Triphasé vers monophasé, questions diverses

Triphasé vers monophasé, questions diverses

avatar - ForgetTheNorm
Ouvrier
Message(s) : 104
le 06/02/2022 à 18h36

Bonjour à tous

J'aimerai rénover un tableau électrique vétuste (~année 60). J'ai déjà refait plusieurs tableaux électriques, mais c'est la première fois que je me heurte à du triphasé. J'ai lu pas mal de documentation sur le triphasé, mais plusieurs questions me restent.

 

1) Je me pose la question pour la répartition en 3 lignes monophasées ou 3 lignes monophasées + 1 ligne triphasée pour les plaques à induction. Aujourd'hui, j'ai l'impression que toutes les plaques à induction vendues dans le commerce sont en triphasé. Avez-vous déjà eu le contraire ? Je pose la question car le fil actuel de la plaque est déjà en triphasé.

 

2) Le montage actuel comprend un interrupteur différenciel triphasé 63A. Les 3 phases de cet interrupteur partent vers 3 "pseudo lignes" (c'est un peu le foutoir), et le neutre va bien vers le neutre. C'est l'entrée de cet interrupteur différenciel qui me questionne, je n'arrive pas bien à comprendre comment peut fonctionner ce montage.

 

3) C'est plutôt une question d'ordre électricité générale ; qu'est-ce qui m'empêche de relier les 3 phases directement en entrée du tableau, pour ne pas avoir de problème de répartition (le disjoncteur actuel fait 60A, je ne peux mettre que 20A par ligne, sachant qu'une plaque à induction peut atteindre 3000W, soit 13A !)

 

Bon dimanche à vous tous !

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

Hors ligne Par Carminas

avatar - Carminas
Promoteur
Message(s) : 8063
le 06/02/2022 à 18h43

Bonsoir

 

1/ En général les plaques induction tri n'utilisent en fait que 2 phases. Je ne sais pas vous dire si certaines n'utilisent qu'une phase.

Mais il me semble préférable d'amener 3 phase plus neutre au niveau de la plaque est de choisir localement celles que vous aller utiliser

 

2/ Sur votre schéma on ne comprend pas bien l'entrée, on a l'impressions qu'il y a 5 bornes. Le boitier noir il représente quoi ? Comment sont ses bornes en sortie ?

 

Attention sur une installation des années 60, vous pourriez avoir des circuits à neutre commun.

Si c'est le cas, vous ne pourrez pas les ventiler sur des circuits mono et vous devrez mettre les circuits concernés derrière un ID tetra

Usuellement sur une installation récente, on fait comme le schéma joint. Mais sur de l'ancien, il faut parfois s'adapter

 

 

3/ Ne pas relier les 3 phases ensemble comme vous l'envisagez. Vous feriez un beau court circuit !

Vous etes en tri pas en mono. Donc vous n'avez que 20A par phase

 

Sur une installation électrique, le triphasé a un intérêt si une des conditions suivantes est vérifiée : 
- Présence de matériel fonctionnant uniquement en triphasé : machines outil, PAC, pompes… 
- Besoin de forte puissance (pas de possibilité d’avoir plus de 12kVA en mono) 
- Branchement de grande longueur (>100m) entre le coffret ENEDIS en limite de propriété et l’habitation (chute de tension 2 fois moindre en tri qu’en mono et intensité maxi par phase en général plus faible). 
- Impossibilité pour ENEDIS de fournir du mono avec un coût de modification de branchement raisonnable (cas de vieilles installations tri). 

Si vous n'etes pas dans un de ces cas de figure, envisager le passage vers le mono est pertinent, car beaucoup plus souple d'utilisation avec dans votre cas 60A en tout sur une seule phase et pas 3x20A.

Images jointes :

Tableau 8.jpg

Carminas
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - ForgetTheNorm
Ouvrier
Message(s) : 104
le 06/02/2022 à 20h16

Bonjour Carminas et merci pour votre réponse détaillée.

