.

Merci encore pour les conseils et le soutien

A +
le 18/12/2007 à 16h32

Bravo !

Bonjour.
En réalité je n'ai pas fait grand chose sinon le truc pour permettre la vidange, et te recommander de faire attention... Si, peut-être un peu de laïus technique ...
Le remplissage, c'est le tuyau d'eau froide qui entre dans le chauffe-eau (et sur lequel est vissé le groupe de sécurité). Il est normalement muni d'un déflecteur ou brise-jet qui diffuse l'eau froide pour favoriser son mélange à l'eau chaude en partie basse du réservoir, là où se trouve l'organe de chauffe (serpentin ou résistance), au lieu de risquer un flux d'eau froide qui va tenter de rejoindre rapidement la prise d'eau chaude en partie haute. Si tu as un bon débit, tu n'as pas (ou plus) de problème à cet endroit.
Le reste est à ton honneur, tu mérites donc amplement ces bonnes douches.
Salut !
Voir aussi
A découvrir sur Bricoleurdudimanche
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Des vidéos pour tout savoir faire !
Des vidéos pour tout faire : tutos, trucs, astuces, savoir-faire, mode d'emploi, pour chaque instant de la vie.
Regarder les vidéos
Cuisine : réussir son aménagement
Souvent surnommée le cœur de la maison, la cuisine est une pièce à vivre importante dans l’habitation.
Voir le dossier
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier
Le sondage de la semaine
Pratiquez-vous le home staging ?
  • Souvent, j’adore la décoration !
  • Parfois, pour certains objets
  • Jamais, je préfère le neuf
  • Je ne connais pas le concept
Membres en ligne
Membres :

eureka , titi116

Visiteurs non identifiés : 193
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des services et publicités personnalisés et pour analyser notre audience. En savoir plus ici.
keyboard_arrow_up