Je vais essayer de répondre point par point.

1) J'ai installé des plaques dans une autre maison avec réno complète ; le câble est un 3 fils 6mm2 (neutre, phase, terre). Je ne me rappelle pas avoir fait de pont particulier.

Vous me conseillez d'amener 3 phases + neutre + terre jusqu'à la plaque à induction, puis vous me déconseillez de mettre du triphasé sur le tableau, je ne comprends pas bien comment faire le raccordement de ces 3 phases au tableau !

 

2) Pardonnez mon schéma, le "truc noir" est le câble d'arrivée général. En sortent 4 fils (probablement 3 phases + neutre). Je vois joins la photo de la moitié du tableau, vous comprendrez peut être mieux. On voit en haut à droite ce fameux interrupteur différenciel, avec les 4 fils qui sortent, le bleu va sur une nappe en haut à gauche, et les 3 autres vont sur 3 nappes en dessous. Le fil rouge sur mon schéma initial est un pont fait entre les "entrées 2 et 3".

Si c'est important pour votre compréhension, les autres éléments sont: le contacteur CE, puis le disjoncteur pour le contacteur, puis 1 fusible CE, puis 3 fusibles liés. Les fils sous ces 3 fusibles amènent dans la cuisine actuelle, où chaque phase est découpée (lave vaisselle, plaques, four). La ligne en bas de la photo a proablement été rajoutée des années plus tard et correspond à un bloc clim.

J'ai pour but de faire (plus ou moins) le schema que vous m'avez envoyé. Je me pose juste la question de la dernière ligne en triphasé, si elle est nécessaire dans mon cas ou non. Il n'y aurait que les plaques dessus, étant donné que je ne répond à aucun des critères que vous me donnez.

 

3) Quand vous dites "envisager le passage vers le mono est pertinent" => vous parlez d'une intervention EDF ?

 

Merci bien

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Carminas

avatar - Carminas
Promoteur
Message(s) : 8063
le 06/02/2022 à 20h29

Bonsoir

1/ Soit l'installation est monophasé et il faut un 3G6² protégé par un disjoncteur 32A

Soit elle est triphasé et vous avez le choix de raccorder :

  • la plaque en mono en 3G6² disj mono 32A, mais peut pertinent sauf très gros abonnement car vous aller surcharger une phase
  • la plaque en tri en 5G2,5² disj tetra 20A, mais en utilisant au final que 2 phases.

 

2/ Ce qu'il faudrait voir c'est :

  • le dessus de l'interrupteur différentiel
  • la sortie du disjoncteur EDF (en principe vous y avez accès, le capot du dessous n'est pas plombé)

 

3/ Oui bien entendu, intervention EDF obligatoire pour changer ce qui est nécessaire : a minima compteur et disjoncteur de branchement, mais peut être d'autres choses (c'est leur problème pas le votre)

Vous n'aurez plus qu'à mettre un 2x16² en sortie du disjoncteur EDF pour alimenter votre tableau et de repartir sur des bases propres (cela ne sera pas un mal).

A noter que votre interrupteur différentiel est un 300mA et pas un 30mA comme il est d'usage dans les installations sécurisées.

Mettre un ou des interrupteurs différentiels 30mA serait plus que pertinent.

 

Attention également à vos 3 fusibles liés, il y a fort à parier que le neutre soit commun, ce qui pourrait poser problème lors du passage en mono.


Carminas
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par cjupiter

avatar - cjupiter
Promoteur
Message(s) : 3072
le 07/02/2022 à 06h58

Bonjour,

J'ai du mal à comprendre votre dessin...

Vous confirmez que bleu et marron sont dans la même borne (celle du neutre) et que la phase 1 est pontée sur la phase 2 ? Très étrange comme câblage si vous êtes réellement en triphasé.

On pourrait plutôt penser à une installation convertie en mono avec fil bleu et marron pour le neutre et les 2 noirs pour la phase.

 

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Carminas

avatar - Carminas
Promoteur
Message(s) : 8063
le 07/02/2022 à 07h35

Bonjour

C'est effectivement une possibilité

C'est pourquoi des photos du disjoncteur de branchement aideraient à confirmer :

  • partie basse, capot du bas ouvert, pour qu'on voit les connexions
  • fenêtre de calibre de réglage

Voir également ce qu'indique votre facture EDF sur l'abonnement.

 

Mais si c'est en mono, cela change un peu la donne.

Cela répond en partie à votre question 3.

Avec seulement 9 disjoncteurs, vous en profitez pour refaire le tableau du haut à neuf, avec une alimentation correcte en 2x16² en virant ce différentiel tetra 300mA qui n'est pas adapté et en mettre un ou deux interrupteur différentiel 30mA 63A type A

Vérifier quand même cette histoire de neutre commun pour vos 3 circuits cuisine. Le danger latent est là.

Je vous donne un exemple dont vous pouvez vous inspirer en partie

Images jointes :

Tableau D.jpg

Carminas
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - ForgetTheNorm
Ouvrier
Message(s) : 104
le 07/02/2022 à 09h44

Bonjour à tous

Je suis retourné sur le chantier ce matin, vous avez effectivement raison. J'ai regardé le disjoncteur principal, qui indique bien qu'il est en monophasé. En sortie de ce disjoncteur, il y a bien 2 cosses ; mais les 4 fils de l'installation précédente en triphasé sont branchés sur ces 2 cosses: bleu+marron à gauche et les 2 noirs à droite.

C'est effectivement ce qu'on retrouve en entrée de l'interrupteur différentiel principal : sur le neutre, on retrouve le bleu+marron, puis 1 noir sur 2 phases (avec un pont) et le dernier noir sur la phase 3. Les photos sont horriblement floues, je vous ai résumé ça dans un nouveau schéma.

Je vais me débarrasser du montage foireux "plaques/lave vaisselle/four" qui sont effectivement branchés sur le même neutre, et retirer proprement 3 gaines, en 2.5 pour le lave vaisselle et le four, et une de 6 pour les plaques, chacun avec son disjoncteur dans le tableau.

Je n'aurai qu'à soit:
- refaire le montage bleu+marron / noir+noir en entrée du tableau en utilisant le précédent fil
- retirer 2 câbles rouge / bleu depuis le disjoncteur principal vers l'entrée du tableau.

Je précise que je ne garde rien du tableau précédent. Il y aura ~20 circuits répartis en 4 lignes + leurs interrupteurs différentiels de 40 ou 63A (A/AC/AC/AC), je ne garde que les câbles qui ont déjà les bonnes sections et je refais le reste.

 

Bonne semaine à tous

 

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Hors ligne Par Carminas

avatar - Carminas
Promoteur
Message(s) : 8063
le 08/02/2022 à 07h58

Bonjour

N'hésitez pas à ne mettre que des ID 63A, cela ne coute qu'une dizaine d'euros de plus qu'un 40A, vous supprimez tout risque de surcharge et c'est évolutif.

Et personnellement je ne met que des type A :

  • diminue les contraintes de répartition
  • protège les appareils présents ou à venir, autres que plaque, LL, IRVE, qui auraient des composantes continues
  • anticipe éventuellement une évolution de la norme (il y a des pays où seul le type A est autorisé)
  • cela ne coute pas beaucoup plus cher qu'un type AC (entre 5 et 10€)

 

Exemples pris sur une boutique en ligne avec du matériel Legrand :

  • 40A type AC : 40€
  • 40A type A : 45 €
  • 63A type AC : 49€
  • 63A type A : 56 €

Carminas
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Comment lutter contre le réchauffement climatique ?

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : Michougi , djipet , Mena , David01200

Visiteurs non identifiés : 242